ActualitéInsoliteInternational

Un pitbull est élu maire d’un petit village du Kentucky

Un pitbull est élu maire dans un petit village du Kentucky

La ville de Rabbit Hash est si petite qu’elle n’a même pas besoin d’un maire officiel. D’ailleurs, c’est la quatrième fois qu’un chien accède à ce poste.

 

Au sud de l’État du Kentucky, à quelques kilomètres de Cincinnati (Ohio), se trouve un petit village du nom de Rabbit Hash. Une communauté tellement petite que la superficie du village est de 17km², soit 46 fois plus petite que New-York. La taille infime de ce village n’est cependant pas sa seule particularité, étant donné qu’il en existe d’autres sur le territoire américain. Ce qui fait de Rabbit Hash un endroit si particulier aux Etats-Unis, ce sont ses élections municipales. Depuis 1998, les électeurs locaux choisissent en effet de confier les clés de la ville… à un chien.

 

Un museau, deux oreilles, trois ans et quatre pattes : à Rabbit Hash, le maire est un pitbull

Cette année, le nouveau maire s’appelle Brynneth Pawltro, sûrement en référence à l’actrice Gwyneth Palthrow. Ce que l’on sait en revanche, c’est que cet élu est en réalité un pitbull femelle de 3 ans. À l’image de véritables élections, une campagne a vraiment eu lieu et a donc vu Brynn triompher de farouches opposants tels qu’un chat et un âne. Alors qu’un enfant du village était aussi en course, c’est donc le pitbull qui a été élu haut la main, avec 3 300 voix.

 

Un pitbull est élu maire dans un petit village du Kentucky

Qui dit campagne municipale dit affiche de campagne !

 

Avec cette victoire, Brynn est donc devenue le nouveau maire de Rabbit Hash, en succédant à un autre chien. En effet, le maire précédent était un Border Collie, nommé Lucy Lou. Avant elle, deux autres chiens avaient également œuvré en tant que maire de la ville. Tout avait commencé en 1998 avec la nomination de Goofy Borneman, un berger allemand de 13 ans. Très âgé, ce canin mourut en 2001 durant son mandat : il eut logiquement droit à une grande parade en ville le jour de ses obsèques. Après sa mort, c’est Junior Cochran, un labrador, qui prit la relève de 2004 à 2008.

Comme tout bon candidat, Brynn avait elle aussi un programme et le sien repose sur “la paix, l’amour et la compréhension”. À peine installé, le pitbull est déjà très populaire puisque sa page Facebook compte plus de 1 500 abonnés.

 

Un vote utile pour une bonne cause

La raison de cette folle situation est assez simple : en raison de la faible population, le scrutin municipal de Rabbit Hash n’a aucune valeur légale. La commune est donc administrée par les autorités du comté.

En plus du côté festif, ces élections sont surtout organisées pour permettre au village de récolter des fonds en vue d’aménagements et de rénovations. Pour voter, il faut en effet débourser un dollar, une somme qui est ensuite reversée dans la caisse de la commune. Nouvelle preuve de ce monde à part : les votes ne sont pas limités aux seuls habitants de la commune et une même personne peut voter plusieurs fois.

 

Un pitbull est élu maire dans un petit village du Kentucky

Bienvenue à Rabbit Hash ! En face de vous, le seul magasin du village.

 

Avec son élection, le pitbull aurait donc récolté 3 367 dollars. Une fois la cagnotte mise en commun, les différents candidats auraient amassé un joli butin : 8 965 dollars. La somme sera notamment utilisée pour une bonne cause : restaurer le General Store. Victime d’un incendie l’année dernière, il s’agit du seul magasin de la ville. En plus de son utilité, l’établissement constitue une pièce importante du patrimoine local. Ouvert en 1831, il est aussi inscrit sur la liste des monuments historiques.

 

 

A lire aussi >> Le dernier rhinocéros blanc du Nord est désormais sur Tinder

Related posts
À la uneActualitéInternational

La Chine interdit toutes les transactions financières en cryptomonnaies

À la uneActualitéSorties

Sauvez le cinéma : Le nouvel escape game du Grand Rex

À la uneActualitéArt / ExpoCultureMusiqueReportages

On a testé pour vous … la 8e édition de l’Urban Week, le festival qui célèbre la street culture

À la uneActualitéCulturePop & Geek

Just One : le jeu d'ambiance coopératif de l'été!

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux