ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Master Crimes, la série avec Muriel Robin (TF1)

Master Crimes, la nouvelle série de TF1, arrive le 6 novembre avec Muriel Robin. D’aucun diront qu’elle ressemble à la série Murder mais est-ce que la série mérite le détour ?

C’est quoi Master Crimes ? Louise ARBUS est une prof de psycho-criminologie à l’Université, aussi brillante qu’exaspérante, dont le talent est reconnu dans la France entière. Appelée par le commissaire RUGASIRA, elle se retrouve sur une scène de crime à la mise en scène soignée et spectaculaire. La victime porte sur elle la phrase issu d’un de ses livres : « J’attends le tueur parfait  » Le tueur semble s’adresser à elle. Louise Arbus est donc contrainte de collaborer avec les flics pour résoudre cette enquête, elle qui s’était promis d’arrêter 8 ans auparavant, suite à la condamnation d’un certain Pierre DELAUNAY … Pour mener son enquête, Louise recrute alors quatre de ses étudiants pour l’assister : SAMUEL (un jeune homme discret et timide), MIA (une belle blonde, tête brûlée, la trentaine), BORIS (premier de la classe) et VALENTINE (une rousse pétillante, instagrameuse ). Avec eux, elle sonde le cerveau de ce tueur. Sa méthode ? Une perspicacité redoutable et une mauvaise foi sans limite qui vont mettre à rude épreuve la patience de la capitaine DELANDRE, une flic intègre qui ne supporte pas le désordre, ni les entorses au règlement. Elle va avoir fort à faire avec cette prof déjantée et ses élèves indisciplinés. Alors que les meurtres se multiplient, Louise dresse le portrait d’un serial killer qui semble commettre des meurtres pour « punir » ses victimes de leurs pires pêchés…

L’essentiel

Après avoir la figure d’unitaires très importants notamment sur TF1 (Jacqueline Sauvage pour ne citer que celui-ci), Muriel Robin débarque dans cette série policière créée par Elsa Marpeau, scénariste à qui l’on doit notamment Capitaine Marleau ou Alexandra Ehle. « Après plusieurs rôles plus graves, cette forme de légèreté m’a fait du bien« , précise Muriel Robin dans le communiqué de presse. Elle a aussi l’occasion de donner la réplique à Anne Le Nen son épouse et une galerie de jeunes comédiens : Nordine Ganso, Astrid Roos, Thaïs Vauquières et Victor Meutelet pour former une équipe d’enquêteurs qui, comme le rappelle Arbus dans l’épisode 4 ne sont pas flics mais psycho-criminologues.
Si aux premiers abords, la série fait furieusement penser à Murder (avec Viola Davis), elle trouve rapidement son identité et s’inscrit dans les pas d’autres réussites en polars de la chaîne selon une formule bien éprouvée : une enquête bouclée à chaque épisode et un fil rouge qui sert à ponctuer les fins d’épisodes (une intrigue autour de Nicolas Briançon, emprisonné pour un crime).

On aime

Master Crimes est une belle réussite dans les nombreux projets initiés par la chaîne et on ne boudera pas son plaisir : c’est un vrai plaisir de suivre chaque épisode . Si la série ne révolutionne pas le polar, les enquêtes demeurant assez classiques, ce sont les personnages qui constituent la vraie réussite de cette nouvelle proposition. A commencer par Muriel Robin et Anne Le Nen visiblement ravies de jouer ensembles et dont les regards complices et amusés ponctuent les épisodes. Enfin un duo complice mais qui ne se courent pas après comme dans toutes les séries ! Si on regarde séparément leurs deux partitions, Muriel Robin de retour dans un rôle plus « comique » le fait très bien et ses punchlines sont savoureuses (même si on reconnaît bien sa patte et sa manière de les asséner) tandis que ses moments plus dramatiques permettent de mettre en avant une personnalité plus complexe qu’on attend de découvrir. On aime son petit côté « House » par moment, tant dans la sélection de son équipe que dans les séquences en amphi (même si on aimerait davantage d’interactions avec les autres élèves présents car on frôle le favoritisme).

A ses côtés, Anne Le Nen est une très belle recrue, magnétique et percutante. On se souvient qu’elle fut l’héroïne d’une série sur France 2, Antigone 34 (de Brice Homs) et le costume de flics lui va à merveille. Et enfin, ils sont LA bonne trouvaille de cette série : les 4 jeunes acteurs et actrices sont tous formidables, drôles et parfaitement caractérisés. Ils ont tous quelque chose à jouer, le font bien sans se « bouffer » la vedette et constituent une très belle découverte, au-delà des rôles principaux que l’on connaissait davantage. S’ils pourraient facilement porter la série seuls, leur petit plus tient justement aux interactions avec Arbus et sa manière singulière et mordante de les faires « progresser ». Et cerise sur le gâteau, l »excellent Nicolas Briançon campe depuis sa prison un Pierre Delaunay énigmatique et étrange dans sa relation trouble avec Arbus et avec l’un des membres de son équipe. Distillé avec parcimonie, le fil rouge apporte ce petit plus à la série, même si pour filer la comparaison avec Murder, il n’a pas la puissance du flashback initial de la série américaine (ceux qui ont vu la série).

On aime moins

« J‘attend le crime parfait » … tel est le message d’un des livres d’Arbus laissé sur une scène de crime dans l’épisode 1. Et on aimerait justement que face à un tel « cerveau » que celui d’Arbus, les intrigues policières soient davantage « musclées », plus proches du crime parfait justement que de l’intrigue classique d’une série policière. Des intrigues plus dans la lignée de celles d’Astrid et Raphaëlle par exemple. Et peut-être que le bon modèle pourrait être celui de la première soirée : une enquête sur deux épisodes, ce qui permet de davantage challenger les personnages.

On aimerait aussi que la série aille plus dans le « sombre » ce qui lui irait bien et nous permettrait d’explorer davantage les failles de certains personnages à commencer par Arbus. Elle pourrait ainsi se décoller de sa formule et prendre plus de liberté.

Master Crimes
6×52 minutes
Dès le 9 novembre 2023 sur TF1

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
ActualitéFrancePolitique

Européennes 2024 : sur quels sujets les députés européens agissent dans la vie quotidienne ?

ActualitéVoyages

Que voir en Égypte pendant les vacances ?

À la uneSéries Tv

La série Les gouttes de Dieu aura droit à une saison 2

ActualitéSéries Tv

Quelles sont nos 5 nouvelles séries préférées de TF1 ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux