À la uneSéries Tv

On a vu pour vous… The flight attendant : meurtre, vodka et turbulences

The flight attendant est un très bon divertissement, un cocktail de thriller d’espionnage et de comédie noire servi par une excellente Kaley Cuoco.

C’est quoi, The Flight Attendant ? Hôtesse de l’air, Cassie Bowen (Kaley Cuoco) profite de la vie sans complexe : elle écume les boîtes de nuit, boit trop et enchaîne les aventures sans lendemain. Après une nuit de débauche à Bangkok, elle se réveille dans une chambre d’hôtel à côté du cadavre égorgé d’Alex Sokoloff (Michiel Huisman), un homme d’affaire rencontré la veille dans l’avion. Cassie ne se souvient de rien, elle panique et s’enfuit pour reprendre son vol vers les États-Unis. Interrogée par Interpol et le FBI, elle feint de ne rien savoir du meurtre mais va chercher, de son côté, à en apprendre davantage sur Sokoloff. 

Après 12 saisons passées dans la peau de Penny dans The Big Bang Theory, Kaley Cuoco fait son retour sur nos écrans dans The flight attendant, disponible sur Warner TV. C’est l’actrice elle-même qui a acheté les droits du roman de Chris Bohjalian dont est tirée la série : elle n’en avait lu qu’une ébauche mais sous le charme de l’héroïne, Cuoco voulait à tout prix jouer le rôle. C’est également elle qui a choisi comme scénariste Steve Yockey (Supernatural, la série Scream), séduite par son  approche consistant à s’éloigner du roman pour adopter le point de vue subjectif de Cassie – en l’occurrence, un point de vue peu fiable étant donné les excès et l’instabilité psychologique du personnage. 

Le premier épisode est une présentation parfaite de cette jeune femme charmante mais qu’on peut qualifier d’alcoolique fonctionnelle  : Cassie a besoin de sa dose d’alcool quotidienne (de préférence de la vodka) pour vaquer à ses occupations. Au sol, elle passe ses nuits en boîte, ramène chez elle des inconnus qu’elle plante le lendemain matin après une nuit torride, a du mal à convaincre son frère (TR Knight) qu’elle est capable de s’occuper de ses nièces. En vol, Cassie est susceptible de s’enfermer dans les toilettes de l’avion entre deux shots de tequila pour une brève partie de jambes en l’air avec un beau passager. Son comportement erratique agace le reste de l’équipage, en particulier son amie et supérieure directe Megan, qui commence à en avoir assez de couvrir les excès de Cassie et son manque de professionnalisme. 

C’est justement sur un vol, à destination de Bangkok, que Cassie rencontre le beau  Alex Sokoloff. Après une nuit d’excès dans la capitale thaïlandaise, elle se réveille dans une chambre d’hôtel avec la gueule de bois, des souvenirs nébuleux de sa soirée… et à côté d’elle, le cadavre égorgé de son partenaire. Paniquée à l’idée d’être arrêtée et emprisonnée dans un pays dont on connaît la réputation du système carcéral, Cassie nettoie la scène de crime et s’enfuit pour l’aéroport. De retour aux États-Unis, elle et ses collègues sont  interrogés par le FBI car Sokoloff n’était pas n’importe qui… La jeune femme feint l’innocence malgré les soupçons des enquêteurs. Et tandis que l’investigation fédérale progresse, certains souvenirs lui reviennent – notamment la présence à Bangkok d’une certaine Miranda.  Avec l’aide de son amie Annie (Zosia Mamet), une avocate cynique, Cassie va tenter de retrouver la trace de cette inconnue qui détient peut-être la clé de l’énigme.  

Turbulences en vue pour Cassie Bowden

Mais notre hôtesse de l’air peut aussi compter sur un allié… inattendu : Alex Sokoloff  lui-même. La victime du meurtre lui apparaît dans des hallucinations ou dans son imagination. Comme une sorte de projection de son inconscient, Sokoloff l’aide à progresser dans ses recherches et en tirer des conclusions, mais l’incite aussi à remettre en question son comportement auto-destructeur. Au fil des épisodes, Cassie se replonge ainsi dans son enfance, prend conscience des raisons pour lesquelles elle boit depuis l’adolescence, et pourquoi l’abus d’alcool et de médicaments lui servent de béquilles.

The Flight Attendant est un thriller d’espionnage mâtiné de comédie – à l’image de son générique très réussi qui rappelle autant Sueurs froides qu’un Alice au pays des merveilles avec 2 grammes d’alcoolémie. Multipliant les scènes surréalistes, les touches humoristiques et les moments de tension, la série joue sur plusieurs mystères, sans jamais se prendre tout à fait au sérieux. D’une part, Cassie tente de découvrir ce qui s’est réellement passé cette nuit-là, quitte à se mettre en danger ; d’autre part, l’enquête du FBI avance et l’étau se resserre autour d’elle ; les échanges avec le mort sont souvent aussi absurdes que drôles ; enfin, la jeune femme se confronte progressivement à son passé et à son enfance problématique.

Tout au long de l’histoire, le spectateur avance main dans la main avec Cassie, pour laquelle il est difficile de ne pas se prendre d’affection. Il faut dire que Kaley Cuoco est absolument brillante, sait gérer à la fois les séquences de drame, de thriller et de comédie, et le rôle lui a d’ailleurs valu une nomination aux prochains Golden globes. Les seconds rôles ne déméritent pas – on citera en particulier Rosie Pérez (Lipstick Jungle) qui interprète son amie Megan et surtout une Michelle Gómez (Dr Who, Les nouvelles aventures de Sabrina) toujours charismatique. 

The Flight Attendant a bien quelques défauts : les conversations avec le défunt Sokoloff sont assez redondantes et peuvent finir par lasser, les personnages secondaires manquent un peu de profondeur. Malgré ces réserves, voilà une série extrêmement divertissante et addictive, pleine de rythme et de rebondissements, qui se suit avec beaucoup de plaisir. 

Avec une étonnante Kaley Cuoco, The Flight Attendant nous offre un voyage aussi divertissant dans ses aspects comiques que prenant dans son intrigue d’espionnage et criminelle. En mélangeant les genres, la série parvient à maintenir la tension et le suspense jusqu’au dernier moment. Soit jusqu’à un dénouement qui clôt parfaitement la saison de ce qui aurait dû être une mini-série mais qui, compte tenu  de son succès, a été renouvelée pour une deuxième saison. En attendant, attachez vos ceintures et préparez-vous : avec Cassie, le vol s’avère mouvementé.

The flight attendant
8 épisodes de 45′ environ.
Le 27 Avril sur Warner TV.

A lire aussi : On a vu pour vous… Mare of Easttown, polar solide avec une Kate Winslet magistrale

About author

Traductrice et chroniqueuse, fille spirituelle de Tony Soprano et de Gemma Teller, Fanny Lombard Allegra a développé une addiction quasi-pathologique aux séries. Maîtrisant le maniement du glaive (grâce à Rome), capable de diagnostiquer un lupus (merci Dr House) et de combattre toutes les créatures surnaturelles (vive les frères Winchester), elle n'a toujours rien compris à la fin de Lost et souffre d'un syndrome de stress post-Breaking Bad
Related posts
À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

Charlie Cox reprendrait bien son rôle de Daredevil dans le MCU

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... The Great, une deuxième saison encore plus extravagante

La Loi des SériesSéries TvThe Générique TV Show

The Générique - TV Show : Téléchat | La loi des séries #530

À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux