À la uneCultureFranceSociété

Pourquoi Léna Situations fait (encore) polémique ?

Ce vendredi 20 août, dès le début d’après-midi, la youtubeuse et influenceuse Léna Situations s’est retrouvée en top tweet sur le réseau social Twitter. La raison ? On lui reproche de se présenter comme une « fille du peuple » c’est à dire ordinaire et d’un milieu social modeste malgré son statut de célébrité nationale, une « hypocrisie » dénoncée par plusieurs utilisateurs Twitter générant le débat. 

Le + = + plus si positif…

Alors que Léna Situations est en pleine cinquième saison de ses vlogs d’août, une polémique surgit sur Twitter qui remet en doute sa façon de se présenter comme une jeune femme ordinaire. La polémique débute avec la vidéo d’une tiktokeuse citant plusieurs influenceurs « qu’elle ne sent pas », dont Léna Situations fait partie. Cette dernière qui prône l’authenticité et porte le symbole « + = + » fièrement depuis ses débuts est reprochée de jouer sur le fait d’être « l’enfant du peuple » tout en étant une célébrité nationale aux nombreuses opportunités. 

« Je trouve ça très facile de prôner le positif attire le positif, alors que quand elle se fait larguer elle est invitée par une marque à l’autre bout du monde avec ses amis tout frais payé » exprime la jeune femme. « Elle ne vit pas dans le même monde que nous, mais elle veut continuer à faire comme si c’était le cas » ajoute-t-elle. 

Beaucoup de tweets ont fait suite à cette vidéo qui confirmaient les propos de la tiktokeuse. 

Manque de transparence sur son parcours ? 

Malgré son ascension et son succès fulgurant, Léna est toujours parvenu à maintenir une relation proche avec sa communauté. Son naturel et son authenticité sont ses marques de fabrique et ce qui font d’elle une des personnalités favorites des jeunes. Son langage, son humour ainsi que son style font écho à la bonne copine du quotidien qui nous donne le sourire. 

Mais, depuis son ascension fulgurante, sa communauté lui reproche de jouer un peu trop sur l’ordinaire en contradiction avec son statut particulièrement privilégié. Léna Situations a souvent répété dans ses vidéos être partie de rien en enchaînant notamment 5 petits boulots pour financer ses études à New-York, alors que la réalité serait tout bien autre étant issue d’un milieu bien loin d’être précaire.  

Cette dernière se présenterait alors selon les internautes comme une personnalité à qui tout le monde peut faussement s’identifier, qui finalement entretient un discours méritocratique qui remplit les jeunes d’illusions sur son personnage. 

Pourquoi les influenceurs ne sont plus « relatable » ? 

« Relatable », c’est le mot qu’utilisent les jeunes internautes pour définir ces personnes à qui on peut s’identifier. Léna Situations et son succès, même si elle l’a été durant ses débuts, n’est plus « relatable » d’après les internautes. 

C’est souvent ce qu’on reproche à ces influenceurs qui malgré un très grand confort financier et une vie privilégiée, travaillent en divertissant leur communauté d’internautes composée en grande partie de gens dits « normaux » c’est-à-dire d’une classe sociale modeste. En effet, contrairement à l’acteur ou encore au chanteur, le métier d’influenceur est d’être présent sur les réseaux sociaux, une plateforme qui les relie directement à leur public. Cette proximité est donc paradoxalement soldée d’une grande distance (souvent faussement dissimulée) entre l’influenceur et l’abonné tant le concept d’influence sur les réseaux est devenu un marché prospère… 

La youtubeuse Tiffany Ferguson en a parlé dans une vidéo en 2019 qui a alerté bons nombres de consommateurs de contenus de ces influenceurs, posant ainsi la question de la durabilité de ce type de contenus devenu marketing…

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Rhea Ripley, la catcheuse australienne qui conquiert WWE

À la uneBuzzInsolite

Elle confond son AirPod avec son médicament et enregistre un audio depuis son estomac

À la uneFrance

Nicolas Hulot : une enquête ouverte pour "viol et agression sexuelle"

À la uneMédias

C'était il y a 30 ans ... la naissance du Journal du hard sur Canal+

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux