À la uneInternational

Pourquoi ce regain de tension entre la Chine et Taïwan ?

Récemment, les tensions entre la Chine et Taïwan sont revenues au coeur de l’actualité. On vous explique tout.

C’est un problème géopolitique qui revient sans cesse dans l’actualité : il concerne le désir du Gouvernement chinois de reconquérir l’île de Taïwan pour la réunifier à son territoire. En effet, depuis plusieurs années, la Chine du président Xi Jinping accentue fortement sa pression sur l’île de Taïwan et assume publiquement son désir de récupérer ce territoire. En parallèle, la relation entre la Chine et Taïwan cristallise également les tensions Etats-Unis / Chine, dans un parfum de “nouvelle Guerre Froide.”

Le jeudi 21 octobre, le président américain Joe Biden s’est déclaré ” prêt à défendre militairement Taïwan en cas d’attaque de la Chine “. Tout cela pourrait-il nous mener à une troisième guerre mondiale ?

« Je veux rappeler à tous mes concitoyens que nous n’avons pas le privilège de baisser la garde face à la montée de l’autoritarisme »

La présidente Taïwanaise Tsai Ing-wen, lors de la fête nationale du 10 octobre

Une indépendance jamais acceptée par la Chine

Depuis la victoire des communistes sur la partie continentale de la Chine en 1949, l’île taïwanaise est considérée comme indépendante et possède son propre gouvernement. En effet, l’île est séparée de la Chine à présent communiste et elle possède ses propres institutions. Néanmoins, cette réalité n’a jamais vraiment été acceptée par la Chine, pays qui considère toujours Taïwan comme un territoire qui lui revient de droit.

Avec l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping en 2013, ce phénomène s’est accentué car le président chinois répète très régulièrement son désir de reprendre ce territoire. Un territoire qu’il considère comme “une province rebelle” et une “rébellion” qu’il aimerait pouvoir dompter.

Une “guerre psychologique ” menée par la Chine

“L’unification est l’espoir de tout le peuple chinois. Si la Chine peut être unie, tous les chinois auront une vie heureuse. Si elle ne peut pas s’unir, tout le monde en souffrira.”

Discours de Xi Jinping le 9 octobre

Depuis 2 ans, la Chine multiplie les provocations envers l’île taïwanaise et provoque donc de nombreuses inquiétudes. En effet, l’aviation chinoise a largement augmenté ses incursions dans la zone d’identification de défense aérienne de Taïwan. Si 380 avions militaires chinois avaient été détectés dans cette zone en 2020, on en compte pas moins de 600 depuis le début de l’année.

Le 23 janvier 2021, huit bombardiers et quatre avions de chasse chinois sont entrés par le sud dans cette zone d’identification taïwanaise. Une situation inhabituelle qui avait particulièrement alerté, car la présence d’autant d’avions de combat en une seule fois n’est pas si courante. Par ailleurs, les chinois ont également créé la stupeur du 1er au 4 octobre 2021, en envoyant 149 avions et aéronefs en 4 jours. Le 1er octobre étant le jour de la fête nationale chinoise, ce choix n’est pas tout a fait anodin.

Des provocations incessantes qui font craindre une véritable invasion militaire que pourrait mener la Chine vers l’île de Taïwan.

Taïwan, l’épicentre des tensions Chine/Etats-Unis

Dans le même temps, les tensions entre la Chine et les Etats-Unis ne font qu’augmenter et de nombreux spécialistes comparent cette situation à la Guerre Froide. Les Etats-Unis étant alliés à Taïwan, cette île pourrait-elle devenir le centre de tensions militaires entre chinois et américains ? Le 21 octobre, comme évoqué dans l’intro, Joe Biden s’est déclaré prêt à “soutenir militairement Taïwan en cas d’attaque de la Chine”.

Une prise de position assez inhabituelle car les américains n’avaient encore jamais exprimé cette possibilité. De leur côté, les chinois ont joué la carte de l’ambiguité. En effet, malgré ces provocations à répétition envers Taïwan, l’ambassadeur chinois aux Nations Unies a déclaré que son pays n’était pas en position offensive.

” La Chine est en position de défense. Nous ne sommes pas le fauteur de troubles. Au contraire, certains pays, les Etats-Unis en particulier, prennent des mesures dangereuses menant directement à une situation dangereuse à Taïwan. “

Déclaration de Zhang Jun, l’ambassadeur chinois aux Nations Unies, le 21 octobre

L’ambassadeur a également ajouté : ” Nous devrions appeler les Etats-Unis à mettre fin à une telle pratique. Entraîner Taïwan dans un mur, ce n’est l’intérêt de personne “.

Par ailleurs, le président chinois Xi Jinping a aussi exprimé sa volonté de parvenir à une ” réunification pacifique ” avec Taïwan. Des déclarations chinoises qui posent question.

Si les relations chinoises et américaines sont de plus en plus tendues et se cristallisent autour de Taïwan, un conflit armé desservirait évidemment les intérêts de ces nations.

A lire aussi : Inondations au Népal et en Inde : 200 personnes décédées

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Roxane Turmel, le nouveau visage de Plus belle la vie

À la uneCultureMusique

Booba, Orelsan et Angèle aux Francofolies de la Rochelle

À la uneFrancePolitique

Primaires LR : Eric Ciotti et Valérie Pécresse qualifiés au second tour, Xavier Bertrand éliminé

À la uneCinémaInternational

Tir mortel sur un tournage : Alec Baldwin déclare " ne jamais avoir pressé la détente "

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux