À la uneActualitéInternational

Pourquoi le commandant Massoud a-t-il marqué les esprits ?

Le 9 septembre 2001, deux terroristes kamikazes se faisant passer pour des journalistes assassinent le commandant Massoud, un des derniers symboles forts de la résistance face aux talibans.

Ahmed Chad Massoud, plus communément appelé commandant Massoud, était considéré comme un héros national aux yeux des Afghans. En 1979, il est le seul à réussir à résister contre les Soviétiques qui avaient pris le pouvoir un an auparavant. Suite à la défaite de l’URSS, il gravit les échelons en devenant officiellement ministre de la Défense en Afghanistan quelques années plus tard.

Malheureusement, cela ne durera qu’un temps puisqu’il décide de démissionner, un an après sa prise de poste, en raison des dissidences entre factions rivales mais également à cause de l’arrivée au pouvoir du pachtoune Gulbuddin Hekmatyar. Encore aujourd’hui, les pachtounes sont le groupe ethnique dominant en Afghanistan.

Cependant, cette prise de pouvoir succédée de la démission du Lion du Panshir au gouvernement permet aux talibans de prendre rapidement le contrôle du pays. En 1996, Gulbuddin Hekmatyar est alors expulsé de Kaboul tandis que le commandant Massoud entre dans une nouvelle résistance sans précédent contre les forces talibanes.

Ce dernier rencontre, en plus, des difficultés étant donné que les Américains qui soutiennent les talibans par le biais des forces pakistanaises, n’ont pas confiance en lui. Mais malgré tout, au bout d’un certain temps, il réussit à repousser les offensives des talibans dans sa vallée du Panshir, confirmant ainsi son statut de redoutable résistant.

Massoud, un symbole international

Au fil du temps, notamment grâce à sa réputation de fer qu’il s’était forgé dans les années 80, le commandant Massoud devient une figure internationale et finit par se lier d’amitié avec les pays occidentaux. Le Parlement Européen l’invite en avril 1999 afin qu’il accorde des interviews pour prévenir de la menace que représente la communauté talibane.

Passage d’Ahmad Chad Massoud au parlement européen (1min08 – 1min42) – Archives INA

Il a d’ailleurs tenté en vain d’avertir les Européens de la dangerosité des talibans. Néanmoins, vingt ans plus tard, ces derniers ont réussi à reprendre le pouvoir en Afghanistan à peine le retrait des troupes américaines terminé…

La fin d’un mythe

Le 09 septembre 2001, deux jours avant les attentats du 11 septembre, le commandant Massoud se fait brutalement exécuté. On découvrira plus tard que les auteurs présumés de l’attaque sont deux terroristes sous les ordres de Ben Laden, chef d’Al-Qaïda. Sans que cela puisse se remarquer, ces derniers se sont fait passer pour deux journalistes. Ils avaient placé plusieurs explosifs dans une caméra qu’ils ont fait sauté pendant une interview avec le Lion du Panshir. Une mort tragique signant la fin d’un pilier de la résistance contre les talibans.

Depuis, c’est son fils Ahmad Massoud qui a pris la relève de la résistance à travers la vallée du Panshir.

À lire aussi : Catastrophe d’AZF à Toulouse : 20 ans après le drame

About author

Apprenti journaliste en quête de curiosité
Related posts
À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #83

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Anna, fable post-apocalyptique choc

À la uneActualitéEnvironnementInternational

La Chine va cesser de construire des centrales à charbon à l’étranger

À la uneActualitéBrèvesCulture

Louane et Julien Doré rejoignent le casting de The Voice Kids

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux