À la uneActualitéSportTennis

Pas de la tarte ce BNP Paribas Masters …

Après les trois premières journées, on peut enfin le dire, ce BNP Paribas Masters sera passionnant . Des stars et des enjeux, tout est réuni pour que cette édition 2014 attire les convoitises. Car même si un grand nom manque à l’appel , en l’occurrence celui de Rafael Nadal, le palais omnisports de Bercy sera bien le théâtre de l’avant dernier acte de la saison, la course au Masters. Ce sera aussi dans l’est-parisien que la quête du trône de numéro un mondial entreprise par le roi Federer prendra forme ou s’arrêtera net. Sans oublier les bleus qui doivent montrer leurs muscles avant la finale de la coupe Davis , fin novembre prochain.

 

 

Le dernier wagon pour l’Eurostar

 

Comme souvent le dernier Masters 1000 de la saison est l’ultime chance pour les retardataires à la race (classement de la « course au Masters  » ne comptant que les points acquis de janvier à novembre)   de gratter un billet pour la grand-messe du circuit professionnel , le Masters de Londres. Arrivé à cette période de l’année, on connaît aussi la plupart des huit qualifiés puisque Djokovic, Federer, Wawrinka et Cilic sont assurés d’y être, en sachant Rafael Nadal est lui aussi qualifié mais est officiellement forfait, ce qui libère une place. Après trois jours de compétition, tous les candidats aux dernière places sont encore là. La qualification semble même presque acquise pour Murray, Nishikori et Tomas Berdych, tous les trois bien placé à la race avant le début du tournoi, en passant les deux premiers tours ils ont 99,9 % de chance d’être dans l’Eurostar la semaine prochaine. Quatre et trois qui font sept… Il ne reste donc plus qu’une seul place à aller chercher. Et ils sont trois à pouvoir la prendre, David Ferrer , Milos Raonic et Grigor Dimitrov. Les trois joueurs sont encore en lice et celui qui ira le plus loin dans le tableau partira à Londres. Notons un petit avantage pour l’espagnol, le mieux placé des trois. Il pourra, contrairement aux autres, compter sur lui même . Un simple demie finale le qualifierait d’office.

 

Rafa n’est pas la, comme (presque) toujours…

 

Ne pas voir l’espagnol n’est presque pas une surprise , sur les cinq dernières éditions du tournoi parisien le majorquin ne s’est présenté qu’une fois. La faute probablement à cette place occupée dans le calendrier par le BNP Paribas Masters, la fin octobre période des premières grippes et le moment souvent choisi par le corps de Rafa pour dire stop. Le taureau de manacor passera sur le billard le 3 novembre prochain. Plus tôt l’opération sera faite , plus de temps il aura pour se remettre et préparer au mieux la saison 2015.

 

Federer en chasse pour finir l’année numéro un

 

Le suisse vole depuis ses deux titres d’affilé acquis à Shanghai (Masters 1000) et Bâle (ATP 500). Un vrai shoot d’adrénaline qui lui donne l’opportunité de conquérir le sommet de la hiérarchie avant la fin de l’année. Oui mais pour cela Roger Federer devra faire un sans faute s’il ne veut pas compter sur un faux pas de Novak Djokovic dans la défense de ces 2500 points d’ici la fin du Masters de Londres. Federer doit gagner le BNP Paribas Masters , le Masters de Londres et ses deux simples de coupe Davis pour être sur de finir numéro un mondial.

 

Les français doivent se rassurer

 

Si Roger Federer pense et à la conquête du trône et à celle du dernier titre majeur qui manque à son palmarès (il n’a jamais remporté la coupe Davis !), ses adversaires français eux n’ont qu’un objectif en tête. Jo Wilfried Tsonga, Richard Gasquet , Gaël Monfils , Julien Benneteau et Gilles Simon cherche en emmagasiner de la confiance à l’approche de cet événement majeur qui aura lieu au Stade Pierre Mauroy de Lille. Pour l’instant, seul Jo-Tsonga et Gaël Monfils sont encore en lice. Pour les autres, c’est déjà fini. Même si aller le plus loin n’est pas un objectif , et ils l’ont dit eux-même se faire les dents sur des top players ne peut pas leur faire de mal. En huitième de finale ce sera déjà le cas. Tsonga jouera contre le finaliste du dernier US Open, le japonais Kei Nishikori , quand Gaël Monfils affrontera le numéro un mondial, Novak Djokovic.

 

 

Rien que pour ça … On regardera attentivement ce BNP Paribas Masters .

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFrancePolitique

Européennes : qui est Raphaël Glucksmann, tête de liste PS ?

À la unePolitiqueSéries Tv

Une série est en préparation sur Brigitte Macron

ActualitéSéries Tv

On a revu pour vous ... le pilote de Vinyl, réalisé par Martin Scorsese (HBO)

ActualitéCinéma

5 films à revoir dans la carrière de Jean-Marie Poiré

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux