ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous … Agatha Christie : les enquêtes de Hjerson

La série reprend un personnage imaginé par Agatha Christie, Sven Hjerson, pour le transposer dans la Scandinavie d’aujourd’hui. 

C’est quoi, Agatha Christie : les enquêtes de Hjerson ? Productrice de télé-réalité, Klara (Hannah Almström) a envie d’autre chose : elle voudrait produire des émissions moins racoleuses que celles qui ont fait son succès. Mettant sa carrière en jeu, elle propose à ses collaborateurs un programme d’investigation criminelle, présenté par rien moins que Sven Hjerson (Johan Rheborg), le plus célèbre enquêteur de Suède. Mais l’ex-policier à la perspicacité légendaire a quitté la criminelle  et nul ne sait où il se trouve désormais. Lorsque Klara retrouve sa trace, il refuse catégoriquement son offre. Et voilà que nos héros se retrouvent confronté à un meurtre, qu’ils vont tenter d’élucider ensemble. 

YouTube video

Vous prendrez bien un peu de Nordic noir dans votre tasse de thé ? C’est un peu l’idée de départ de Agatha Christie : Les enquêtes de Hjerson., La série suédoise, récompensée du Prix Coup de cœur lors du MipDrama de Cannes 2021, est diffusée à partir du 17 Décembre sur Série Club. Plus précisément, la série s’empare d’un personnage apparu dans plusieurs romans de la Reine du crime pour le transplanter au cœur de la Suède d’aujourd’hui. Et la greffe prend remarquablement bien, dans quatre épisodes de 90′ environ. 

Klara traverse une mauvaise passe. Elle vit avec son petit ami Niklas et sa fille Olivia, mais le couple bat de l’aile, son compagnon lui reprochant de se consacrer davantage à son travail qu’à lui; côté travail justement, elle en a marre de produire des émissions de télé-réalité trash qui feraient passer Les anges de la télé-réalité pour du Strindberg. Klara aspire à créer un programme de qualité et qui aurait du sens. Et elle a une idée derrière la tête : une émission dans laquelle le célèbre inspecteur de police Sven Hjerson résoudrait des crimes en  direct. C’est un concept génial, mais il y a un problème… Hjerson a disparu des radars depuis dix ans – depuis que des accusations de dissimulation de preuves ont mis fin à sa brillante carrière. Klara finit par retrouver sa trace alors qu’il est sur le point d’embarquer sur un navire de croisière et elle prend un billet pour monter à bord, feignant de le rencontrer « par hasard ». Si elle sait qu’il ne sera pas facile de le convaincre d’accepter son projet, elle n’a en revanche aucune idée de ce qui l’attend : un meurtre, sur lequel elle va enquêter avec l’ex-flic le plus perspicace – et le plus excentrique – de Suède.

Klara et Sven Hjerson, duo improbable pour enquêtes criminelles

Vous vous demandez probablement où intervient Agatha Christie, dans cette histoire ; laissez-nous vous expliquer. Vous connaissez Hercule Poirot et Miss Marple, mais vous n’avez probablement jamais entendu parler de ce Sven Hjerson. Et bien, dans les livres de Agatha Christie est apparue à plusieurs reprises aux côtés de Poirot une auteure de romans policiers, Ariadne Oliver. Et son héros fétiche est un inspecteur finlandais qui s’appelle… (vous avez deviné ?) Sven Hjerson. Les créateurs de la série ont obtenu l’autorisation des ayant-droit d’Agatha Christie pour reprendre le personnage, et l’ont réinventé dans un contexte scandinave moderne. C’est donc un personnage fictif créé par un personnage fictif acolyte d’un personnage fictif créé par Agatha Christie. Rajoutez donc un peu de méta dans votre thé à la scandinave !  

La dynamique de la série repose avant tout sur le duo de héros. D’un côté, Hjerson (excellent Johan Rheborg), sorte de Poirot / Sherlock suédois. Maniaque, méticuleux, légèrement extravagant et extrêmement solitaire, il est sûr de lui mais distant, capable de déduire toutes sortes d’informations sur quelqu’un au premier regard. Face à lui, Klara (merveilleusement interprétée par Hanna Alström), productrice frustrée d’émissions de télé-réalité trash et  en pleine crise conjugale, est pétillante et enthousiaste. Ensemble, ce duo improbable aux interactions souvent pleines d’humour va se retrouver mêlés à plusieurs affaires : l’assassinat d’une journaliste sur un navire de croisière, la disparition d’un homme déguisé en poussin (??) , des meurtres inspiré d’un roman, enfin celui d’une star de cinéma en plein tournage. Au fil de leur collaboration, chacun va évoluer, gagner en nuances et se dévoiler – Hjerson, en particulier, avec un passé familial et professionnel mystérieux mais de toute évidence douloureux. 

A lire aussi : 5 séries à voir ou revoir si vous aimez Agatha Christie | VL Média (vl-media.fr)

En Suède, il fait froid – mais on chauffe en suivant les indices

On a un aveu à vous faire : si l’on a utilisé le terme de Nordic noir pour présenter la série, c’est juste pour faire de l’effet. Parce que la réalisation, l’ambiance, l’écriture, les personnages, le rythme et les petites touches d’humour renvoient davantage à la série Poirot de ITV qu’à The killing. Alors bien sûr, on est en Suède et on retrouve le cadre, les décors et certains codes culturels propres à la Scandinavie ; on longe les fjords, on découvre les îles de l’archipel Aland entre la Suède et la Finlande, on profite des saunas et on mange des brioches à la cannelle. Le Nordic y est, sans le Noir des meurtres brutaux d’un Jo Nesbo, sans la critique pessimiste du modèle social suédois de Henning Mankell, sans la violence des meurtres imaginés par Lars Kepler. 

Au contraire, la Suède est lumineuse et charmante, entre mer baltique, longues plages, paysages enneigés et jolies petites villes de Province. Le style est léger, avec des enquêtes que n’aurait pas reniées Agatha Christie : des meurtres spectaculaires mais jamais gore, peu de sang et aucune violence à l’écran, un enquêteur perspicace qui suit méthodiquement des pistes de sorte que le spectateur a l’impression de participer à l’investigation en reliant les indices, en écoutant les témoignages et en  interrogeant les suspects. On se prendrait presque pour Ariadne Oliver, aux côtés d’Hercule Poirot.  

Avec la construction, l’esprit et la méticulosité des histoires imaginées par Agatha Christie et en reprenant un personnage présent dans ses romans transposé dans la Suède d’aujourd’hui, Les enquêtes de Hjerson propose une série policière à la fois classique et dépaysante, légère et charmante. Et elle offre une nouvelle vie et même un existence propre à ce héros méconnu de Agatha Christie. Pardon : de Ariadne Oliver. 

Agatha Christie : Les enquêtes de Hjerson.
4 épisodes de 90′ environ. 
A partir du 17 Décembre sur Série Club. 

About author

Traductrice et chroniqueuse, fille spirituelle de Tony Soprano et de Gemma Teller, Fanny Lombard Allegra a développé une addiction quasi-pathologique aux séries. Maîtrisant le maniement du glaive (grâce à Rome), capable de diagnostiquer un lupus (merci Dr House) et de combattre toutes les créatures surnaturelles (vive les frères Winchester), elle n'a toujours rien compris à la fin de Lost et souffre d'un syndrome de stress post-Breaking Bad
Related posts
ActualitéSéries Tv

On a revu ... le premier épisode de Super Jaimie dans L'homme qui valait 3 milliards (1975)

À la uneSéries Tv

Ici tout commence : dans quelle série a-t-on vu Julie Dray ?

À la uneSéries Tv

Parlement : est-ce qu'on sait si une saison 4 est prévue ?

ActualitéMusiqueSorties

On a testé pour vous ... Johnny Hallyday L'exposition (Porte de Versailles)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux