À la uneCinémaPop & Geek

On a vu pour vous … Doctor Strange in the Multiverse of Madness

Voilà des mois qu’il était attendu : Doctor Strange 2 arrive enfin en salles. On a pu le voir et c’est une vraie réussite, notamment d’un point de vue visuel.

C’est quoi Doctor Strange 2 in the multiverse of madness ? La nouvelle aventure de Doctor Strange débute par sa rencontre avec America Chavez, une adolescente dotée du pouvoir unique d’ouvrir des portails sur différents univers. Quand il la sauve des griffes d’une créature monstrueuse appelée Gargantos, il apparait que celle-ci n’est qu’une des nombreuses formes du démon qui poursuit America à travers le Multivers pour lui prendre son pouvoir et l’utiliser à ses propres fins. Gargantos vaincu, Doctor Strange et le Sorcier Suprême Wong réalisent qu’il leur reste peu de temps avant le retour d’un nouveau démon. Ayant fait le vœu de protéger les frontières entre les univers, il leur incombe de prendre soin d‘America, mais ne pouvant la protéger eux-mêmes, Doctor Strange décide de demander de l’aide à un des membres des Avengers : Wanda Maximoff. S’ensuit une aventure haletante qui entraîne Doctor Strange et ses alliés dans un périple dangereux dans les mondes alternatifs du Multivers où Strange croise des versions différentes de ses amis, de ses ennemis et de lui-même, jusqu’à son affrontement avec un ennemi dont les pouvoirs dépassent l’entendement.

YouTube video

Après le carton de Spider-man Non Way home dans les salles, la suite du MCU était très attendu, en particulier ces nouvelles aventures de Strange qui promettait beaucoup. Tellement même que de nombreuses suppositions avaient été émises par les fans qui forcément à un moment seront « un peu déçus » de ne pas voir toutes leurs « prédictions » confirmées. On a particulièrement aimé ce nouvel opus, très différents des autres films du MCU. Voici 4 raisons de découvrir le Multiverse of Madness.

Sam Raimi : un choix évident pour un opus horrifique

Ces nouvelles aventures de Strange ne sont pas pour toute la famille. La proposition est différente des autres Marvel, à commencer par le dernier Spider-Man. Ici, pas le temps de respirer, l’action démarre au quart de tour dès les premiers instants du film pour nous plonger directement dans ce cauchemar super-héroïque. Si des pointes d’humour subsistent ici et là, c’est bien une proposition très sombre que nous fait Sam Raimi dont la patte se devine à tous les instants. On comprend pourquoi il a été choisi et on voit qu’il s’en donne à cœur joie. Les effets visuels sont clairement au rendez-vous et le mélange décalé-horrifique si cher au réalisateur se devine dans chaque plan du film. Le réalisateur impose aussi un rythme haletant qui prouve que l’on peut être efficace sans pour autant avoir un film qui dépasse les 2h30. La photo est particulièrement soignée et l’on passe d’un tableau à l’autre avec une efficacité redoutable.

©Marvel Studios 2022. All Rights Reserved.

Des choix à contre-pied de ce que l’on pouvait attendre

Après les choix efficaces de Spider-man, on pouvait en vérité craindre des choix lorgnant dans la même direction. A savoir, du fan service à n’en plus finir, des apparitions de « variants » de personnages que l’on connaît pour surfer sur les possibilités du Multiverse, … C’est pourtant le choix inverse qui a été fait par Sam Raimi. Même la scène attendue des Illuminati va réellement vous surprendre et les décisions prises avec les personnages ne vont pas nécessairement toujours dans le sens de « faire plaisir aux fans ou au public ». Sam Raimi prend des risques, il prend ses risques pour assumer jusqu’au bout ses partis-pris. Les fans qui se répandaient depuis des semaines sur les réseaux sociaux en auront pour leur argent … ou pas. Le réalisateur reste sur son histoire qu’il déroule sans jamais oublier ses personnages dont la trame évolue en filagramme. En ça, Doctor Strange 2 est sans doute le meilleur pont qui ait été fait entre le MCU ciné et télé. Et peut-être un des meilleurs films du MCU.

Elisabeth Olsen : Flamboyante !

Si le film porte le nom de son héros et si Cumberbatch se révèle une nouvelle fois au sommet de sa forme, la vraie réussite de cet opus c’est Elisabeth Olsen. Et ce n’est pas une surprise tant on l’avait deviné depuis la série WandaVision où elle était magistrale. Le film donne la possibilité à son personnage de poursuivre avec beaucoup de finesse et de justesse sa trajectoire, dévoilant une palette d’émotions absolument remarquable. Elle est de tous les instants flamboyante et on ne saurait que trop conseiller de voir (ou revoir) la série pour bien en saisir toutes les subtilités. La réussite du film réside dans le fait que jamais l’histoire ne s’éparpille, elle reste focus sur ce qu’elle a à raconter. On en dira pas plus sur le personnage pour ne pas gâcher les effets mais on ne pouvait imaginer meilleur suite à son évolution.

©Marvel Studios 2022. All Rights Reserved.

Une évolution intéressante pour le MCU

« Vers l’infini et au-delà » ! Si Les gardiens de la galaxie ou même Les Eternels nous emmenaient clairement à explorer la dimension cosmique du MCU, cet épisode de Doctor Strange nous amènent (comme WandaVision aussi) à explorer l’univers magique et le multiverse (que l’on voit aussi dans Loki et dans le futur Ant-Man 3). Cette dimension magique est réjouissante car elle offre des possibilités infinies qui amènent à repenser le MCU. Et c’est ce que fait le film puisque clairement les conséquences sur le MCU des événements de Multiverse of Madness sont potentiellement très larges. C’est même sur elles qu’est focalisée la première scène post générique qui introduit un nouveau personnage dont on ne dira rien. Est-ce que les événements racontés ici vont amener à quelque chose de plus grande encore entre les univers ? Est-ce que ces événements posent les bases de toute l’histoire avec Kang ? C’est une réponse que l’on aura vraisemblablement dans les prochains films de Marvel.

… et la très belle surprise Xochitl Gomez dans le rôle d’America Chavez

Si son rôle n’est on l’imagine qu’à peine effleurer dans ce premier film, nulle doute que le charisme de la toute jeune Xochitl Gomez saura faire la différence et qu’on reverra de manière bien plus importante America Chavez dans le prochain Doctor Strange, voire dans un autre film ou une série du MCU.

©Marvel Studios 2022. All Rights Reserved.
About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

À la uneSéries Tv

Mallaury Nataf : "J'ai passé 6 ans dans la rue" (Le miel et les abeilles)

À la uneMédias

Laëtitia Milot va animer le "Meilleur Pâtissier" sur M6

À la uneSéries Tv

B.R.I : le tournage de la saison 2 officiellement lancé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux