À la uneFrance

Passez le code du permis moto

L’examen du code moto est obligatoire pour les candidats aux permis moto depuis mars 2020. Le passage du code moto est essentiel pour attester les connaissances théoriques des motocyclistes en ce qui concerne les comportements à adopter sur la route. Son obtention est obligatoire avant l’examen pratique. C’est une épreuve à part entière qui présente ses spécificités malgré la similitude avec le code auto. L’inscription à cet examen peut se faire en tant que candidat libre ou en passant par une auto-école. Elle se fait généralement sur un site internet dédié à cet effet à un tarif réglementé.

Rammser le code du permis moto

Code auto vs code moto : les différences

Les dispositions à prendre pour garantir la sécurité routière de tous les usagers sont inscrites dans le code de la route. L’ensemble des règles qui régissent la conduite d’une automobile ou d’une moto y est répertorié. Tout conducteur doit s’en imprégner dans le cadre de l’obtention de son permis. Le code représente surtout un examen qui valide vos compétences théoriques sur l’utilisation d’un engin. Il prévoit aussi vos rapports avec les autres usagers ainsi que l’environnement.

Bien que présentant tous deux des règles routières, le code auto diffère du code moto. Malgré les similitudes, le code moto est exclusivement orienté vers les questions relatives aux motos. Il implique uniquement les attitudes à adopter lorsque vous roulez un engin à deux roues. Le code auto est quant à lui plus généraliste et concerne tout type de véhicules.

Les équipements des motocyclistes, l’aspect mécanique des motos, la visibilité des motos par les autres usagers de la route, les distances de sécurité entre les motards sont autant de thèmes abordés spécifiquement par le code moto. Il y a aussi l’entretien de la moto pour le respect de l’environnement. On remarque que le code moto tient exclusivement compte des règles à respecter par les motocyclistes en dehors et sur la route.

Le code automobile quant à lui englobe toutes les thématiques liées à la sécurité routière. Il met en évidence tous les véhicules. La différence notable est donc l’aspect spécifique des questions abordées par le code moto. Cette différence s’observe notamment avec le nombre de questions lors de l’ETG (Épreuve Technique Générale) et de l’ETM (Épreuve Théorique de Moto).

L’ETG est composée de 1000 questions alors que l’ETM n’en compte que 600. L’ETM aborde 9 thématiques. L’ETG, quant à elle, comporte 10 thématiques. Le code moto se démarque par une prépondérance des interrogations spécifiques pour les motos. D’ailleurs, le détenteur du code ETG n’est justement pas épargné de l’ETM s’il veut conduire une moto.

Beaucoup de personnes, en totale méconnaissance du code moto par exemple, se risquent à circuler sur la route. Ces derniers sont la plupart du temps coupables d’infractions en tout genre et de graves accidents de circulation. L’obtention du permis A est conditionnée au passage de deux épreuves. Depuis 2020, les motards ont l’obligation de passer l’examen du code de la route avant d’accéder aux épreuves pratiques de conduite. C’est une précaution qui vise à s’assurer des connaissances théoriques des motards. Les candidats doivent prouver qu’ils maîtrisent réellement les comportements à adopter lorsqu’ils sont au guidon d’une moto sur la route.

La première phase qui est l’examen théorique de moto ou ETM est cruciale. Elle vise à certifier les connaissances théoriques des motards. Il est par ailleurs impossible de passer à la seconde étape qui est l’examen pratique de conduite sans la validation de l’ETM.

À partir de quel âge peut-on passer le code moto ?

Aucun texte ne fixe formellement l’âge minimum pour passer le code moto et cela varie en fonction de la catégorie de permis de conduire que vous souhaitez obtenir. En France, on estime l’âge minimum à :

  • 16 ans pour la catégorie A1,
  • 18 ans pour la catégorie A2,
  • 24 ans pour la catégorie A (permis moto sans restriction).

Les permis A1 et A2 sont déterminés par la puissance, la cylindrée et le poids des motos. Ces différents permis ne sont accessibles qu’à partir d’un certain âge. C’est une condition essentielle pour être apte à passer les épreuves pratiques de conduite. Le permis A1 est délivré pour les motos dont la cylindrée ne dépasse pas 125 cm3 et la puissance 11 kW. Le rapport puissance/poids doit être inférieur à 0,1 KW par kilogramme. Pour passer ce permis, vous devez obligatoirement avoir au moins 16 ans.

En ce qui concerne le permis A2, il est délivré aux personnes désireuses de conduire une moto dont la puissance n’excède pas 35 KW avec un rapport puissance/poids inférieur à 0,2 KW/kg. Le permis A2 n’est délivré qu’aux candidats ayant au minimum 18 ans. Vous pouvez passer le code moto pour le permis A2 à l’âge de 17 ans. Cependant, si vous avez détenu le permis A2 pendant au moins 2 ans, vous pouvez passer directement à la catégorie A à partir de l’âge de 22 ans.

Quel budget pour le passage du code moto ?

Comme tout autre examen, le passage du code moto nécessite un coût. Vous devez donc prévoir un budget pour l’ETM. Vous n’avez pas besoin d’un gros budget pour passer le code moto. C’est un tarif forfaitaire qui est à la portée de tous les budgets. C’est un tarif réglementé.

Partout en France, le coût est identique. Les frais pour passer l’examen du code moto s’élèvent à 30 euros TTC. Ce budget implique tous les frais de dossiers. C’est un montant unique qui est valable partout. Par conséquent, vous pouvez annuler l’inscription à un examen de code moto et faire une réclamation si vous constatez que ce montant a été majoré.

Comment bien préparer votre examen ?

L’examen du code de la route se prépare avec le même engagement et la discipline que vous mettez à préparer un examen national. Bien préparer votre examen inclut le suivi de votre dossier d’inscription, l’étude pour assimiler les cours et une bonne préparation psychologique.

Vous avez par exemple la latitude de choisir le jour qui vous convient pour passer votre examen. Il en est de même pour le choix du centre d’examen. Vous avez ainsi la possibilité de choisir un centre proche de votre lieu de résidence. Ces options favorisent une bonne préparation, car elle se déroule en toute sérénité. Vous êtes épargné de l’angoisse que peut provoquer la peur d’arriver en retard au centre d’examen.

Votre préparation au passage de l’examen du code détermine la réussite de ce projet. Vous devez vous assurer d’avoir à temps votre NEPH. Le Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé est un numéro à 12 chiffres dont vous aurez besoin durant tout le processus d’obtention du permis, peu importe la catégorie.

Pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté, il vous faut absolument vous préparer dans les meilleures conditions. Vous devez donc être plus assidu au cours si vous êtes inscrit dans une auto-école. Elle se chargera certainement de mettre à votre disposition le manuel du code de la route. C’est le document par excellence qui vous fournit toutes les connaissances requises pour passer l’examen. Vous devez surtout être attentif lors des séances pratiques en situation d’examen pour mieux assimiler les notions apprises dans le manuel.

Par contre, si vous êtes inscrit en tant que candidat libre, vous devez faire en sorte de vous procurer la documentation essentielle dans une librairie. Vous pouvez aussi faire des exercices d’application en ligne grâce à des sites internet qui proposent de multiples tests à cet effet. Le plus important, c’est de vous entraîner afin de maîtriser les différents codes et leur interprétation en situation réelle.

Déroulement de l’examen : comment ça se passe ?

Le jour de l’examen, vous devez vous présenter à votre centre muni d’une pièce d’identité valable et de votre convocation. L’examen du code moto se déroule à peu près comme l’examen du code auto. Vous aurez à répondre à 40 questions, dont 10, sous forme de vidéos. Il est mis à la disposition de chaque candidat une tablette équipée d’un casque audio pour répondre aux questions.

Dans le but de créer les conditions se rapprochant des situations réelles à l’examen, les prises de vues effectuées en fonction des questions sont réalisées au guidon d’une moto. L’examen se déroule sur une durée de 30 minutes. Il faut, à l’instar du code auto, répondre correctement au moins à 35 questions pour décrocher votre code auto. Les résultats sont souvent délivrés par mail au bout de 48 h.

Après le code : conseils pour réussir votre permis moto

Après le code vient le passage du permis proprement dit. Cette étape est connue pour être difficile. Certains affirment d’ailleurs qu’il est impossible de la réussir du premier coup, ce qui est loin d’être vrai. Pour réussir votre permis moto, vous devez surtout faire preuve de persévérance. Il est important de travailler d’arrache-pied pour atteindre cet objectif. Pour y parvenir, faites en sorte de :

  • disposer d’un équipement homologué adapté à votre morphologie pour plus de confort,
  • maîtriser le parcours du plateau,
  • toujours se référer au code de la route pendant l’épreuve de la circulation,
  • réaliser les 20 h exigées par la loi.

En dehors de ces quelques conseils, il faut également prévoir le budget pour passer votre permis. Il se situe généralement entre 600 et 1 500 euros. Le tout dépend des offres de formation et de votre niveau, mais surtout de la réputation de l’auto-école choisie.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCinémaCulture

Festival de Cannes : suivez la cérémonie de clôture en direct

À la uneMédias

The Voice : on était dans les coulisses des répétitions de la finale

À la uneCultureMusique

Elektric Park 2024 : le festival électro à ne pas manquer !

À la uneSéries Tv

Plus Belle la Vie : qui était Abdel Fedala que jouait Marwan Berreni?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux