ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? ReuSSS, teen musical survitaminé (Slash)

ReuSSS surprend en suivant ses trois jeunes héroïnes dans un teen drama passé par le filtre de la comédie musicale R ‘n’ B.

C’est quoi, ReuSSS ? Elles ont grandi dans une banlieue près de Sète et elles sont inséparables. Après le lycée, Ambre (Charlie Loiselier) va rejoindre une prestigieuse école de ballet ; Maïssa (Assa Sylla) s’occupe de ses petits frères ; Hanane (Inès Ouchaaou) s’inquiète pour son frère Djamel qui n’a plus donné de nouvelles depuis des mois. Or, de retour dans la cité, il est violemment agressé et sombre dans le coma. Hanane est déterminée à retrouver le coupable et entraîne avec elle ses deux amies, sur les traces de son assaillant…

YouTube video

L’essentiel

Présentée lors du dernier festival Séries Mania, ReuSSS est un teen drama en mode comédie musicale qui a d’abord vu le jour sous forme de spectacle à la MJC de Ris-Orangis il y a 15 ans. C’est Catherine Regula qui a imaginé à l’époque Place des mythos, mélange de théâtre, musique, chant et danse interprétée par une troupe amateur.  Avec le scénariste Jérôme Larcher, elle a transposé sa pièce sous forme de série avec 10 épisodes d’une vingtaine de minutes environ, disponible sur la plate-forme Slash de France TV. 

YouTube video

On suit Maïssa, Hanane et Ambre, qui ont grandi ensemble dans une cité sur une petite île près de Sète. Elles sont plus que des amies : elles sont comme des ReuSSS (des sœurs, pour ceux qui ne maîtrisent pas le verlan). Au lendemain du bac, Ambre s’apprête à rejoindre l’école de ballet de l’Opéra de Paris mais commence à s’intéresser au hip-hop ; confrontée à la dépression de sa mère, Maïssa s’occupe de ses frères et jongle avec un triangle amoureux ;  Hanane veut partir ailleurs, maintenant qu’elle a son bac en poche. Mais elle s’inquiète pour son frère Djamel qui n’a plus donné signe de vie depuis six mois. Or, à peine revenu dans la Cité, il est retrouvé inconscient après une violente agression. Ensemble, les trois amies décident de retrouver le coupable, quitte à se mettre en danger face au gang de quartier. 

On aime

Ce qui frappe immédiatement dans ReuSSS, c’est une énergie débordante. Cette comédie très teenager insuffle  la dynamique de la comédie musicale avec un résultat surprenant et enlevé. C’est une série solaire, comme l’île de Thau où elle a été tournée. Ou comme ces trois jeunes filles, unies par une profonde amitié.

Alors qu’elles rêvent de quitter la cité où elles ont grandi, au lendemain du lycée et alors que leurs chemins sont sur le point de diverger, leur dernier été ensemble va être bouleversé. Non seulement parce qu’elles cherchent à découvrir qui a agressé le frère de Hanane, mais  aussi parce que chacune est confrontée à des problèmes personnels, qu’il s’agisse de relations amoureuses et familiales ou de leur futur éventuel.

Épisode après épisode, elles vont raconter tout cela en chantant et en dansant, comme une manière d’exprimer leurs sentiments les plus profonds. Entre la banlieue avec ses gangs et ses difficultés sociales d’un côté, et une fraîcheur candide de l’autre, on est quelque part entre West Side Story et Jacques Demy, version rap et R & B. Avec des épisodes d’une vingtaine de minutes et seulement deux numéros musicaux à chaque fois, la série évite l’effet de saturation et donne l’espace nécessaire à chaque chanson. 

ReuSSS raconte aussi une histoire attachante d’amitié et même de sororité : celle de trois ados fortes et déterminées, avec leurs rêves et le désir de se sortir d’une banlieue où tout est loin d’être rose, mais qui restent toujours unies et font face ensemble aux galères et aux désillusions avec un bel optimisme et une belle résilience. Et on ne peut pas manquer de citer les trois actrices principales de la série, Inès Ouchaaou, Assa Sylla et Charlie Loiselier. Elles crèvent l’écran et ce n’est pas pour rien qu’elles ont remporté ensemble le prix d’interprétation féminine lors du dernier festival Séries Mania. 

A lire aussi : On a vu pour vous… Chair tendre, portrait sensible et intime d’une ado intersexe

On aime moins

Bien qu’il s’agisse d’un élément-clé de l’histoire, l’enquête menée par nos trois héroïnes n’est pas l’aspect le plus réussi – disons qu’elle est parfois un peu tirée par les cheveux. Mais pour le coup, la dimension musicale donne à l’ensemble un côté surréaliste qui permet de passer sur ce petit… bémol.   

Et justement, c’est une comédie musicale : il faut donc aimer le genre ou, a minima, ne pas y être réfractaire. On pense en particulier aux films à l’ancienne, dans lesquels les personnages n’ont aucune raison de se mettre à chanter ou à danser, mais le font gratuitement, parce qu’ils en ont envie. Même chose pour le registre R&B : les chansons sont efficaces (bien que fatalement inégales), les chorégraphies accrocheuses… si on adhère au style. 

On peut ainsi trouver déstabilisant voire perturbant le décalage dans certaines scènes, que la dimension musicale rend assez étranges. Comme cette séquence où les voyous du quartier entonnent soudainement une chanson et se mettent à danser (West Side story style, on vous l’a dit), qui peut laisser perplexe. Mais encore une fois, c’est l’idée de la série – on sait donc à quoi s’attendre. 

On regarde si… on est fan de Jacques Demy, West Side Story, Michel Legrand ; on a envie d’un teen drama à la fois sensible et feel good mais différent ; on veut pouvoir dire dans quelques années que ces trois actrices bourrées de talent, on les a suivies dès le début.

On ne regarde pas si… on est du genre à lever les yeux au ciel quand les personnages chantent et dansent ; on est allergique à La La Land ; on cherche une série dramatique classique et sans extravagance. 

ReuSSS
10 épisodes de 20′ environ.
Disponible sur Slash

About author

Traductrice et chroniqueuse, fille spirituelle de Tony Soprano et de Gemma Teller, Fanny Lombard Allegra a développé une addiction quasi-pathologique aux séries. Maîtrisant le maniement du glaive (grâce à Rome), capable de diagnostiquer un lupus (merci Dr House) et de combattre toutes les créatures surnaturelles (vive les frères Winchester), elle n'a toujours rien compris à la fin de Lost et souffre d'un syndrome de stress post-Breaking Bad
Related posts
ActualitéSociété

3 successions de stars qui se terminent mal

ActualitéFranceMédias

Qui est Keiona, la drag queen candidate de Danse avec les stars ?

La Loi des Séries 📺Séries Tv

Demain nous appartient : Adrien Rob et Salomé Bénitha - invités exceptionnels | La loi des séries #757

ActualitéSéries Tv

On a revu le pilote ... de Tonnerre Mécanique (1985)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux