À la uneActualitéFranceNon classé

Paris lance sa campagne “La ville de l’amour sans le sida”

Ce vendredi 23 juin, la ville de Paris lance sa grande campagne “Paris sans sida”. L’objectif? Sensibiliser et parvenir à zéro contamination par le VIH d’ici 2030.

Faire de Paris “La ville de l’amour sans le sida”

Alors que le festival Solidays commence aujourd’hui, la ville de Paris lance aussi la campagne “Paris sans sida”. Alors que la situation est jugée préoccupante dans la capitale, la municipalité a décidé de faire du combat contre le VIH, une priorité. Ainsi, un milliers d’affiches vont être placardées dans toute l’agglomération parisienne. Six messages différents, et un slogan : “Faisons de Paris la ville de l’amour sans sida”.

La campagne de la ville de Paris : “Paris sans sida”

La situation à Paris est préoccupante

La priorité est d’engager la diffusion des tests rapides, les autotests et d’augmenter l’accès au dépistage. Eve Plenel, coordinatrice à la mairie de Paris de “Paris sans sida” a expliqué ce matin dans le 7/9 de France Inter : “Les grandes villes du monde se mobilisent, puisque le VIH se concentre dans les grands centres urbains. Alors que l’épidémie continue, nous avons en réalité tous les moyens d’y mettre un terme, notamment par l’efficacité du traitement. Les personnes séropositives qui prennent un traitement ne transmettent pas le VIH. Donc on peut briser les chaînes de contamination”.

Une réalité quand on sait que l’épidémie est cinq fois plus élevée à Paris que par rapport au reste du territoire. Chaque année un millier de nouvelles contaminations sont répertoriées à Paris. Mais le plus alarmant, c’est que 19% des personnes infectées par le virus à Paris ne sont pas diagnostiquées, et participent ainsi à la présence du virus.

Sensibilisation pour un risque zéro en 2030

La ville de Paris lance cette opération afin de mieux sensibiliser la population à la réalité de la maladie. Rappelons qu’une personne séropositive prenant un traitement anti-VIH (dans le cadre d’un suivi médical régulier) ne transmet pas le virus à son partenaire sexuel. Ces traitements permettent de rendre le virus indétectable dans le sang et les liquides sexuels des personnes atteintes. Un virus indétectable est alors intransmissible.

Ainsi l’objectif pour la mairie est de sensibiliser aux différents moyens de dépistages et ses méthodes de traitements. Et que d’ici 2030, la contamination arrive à zéro.

Une campagne qui débute ce vendredi, tout comme le festival Solidays (en partenariat avec Solidarité Sida). Durant trois jours, des artistes viendront se produire à l’hippodrome de Longchamp. Cette année à l’affiche on retrouve notamment The Prodigy, The Pirouettes, Boris Brejcha, Ibrahim Maalouf, Mac Miller, Tale of Us, Petit Biscuit ainsi que de nombreux autres artistes. Plus que jamais ce vendredi, Paris dit non au virus du sida.

 

 

 

About author

Stagiaire rédaction, passionné par la musique électronique, le théâtre et la danse.
Related posts
À la uneEconomie

Crypto pour les nuls : #1 Qu'est-ce qu'une cryptomonnaie?

À la uneActualitéEnvironnement

Pollution : Une nappe d’hydrocarbures de 35 kilomètres au large de la Corse

À la uneActualitéInternational

Prix Pulitzer : Une récompense spéciale pour la jeune femme qui a filmé le meurtre de Georges Floyd

À la uneActualité

“Marche des libertés” : Une manifestation contre l'extrême droite se tient aujourd’hui à Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux