À la uneSéries Tv

5 séries à voir ou revoir si vous aimez Agatha Christie

La Reine du Crime Agatha Christie n’en finit plus d’inspirer les auteurs de séries qui adaptent ses écrits ou alors s’en inspirent. A l’image de la québécoise Aller-retour.

En attendant que Mort sur le Nil ne sorte sur nos écrans le 9 février prochain , on vous propose de replonger dans 5 séries qui donnent vie à l’univers d’Agatha Christie.

Hercule Poirot, réussite à l’anglaise

Conan Doyle a eu son Holmes avec Jeremy Brett, parfait de bout en bout. Dame Agatha aura son Poirot impérial grâce à David Suchet qui a su donner vie comme personne à ce personnage flamboyant. Surpassant pourtant ses illustres prédécesseurs que furent Albert Finney ou Peter Ustinov, il rendit à Poirot toutes ses “petites cellules grises” en étant le seul à avoir incarner toutes ses aventures.

Les petits meurtres, relecture à la française

La France a eu une grande chance en obtenant les droits pour faire une relecture des romans d’Agatha Christie. A 3 époques différentes, les relectures se font plis folles et plus colorées. Leur force est de jeter sur ces romans et nouvelles un œil neuf et un rendu radicalement différent.

And then there were none, la fidèle et glaçante adaptation d’un classique

Il y a les classiques parmi les classiques. Ils étaient 10 est un roman classique, lu dans le monde entier. Quand Sarah Phelps s’en empare en 2015, elle offre une mini série sombre, glaçante, rendant au roman toute superbe jusqu’à un final qui confine au sadisme lorsque les masques tombent. Sans doute une des meilleures adaptations d’Agatha Christie que l’on ait vu. Une vraie expérience !

Miss Marple avec Joan Hickson, la tranquille et redoutable série policière

Miss Marple est l’autre grande héroïne d’Agatha Christie et elle a eu droit à de multiples incarnations. Au cinéma par exemple, c’est Angela Lansbury qui l’incarna dans Le miroir se brisa. Mais on adorera redécouvrir le petit charme tranquille de la campagne anglaise et ses meurtres redoutables dans la série de 1984 portée par l’excellente Joan Hickson.

Aller-simple, héritage québécois

Nos amis du Québec découvrent depuis quelques jours une excellente mini série qui rend un hommage contemporain à l’univers de Ils étaient 10, sans doute de manière plus réussie que la version de M6 (qui demeurait une adaptation du roman).

Six personnes qui ne se connaissent pas sont invitées sous différents prétextes à séjourner au prestigieux domaine d’un milliardaire. L’hélicoptère qui doit les transporter est contraint à un atterrissage d’urgence. Alors que le groupe s’installe pour attendre les secours, les accidents mystérieux et les disparitions se succèdent. Que peuvent bien avoir en commun un ex-policier, un marchand d’art religieux, un prof à la retraite, une directrice de marketing, un criminaliste vedette et une femme d’affaires pour se retrouver ainsi piégés ?

Brillamment écrite et interprétée, la série nous plonge avec beaucoup de malaise dans une histoire qui nous semble familière mais qui ne cesse de nous piéger pour nous emmener dans une toute autre direction. Le tueur est parmi eux mais qui est-il ?

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneCultureMédias

Tu te souviens… du Morning Live ?

À la uneCulturePop & Geek

Tu te souviens … de la Game Boy ?

À la uneFrancePolitique

Qui est Pap Ndiaye, le nouveau ministre de l'Éducation nationale ?

À la uneFrancePolitique

Qui est Rima Abdul Malak, la nouvelle ministre de la Culture ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux