À la uneMédiasNumérique

Pourquoi l’appli “Rencontre ados” a été supprimée du Play Store ?

Cette application a fait couler beaucoup d’encre depuis ces derniers mois, elle serait la cible de personnes mal intentionnées

Des pédophiles masqués

Le site qui a pour but de créer des rencontres amicales ou amoureuses entre des gens entre 13 et 25 ans, rassemblait plus de 280 000 utilisateurs. Créé en 2006 par le belge Thomas Mester, il a reçu une ribambelle de signalements de contenus illicites sur le portail dédié. On en recense 141 en 24h. Des mères de familles, ainsi que des journalistes ont fait l’expérience de se faire passer pour une ado de 13 ans, et se sont rendu compte que le site hébergeait bon nombre de pédophiles. Comme le rapporte FranceInfo, une mère de famille et lançeuse d’alerte a déclaré : « J’ai des hommes qui ont invité mon faux profil, qui m’ont proposé de me payer un aller-retour. En 72 heures, je n’ai eu que des messages à caractère sexuel, et des centaines ». Depuis sa création, le site a fait l’objet de 409 signalements aux services de police.

YouTube video

La législation en cause

Si de nombreux hommes âgés peuvent se créer des profils assurant avoir entre 13 et 25 ans, c’est notamment parce qu’aucune vérification d’identité n’est nécessaire. En effet, le site étant hébergé en Belgique. Il a échappé au joug de la loi française (loi du 7 juillet 2023) selon laquelle il faut avoir minimum 15 ans pour s’inscrire sur un réseau social, et mettre en place un système de vérification d’âge. A la suite des contenus publiés par des influenceurs et lanceurs d’alertes, le site « Rencontre ados » a expliqué avoir déjà tenté il y a 5 ans d’empêcher les majeurs de contacter les mineurs de moins de 15 ans. Seulement cette décision avait provoqué une polémique car considérée trop « paternaliste ». Le site cherche désormais des modérateurs et devrait se faire recadrer par le DSA, le service européen sur la sécurité numérique qui réglemente les sites internet.

La plateforme Google a décidé jeudi 24 août de supprimer l’appli « Rencontres ados » sur sa plateforme PlayStore. Apple, de son côté, n’avait pas accepté les conditions du site pour le mettre sur l’Apple Store. Les responsables du site ont confié à SudOuest « Apple refuse d’avoir une application de rencontre pour les mineurs. La seule solution était de masquer tous les profils en dessous de 18 ans, ce que l’on a refusé« . Depuis que le site a été épinglé dimanche dernier, les fonctions « commentaires » ont été bloquées et un filtre a été créé pour filtrer les interactions. Les responsables espèrent que ces actions feront fuir les pédophiles.

Capture d’écran du réseau X (Ex-Twitter)
A lire aussi : Dune 2 : une très mauvaise nouvelle pour les fans

About author

Journaliste
Related posts
FACE AUX JEUNESMédias

Quelle place pour le débat en France ? Frédéric Taddéï est Face aux jeunes

À la uneMédias

Koh-Lanta renouvelée pour deux saisons supplémentaires

À la uneSéries Tv

Plus belle la vie : pourquoi tout le monde va douter de Kilian ?

À la uneSéries Tv

Est-ce que Barbara Pravi va vraiment jouer dans une série pour France 2 ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux