ActualitéCinéma

Pourquoi il faut revoir … Love Actually (2003) ?

A l’approche des fêtes de fin d’année, si vous cherchez un bon film pour vous redonner le sourire, ne cherchez plus, Love Actually est fait pour vous.

C’est quoi Love Actually ? L’amour est partout, imprévisible, inexplicable, insurmontable. Il frappe quand il veut et souvent, ça fait pas mal de dégâts…
Pour le nouveau Premier Ministre britannique, il va prendre la jolie forme d’une jeune collaboratrice.
Pour l’écrivain au coeur brisé parti se réfugier dans le sud de la France, il surgira d’un lac.
Il s’éloigne de cette femme qui, installée dans une vie de couple ronronnante, suspecte soudain son mari de songer à une autre.
Il se cache derrière les faux-semblants de ce meilleur ami qui aurait bien voulu être autre chose que le témoin du mariage de celle qu’il aime.
Pour ce veuf et son beau-fils, pour cette jeune femme qui adore son collègue, l’amour est l’enjeu, le but, mais également la source d’innombrables complications.
En cette veille de Noël à Londres, ces vies et ces amours vont se croiser, se frôler et se confronter…

Une histoire simple … et parfois ça fait du bien

Quand on n’aime pas Love Actually, on dit que c’est pleins de bons sentiments ! Et quand on aime … c’est la même chose sauf qu’on est content de vivre de temps en temps des sentiments simples dans lesquels on puisse tous se reconnaître. Comme Pretty Woman ou Notting Hill, Love Actually est devenu en peu de temps une référence de la comédie romantique. Film choral dans lequel les personnages se croisent simplement comme on se croise dans la vie de tous les jours … à ceci près qu’ici le Premier ministre est Hugh Grant et que ses administrés sont Liam Neeson, Colin Firth, ou Emma Thompson. Le casting riche, 5 étoiles ne nuit jamais à l’histoire parfaitement maîtrisée et qui nous fait ressortir à chaque instant avec le sourire.

Des personnages attachants

On se prend d’affection pour cet auteur qui tombe amoureux de sa femme de ménage, de cet homme qui flashe que la future épouse de son meilleur ami, de cette liaison entre un patron et sa secrétaire et de ses conséquences sur son épouse (qui souffre des effets de l’âge sur sa vie sentimentale), de ce petit garçon qui tombe amoureux de la fille populaire de son école, ou enfin du Premier Ministre et sa secrétaire. Au passage, on s’amuse aussi de ces deux jeunes hommes anglais qui veulent se confronter à l’image des filles américaines, « facile à séduire », et même cette histoire d’amitié en un chanteur et son manager.

Des scènes devenues cultes

Avec le temps, le film a installé certaines de ses scènes au rang de scènes cultes, de celles que l’on peut revoir et revoir sans jamais s’en lasser.

  • La déclaration d’amour en silence mais avec des pancartes (Andrew Lincoln et Keira Knightley)
  • Le premier ministre surpris en pleine fête de fin d’année des enfants en train d’embrasser sa secrétaire
  • Alan Rickman qui veut acheter « discrètement » un cadeau à sa maîtresse mais se retrouve face à Rowan Atkinson en excès de zèle
  • Le petit Samuel court après son amoureuse dans tout l’aéroport
  • Colin Firth fait sa demande en mariage à Lucia Moniz devant tout le monde et en portugais
  • Le Premier Ministre sonne à toutes les portes d’un quartier pour retrouver Natalie
  • Le Premier Ministre se pense seul à 10th Downing Street et se met à danser
About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneCinéma

Est-ce qu'il va y avoir une suite à "Souviens-toi l'été dernier" ?

ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Cœurs Noirs, la nouvelle claque de Prime

ActualitéInternational

Quels sont les 5 tremblements de terre les plus dévastateurs de l’Histoire ?

ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Shrinking (Apple TV)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux