À la uneActualitéFrancePolitique

Pour Nicolas Sarkozy, voter FN n’est « pas immoral »

Nicolas Sarkozy, vote FN "pas immoral"

Nicolas Sarkozy a déclaré mardi que le vote FN n’était « pas un vote contre la république », et que « le vote pour la République » n’était « pas immoral ». Les propos ont fait réagir, notamment Xavier Bertrand et Marine Le Pen.

L’ancien chef d’Etat Nicolas Sarkozy était venu mardi à Rochefort (Charente maritime) pour soutenir la candidate LR Virginie Calmels en Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes. Entre les deux tours des élections régionales, Nicolas Sarkozy a déclaré que le vote FN n’était « pas un vote contre la république » et que « le vote pour la République » n’était « pas immoral ».

Ce mercredi, au micro de France inter, le président LR a ajouté : « Voulez-vous me dire le nombre de fois où Monsieur Hollande, président de la République, socialiste, a reçu Madame Le Pen ? Si c’était immoral, pourquoi l’aurait-il reçue ? Dire que le vote pour le FN est anti-républicain, cela n’a aucun sens. »

« Mais qu’ils se taisent bon sang ! »

Des élus de la République n’ont pas manqué de réagir. Notamment Xavier Bertrand en personne, candidat LR qui affrontera Marine Le Pen au second tour en Nord-Pas-de-Calais-Picardie. « Mon Dieu, je ne sais même pas ce qu’il cherche. Je passe mon temps à commenter les déclarations des uns et des autres. Mais qu’ils (les ténors LR) se taisent bon sang ! Ils n’ont que quelques jours encore à patienter. Donc je dis une chose +Si on ne peut pas vous enfermer, taisez-vous+ », a lâché l’ancien ministre sur Europe 1.

« Si c’est pour dire que ceux qui votent Front national se servent de ce vote pour exprimer leur colère et leur sentiment d’abandon, c’est une chose. Mais il a un devoir, Nicolas Sarkozy: c’est dans la même phrase, de dire que les dirigeants du FN, que Madame Le Pen a un comportement immoral », a-t-il ajouté.

« Une bande de faux-jetons »

L’occasion était trop belle pour Marine Le Pen, candidate FN en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, de moquer les propos de Nicolas Sarkozy. «Ils sont tous la caricature d’eux-mêmes. Honnêtement, c’est une bande de faux jetons. Ils changent d’avis selon leurs propres intérêts, ils disent tout et l’inverse de tout », a-t-elle déclaré sur Europe1.

La présidente du FN dit avoir « entendu Nicolas Sarkozy qui essayait il y a quelques mois d’appeler à la guerre contre le FN avec des mots tirés de la bouche de SOS Racisme ». Et de mettre les mots de l’ex-chef de l’État en contradiction avec l’attitude de ses candidats: « Au même moment où Nicolas Sarkozy essaie de draguer les électeurs du FN, Xavier Bertrand et Christian Estrosi font un virage à gauche au point, même si l’un est motocycliste (Estrosi, ex-champion de moto, ndlr), de se retrouver dans le décor. »

Enfin, le Premier ministre Manuel Valls a déclaré sur BFMTV et RMC : « ce qui est d’abord immoral, ce sont les positions du FN ». A propos de Sarkozy, il dénonce « l’absence de clarté » vis-à-vis du parti de Marine Le Pen, notamment à l’occasion du débat sur la pertinence de faire un front républicain.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéFranceSociété

Quelles sont les 5 meilleures villes étudiantes de France ?

ActualitéCinémaInsolite

Quand des mamies découvrent le film d’horreur “Smile”

ActualitéMédias

“Late Show” : d’où vient ce genre très populaire à la télé américaine ?

À la uneMusique

Gangsta's Paradise : Disparition à 59 ans du rappeur américain Coolio

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux