ActualitéCinéma

Pourquoi il faut revoir … Liaison Fatale d’Adrian Lyne (1987) ?

C’est ce qu’on appelle un « classique » du genre : Liaison Fatale ressort en BR en cette fin d’année et on ne serait que trop conseiller de le (re)voir.

Pour ses 35 ans, le film d’Adrian Lyne, Liaison Fatale, s’offre une ressortie XXL en BR Collector pour mieux apprécier ce film qui devint avec le temps un modèle.

Pour son pitch simple mais implacable

Liaison Fatale est une histoire assez simple, un thriller amoureux aux conséquences « fatales ». Dan (Michael Douglas) a une aventure d’un soir avec Alex (Glenn Close). Dan ne veut pas perdre sa famille pour un plan d’un soir et ne donne pas suite à Alex. Mais Alex n’est pas une femme qu’on quitte et elle va le faire payer lourdement à Dan, sa famille … et son petit lapin !!! La tension est là jusqu’à la conclusion du film et certaines scènes vont marquer les esprits. L’histoire de l’amoureuse psychopathe qui fait vivre un enfer à son amant pour l’avoir quitter donnera des idées à des auteurs. Ainsi, il ne fait guère de doute que c’est ce qui inspira les auteurs de Côté Ouest en écrivant la grande arche autour de Jill dans la saison 9-10.

Pour Glenn Close

La comédienne est absolument phénoménale dans ce film. A la fois sensuelle et dangereuse. Son face à face avec Michael Douglas est brûlant et elle porte assez solidement le film. Trois ans plus avec Les nerfs à vif, Robert De Niro apportera une version « masculine » de ce personnage harcelant jusqu’à la mort ses congénères. Cette histoire ouvrira la voie à d’autres rôles de femmes puissantes que Glenn Close campera à merveille à l’image de Patty dans Damages.

Pour Michael Douglas

Si l’acteur est déjà connu du grand public (il fut le héros de la série Les rues de San Francisco dans les années 70), il trouve avec le rôle de Dan une typologie de personnages qui lui va très bien. Dan n’est pas sans rappeler Nick Curran dans Basic Instinct, toujours face à une femme perturbée, comme un rock face à lui. L’incarnation de Michael Douglas y est solide mais, à l’avenir, la multiplication de ce type de rôles lui vaudra quelques soucis.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneCinémaPop & Geek

Les Gardiens de la Galaxie 3 : Adam Warlock pointe le bout de son nez dans la bande annonce

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous... Gangs of London (saison 2) signe un retour explosif

À la uneCinéma

Indiana Jones and the Dial of Destiny : la bande annonce est là

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous ... les deux premiers épisodes de Prométhée (TF1)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux