À la uneCinémaVoyages

Pourquoi Los Alamos voit débarquer des hordes de touristes ?

Depuis la sortie du film Oppenheimer de Christopher Nolan, des milliers de touristes sont attendus sur le lieu où a eu lieu le fameux projet Manhattan, afin de concevoir et essayer la bombe atomique

Un film phénomène

Le biopic de Christopher Nolan n’a pas fini de faire parler de lui. Le week-end dernier le film sur l’ingénieur qui a créé la bombe atomique, incarné par Cillian Murphy, a battu les 717 millions de dollars de recettes dans le monde. Ce qui le fait passer au-dessus des recettes de Interstellar et le place parmi les plus grand box office de tous les temps. Oppenheimer est ainsi le quatrième plus gros score de l’année 2023, derrière Super Mario Bros., le Film (1,35 milliard), Barbie (1,27 milliard) et Les Gardiens de la Galaxie : Volume 3 (845 millions).

Trinity, terre qui suscite fascination

C’est à Trinity dans le désert du nouveau Mexique que Oppenheimer a façonné avec ses équipes (pas moins de 130 000 personnes) la première bombe atomique. Cette même bombe qui a causé la mort de 220 000 personnes à Nagasaki et Hiroshima en 1945. Un article du Daily Mail explique que la ville va probablement attirer énormément de visiteurs, qualifiant le phénomène de « tourisme morbide ». L’armée américaine a prévenu que les journée portes ouvertes de Trinity Site, où la première bombe atomique de « la taille d’un pamplemouse » a explosé, ne serait pas en mesure d’accueillir tous les visiteurs. Ces visites sont prévues en octobre 2023 et en avril 2024.

Sur place, les visiteurs pourront apprécier les statues en bronze de Dr Oppenheimer et du général Leslie Groves dominant le parc de la ville, et déambuler dans les couloirs du laboratoire du « Projet Y ». Laboratoire où naquit la fameuse bombe. Le parcours peut se compléter par la visite de Los Alamos Ranch School, où les enfants des célèbres scientifiques étudiaient. Enfin, la visite se conclue par la découverte de la maison du Dr Oppenheimer, de sa femme Kitty et de ses enfants.

Le tourisme morbide

Le tourisme morbide, « tourisme noir » ou « tourisme macabre », est une forme de tourisme qui consiste à visiter des lieux où la mort a frappé, où ont eu lieu de grandes tragédies. On peut par exemple penser aux camps de concentration de Auschwitz Birkenau, l’ancienne centrale de Tchernobyl, le massacre à Oradour-sur-Glane ou encore les côtes indonésiennes où des tsunamis ont tué des milliers de personnes. Ce qui rend ce tourisme encore plus malsain est le fait de faire payer la visite de ces lieux. En 2018, le journaliste David Ferrier, a sorti une série Netflix sur ce tourisme dérangeant, dans des sites impliquant toujours la mort ou la souffrance, aux quatre coins du monde.

A lire aussi : C’est quoi le “Demeter” dont on parle dans les histoires de Dracula ?
About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

C’est quoi “Synchro”, la nouveauté de la plateforme TF1+ ?

À la uneFrancePop & Geek

Qui est le premier youtubeur de France ?

À la uneFaits Divers

“Blessures involontaires” : que risque Pierre Palmade ?

À la uneSéries Tv

Plus belle la vie : "l'inconnu de la cave" est-il François Marci ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux