À la uneActualitéInternational

L’ONU confirme l’utilisation d’armes chimiques par Damas et Daech

Mercredi 24 août, l’ONU a rendu public un rapport dénonçant avec des preuves l’utilisation d’armes chimiques dans le conflit syrien par Damas et Daech. Le Conseil de Sécurité des Nations Unies va devoir choisir s’il sanctionne ou non le gouvernement syrien.

L’ONU ainsi que l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques (OIAC) ont mis en place un groupe de 24 enquêteurs nommé Joint Investigative Mechanism (JIM pour mission conjointe d’investigation) censé rendre des conclusions quant à l’usage d’armes chimiques  dans neuf interventions pendant le conflit syrien.

Le rapport de 95 pages a été rendu public le 24 août 2016 et confirme que dans trois des neuf cas, des armes chimiques ont été utilisées. Le régime syrien a donc fait largué par hélicoptère du gaz de chlore à Talmene le 21 avril 2014 et à Sarmin le 16 mars 2015 ; Daech aurait quant à lui utilisé du gaz moutarde à Marea le 21 août 2015.

gaz moutarde

Explosion de gaz moutarde en Syrie en 2015 — © Thaier Al-Sudani/Reuters

Notre ministre des Affaires Etrangères Jean-Marc Ayrault s’est exprimé dans un communiqué déclarant que “l’utilisation d’armes chimiques, que les autorités syriennes s’étaient engagées à proscrire (…), est une abomination qui met en lumière le rôle accablant joué par le régime de Damas dans la détérioration continue de la situation en Syrie“. Il demande comme Washington à ce que “le Conseil de sécurité [prenne] ses responsabilités”.

Le Conseil doit en effet se réunir le 30 août prochain dans le but de discuter du rapport et d’éventuellement émettre des sanctions, non pas pour Daech que tout le monde condamne et qui n’est toujours pas un Etat à l’ONU, mais pour le régime de Bachar al-Asad soutenu par le veto russe notamment, qui jusque là niait toute utilisation d’armes chimiques.

On ne sait pas bien encore quelles pourraient être ces sanctions, mais ce qui est sûr, c’est que “si les Russes votent contre, ils seront obligés de justifier l’utilisation de l’arme chimique” a déclaré un diplomate français.

Lire aussi sur l’opération Bouclier de l’Euphrate lancé par la Turquie en Syrie

Image à la Une : crédit AFP

Related posts
À la uneSéries Tv

L'art du crime : une saison 4 en écriture

À la uneActualitéBrèvesÉtudiantFranceSociété

Le Brevet des collèges décalé à cause de la canicule

À la uneHigh Tech

Netflix se lance dans le jeu vidéo

A Votre SantéActualitéNon classé

10 astuces pour résister à la chaleur.

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux