À la uneActualitéFranceSociété

Pour 2014, la SNCF lance de grands travaux

Lors d’une d’une conférence de presse lundi 20 janvier, la direction de la SNCF a évoqué les grands chantiers de la compagnie ferroviaire pour l’année 2014.

«En 2014 ce sera action, action!», le président de la SNCF Guillaume Pepy a listé les dossiers auxquels l’entreprise ferroviaire devra s’atteler en 2014, après une année 2013 dont le résultat financier s’annonce mauvais.

«2014, ce sera l’année des travaux», a insisté Guillaume Pepy. Leur volume physique devrait ainsi être multiplié par 2,5 fois en Ile-de-France, par rapport à 2012. A ce sujet, le président de la SNCF a salué l’annonce de Jean-Paul Huchon, qui s’est dit « prêt » à la fermeture de la ligne pour en accélérer la rénovation. Ce plan de travaux estivaux, qui devraient se concentrer sur plusieurs lignes, n’a pas été précisé, il doit permettre à la SNCF de «cesser de faire à la petite cuiller et pouvoir passer à la grande cuiller voire à la louche pour faire des travaux en 2014», a appuyé le président de la SNCF. Et «ce n’était pas possible jusqu’à présent.»

Face à l’exaspération des régions, Guillaume Pepy a dit souhaiter «un nouveau modèle de production, moins cher» mais sans réduction du service public pour autant. «Les régions n’ont plus d’argent et nous demande de nous réinventer», a ainsi précisé le président de la SNCF, expliquant qu’il allait falloir sortir «du toujours plus».

Ces difficultés, la SNCF devrait les expérimenter cette année. L’année 2014 sera, selon Guillaume Pepy, une « année de travaux » et particulièrement en Île-de-France où les moyens mis en œuvre par rapport à 2012 seront multipliés par 2,5. « Cela nous effraie », a dit Guillaume Pepy. Ces travaux risquent d’entraîner des perturbations.

En 2014 des retards sont à prévoir !

Une liste précise de réseaux concernés par de longues coupures n’a pas été divulguée. La fermeture de la ligne C (Dourdan à Versailles) pourrait être envisagée, au moins par tronçons, pendant plusieurs semaines cet été (comme d’habitude). La moitié de cette ligne serait encore alimentée électriquement par des installations datant de plus de 90 ans. De même, la gare Saint-Lazare pourrait être fermée partiellement afin d’intervenir plusieurs week-ends de suite sur les lignes de banlieue…

Alexandre Legrix

 

Related posts
À la uneBrèvesMédias

Miss France 2020 : ce qui vous attend pour l'élection du 14 décembre sur TF1

À la uneActualitéSociétéSociété

Près de 63 000 expulsés en France au cours de l’année

À la uneCinéma

Bob l'éponge, le film : découvrez la bande annonce de Éponge en eaux troubles

À la uneActualitéNon classé

Le salon du made in France vu par ses exposants

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux