À la uneActualitéFrance

Le pass sanitaire s’appliquera à partir de 12 ans et 2 mois

A partir de douze ans et deux mois, les jeunes français devront se munir d’un pass sanitaire pour aller au restaurant ou au cinéma. Cette mesure rentrera en vigueur à partir du 30 septembre 2021.

Le gouvernement laisse deux mois supplémentaires à tous les jeunes de 12 ans pour se faire vacciner. Les annonces du gouvernement avaient prévu sa mise en place à partir du 30 septembre 2021 pour tous les Français de plus de 12 ans. L’Etat change son fusil d’épaule. Il autorise ses deux mois supplémentaires pour leur laisser le temps de se faire vacciner. En effet, les enfants dont le douzième anniversaire auraient eu lieu au mois de septembre n’auraient pas eu le temps de se faire vacciner.

Une mesure qui rentre en écho avec le fait que les enfants ne peuvent pas se faire vacciner avant d’avoir douze ans. Ces deux mois sont alors amplement suffisant pour obtenir le pass sanitaire. Il faut trois semaines d’écart entre les deux doses de vaccin puis attendre une semaine après la dernière dose pour obtenir le précieux sésame.

“Aujourd’hui, la priorité c’est de vacciner ces adolescents de plus de 12 ans” explique Jérome Salomon, le directeur général de la santé sur BFMTV. A ce jour environ 41 millions de personnes ont déjà reçu les deux doses de vaccin en France. 49 millions pour la première dose. Avec l’élargissement du pass sanitaire, c’est dorénavant 60 millions de personne qui devront présenter le QR Code avant de rentrer dans un musée ou un cinéma.

La campagne de vaccination et la mise en place du pass sanitaire rentre dorénavant en phase de croisière. Le nombre de tests de dépistage avait connu un énorme pic après les annonces d’Emmanuel Macron au mois de juillet. Cependant, la courbe de tests quotidiens a commencé à redescendre depuis la fin août. Période qui concorde avec la fin de période de vaccination de ceux qui se sont fait vaccinés au mois de juillet.

Crédit : Google

La vaccination des moins de 12 ans est encore en étude mais n’est pas encore envisagée. “Il nous manque des données scientifiques, ensuite parce que des études sont en cours” et “donc on va s’adapter à l’évolution des connaissances scientifiques” conclut le directeur général de la santé.

A lire aussi : Une jeune espagnole porte plainte après avoir été échangée avec un autre bébé à la naissance

About author

Journaliste
Related posts
À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations #83

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Anna, fable post-apocalyptique choc

À la uneActualitéEnvironnementInternational

La Chine va cesser de construire des centrales à charbon à l’étranger

À la uneActualitéBrèvesCulture

Louane et Julien Doré rejoignent le casting de The Voice Kids

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux