À la uneSéries Tv

On debriefe pour vous … la saison 13 de Supernatural (DVD)

La treizième saison de Supernatural est fidèle à ce que l’on pouvait en attendre : anges et démons, apocalypse et fan service, frères Winchester contre créatures de l’enfer et du paradis. Avec du bon et du moins bon.

C’est quoi, Supernatural (saison 13) ? La saison précédente se concluait sur la mort de Castiel (Misha Collins), tandis que Lucifer (Mark Pellegrino) et Mary Winchester (Samantha Smith) étaient aspirés dans une brèche ouvrant sur une autre dimension. Dans le même temps naissait le fils de Lucifer, un rejeton loin d’être ordinaire : prénommé… Jack (Alexander Calvert), c’est un néphilim, créature surpuissante adulte en quelques minutes. Terrorisé et incapable de maîtriser ses pouvoirs, Jack est pourtant le seul espoir de Dean (Jensen Ackles) et Sam (Jared Padalecki) s’ils veulent ressusciter Castiel et ramener leur mère. Toujours confrontés aux démons, vampires et autres, les Winchester vont tenter de protéger le rejeton de Lucifer de ses nombreux ennemis – à commencer par son paternel, qui compte s’accaparer ses pouvoirs.

Qui aurait cru que Supernatural durerait aussi longtemps? En tous cas, pas son créateur Eric Kripke, qui a dû se battre pour sauver sa série menacée d’annulation les premières années. Avec une saison 14 prévue en octobre prochain, c’est désormais un incontournable de la CW avec des audiences stables et des fans toujours au rendez-vous. Ils sont pourtant les premiers à reconnaître que Supernatural s’est parfois répétée, a connu des passages à vide, s’est enlisée dans des saisons moins bonnes que d’autres, et que le jeu des acteurs (Jared Padalecki en particulier– sorry !) n’est pas toujours convaincant. Mais la série jouit d’un immense capital sympathie : on s’est attaché à ses héros et aux acteurs extrêmement sympathiques qui les incarnent, les scénaristes ont l’intelligence de ne pas se prendre au sérieux et de jouer sur l’ironie et le second degré, et chaque saison propose au moins un épisode décalé particulièrement réjouissant. C’est exactement ce qui se passe dans cette saison 13 : ce que Supernatural sait faire, elle le fait bien ; et ce qu’elle ne sait pas faire… et bien, elle le fait quand même.

Grossièrement résumée, cette saison repose sur deux axes principaux : les Winchester doivent protéger Jack, dont les pouvoirs attisent la convoitise de Lucifer et d’un ange sadique tout de blanc vêtu nommé Asmodeus (Jeffrey Vincent Parise), et ils tentent de ramener leur mère Mary, piégée dans le monde alternatif où une horde d’anges sanguinaires a pris le pouvoir sous les ordres de l’archange Michael (Christian Keyes).

Les Winchester, baby-sitters du fils de Lucifer

Entrecoupée de quelques épisodes auto-conclusifs (avec le « Monstre de la semaine »), la trame principale s’appuie sur des ressorts déjà souvent exploités dans la série  mais elle est bien menée – même si le personnage d’Asmodeus est clairement sous-exploité et sacrifié à la va-vite. Comme souvent dans Supernatural, tout s’accélère dans les derniers épisodes, où l’intrigue prend de l’ampleur et gagne en intensité. Avec en point d’orgue un dénouement très similaire à celui de la saison 5 – que nous ne révélerons pas, mais qui affecte radicalement la personnalité de Dean. On passera sur la mise en œuvre de la bataille finale, sorte de bagarre aérienne à la Matrix du pauvre avec effets spéciaux risibles…

Voilà pour les points négatifs. Des défauts récurrents, contrebalancés par les qualités dont Supernatural sait toujours faire preuve. D’abord, si les scénaristes semblent manquer d’imagination, ils font preuve d’une vraie cohérence : dans son évolution, l’intrigue reprend plusieurs éléments restés en suspens lors des saison précédentes, notamment la lutte entre Michael et Lucifer. Lucifer, justement, reste toujours aussi réjouissant : joué par le génial Mark Pellegrino, le personnage a des élans sarcastiques et un côté cabotin savoureux. Il apparaît dans une des meilleures scènes de la saison, parodie hilarante de l’Exorciste.

Ensuite, la série assure au niveau du fan service. Quasiment tous les personnages emblématiques font leur retour, et notamment une bonne partie de ceux qu’on croyait morts  – qu’ils soient ressuscités (Rowena ou Gabriel) ou qu’ils apparaissent sous les traits de leur alter-ego dans le monde parallèle (Charlie, le prophète Kevin Tran ou Bobby.) Des retours improbables qui, à part réjouir les fans, ont certes un intérêt limité ; c’est toutefois un classique dans Supernatural, où l’on sait bien que le caractère définitif de la mort d’un personnage est inversement proportionnel à sa popularité auprès du public. Par exemple, la mort de Castiel dans le final de la saison précédente prêtait à sourire : on se doutait bien que celui-là n’allait pas rester mort longtemps…

L’increvable Castiel, de retour avec les Winchester

Enfin, Supernatural s’est souvent démarquée par des épisodes originaux voire excentriques, plein d’humour et parfaitement intégrés à son ton et son ambiance. Cette saison, on a eu droit à un cross-over déjanté absolument délicieux avec…Scooby-Doo : dans Scoobynatural, Sam, Dean et Castiel se retrouvent propulsés dans le dessin animé, aux cotés du scoobygang. Une vraie réussite, à voir même si vous n’êtes pas fan de la série. Autre épisode à retenir, celui intitulé Wayward Sisters, qui devait servir d’introduction à la série dérivée du même nom avec un groupe d’héroïnes réunies autour du shérif Jody Mills. De facture classique, l’épisode était excellent  et fonctionnait surtout sans les frères Winchester ; le projet n’a pourtant pas été retenu par la CW, et il faudra se contenter d’une 14ème saison de Supernatural. Et donc sans doute d’une 14ème apocalypse…

Supernatural rencontre Scoobydoo dans un cross-over improbable – mais génial

Avec sa saison 13, Supernatural fait – sans surprise – du Supernatural. Avec du bon et du moins bon : trame transversale et épisodes bouclés, intrigue redondante et ressorts invraisemblables mais cohérents avec son univers ; fan service impeccable avec personnages emblématiques et un épisode décalé qui a fait la joie du public. Est-ce suffisant pour en faire une bonne saison ? Certainement – si on est fan de la série…

Supernatural (CW)
Saison 13 – 23 épisodes de 40′ environ.
Disponible en DVD

About author

Traductrice et chroniqueuse, fille spirituelle de Tony Soprano et de Gemma Teller, Fanny Lombard Allegra a développé une addiction quasi-pathologique aux séries. Maîtrisant le maniement du glaive (grâce à Rome), capable de diagnostiquer un lupus (merci Dr House) et de combattre toutes les créatures surnaturelles (vive les frères Winchester), elle n'a toujours rien compris à la fin de Lost et souffre d'un syndrome de stress post-Breaking Bad
Related posts
À la uneActualitéSport

Le NBA All Star Game : Adieu Kobe et bravo LeBron

À la uneActualitéCultureSorties

« Juste Debout » : Le show de danse hip hop ouvert à tous

À la uneActualitéFrance

Virus de la tomate : la bête noires des amateurs du légume

À la uneActualité

La pneumonie d'Elton John le force à arrêter un concert

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux