À la uneActualitéCultureFrance

Pourquoi Notre-Dame de Paris est-elle si spéciale ?

Alors que Notre-Dame de Paris a été dévastée par les flammes, nous allons revenir sur ce qui fait de cette cathédrale un monument si emblématique de la culture française et internationale. Des messages de soutien sont apparus partout en France et dans le monde. Des messages de soutien au peuple français, aux catholiques du monde entier et à la culture que nous partageons tous. Car Notre-Dame est reconnue comme un des monuments les plus visité à travers le monde grâce à sa majestueuse architecture mais pas seulement.

Un témoin de notre Histoire.

Un témoin de  l’art gothique

Fraichement élu évêque de Paris en 1160, Maurice de Sully décide de la construction d’une église-cathédrale dédiée à la Vierge Marie. En 1163,  la première pierre est posée en présence du Pape Alexandre III. Cette construction a eu lieu sur le site de la cathédrale Saint-Étienne elle-même construite sur le lieu d’un temple païen. Par ailleurs, Notre-Dame de Paris est un des premiers édifice à s’inscrire dans l’élan d’un nouvel art, l’art gothique. Il s’agit d’un témoin de son apparition en France mais aussi à travers le monde.

Une construction sur plus de deux siècles

Jusqu’en 1250, quatre périodes se sont succédé avec quatre différents maitres-d’œuvres anonymes. Le premier maitre-d’œuvre a supervisé la construction de 1163 à 1182 avec la construction du chœur, du double déambulatoire et du maitre-autel. Par la suite, jusqu’en 1190, un deuxième maitre-d’œuvre supervisa la construction des trois dernières travées de la nef, des bas-côtés et des tribunes. Le troisième a quant à lui supervisé la construction des assises de la façade et des deux premières travées de la nef. Enfin le quatrième a supervisé l’édification de la galerie haute et des deux tours.

Par la suite, les maitres-d’œuvres Jean de Chelles, Pierre de Montreuil, Pierre de Chelles, Jean Ravy et Jean le Bouteiller ont effectués des travaux de la fin du XIIIe siècle au début du XIVe. Durant ces travaux ont été effectués un élargissement des bras des transepts, un aménagement des chapelles, une mise en place des grands arcs-boutants et une construction du jubé et d’une clôture de pierre. Malgré une prédominance du gothique beaucoup de style se sont mélangés à travers ces époques et ces maitres-d’œuvres pour faire de Notre Dame ce qu’elle est aujourd’hui.

Des modifications à travers le temps

Enfin des modifications ont été effectuées. Tout d’abord, par le remplacement des vitraux du XIIe et du XIIIe siècle par des vitres blanches au milieu du XVIIIe siècle. Puis par des travaux de l’architecte Soufflot avec la nouvelle sacristie et le réaménagement du portail central. Durant la période révolutionnaire ont également eu lieu le démontage de la flèche et destruction de toutes les grandes statues des portails. Au cours du XIXe siècle, une large restauration fut effectuée avec notamment la reconstruction de la grande flèche aujourd’hui ravagé par le feu. Cela permet de retracer les différentes façons de penser au cours des siècles ainsi que l’évolution de la foi.

Cette cathédrale a donc subit de nombreuse modification, cela ajouté au nombreuses œuvres d’art et aux reliques ,heureusement sauvé des flammes, font de Notre-Dame de Paris un témoin de l’histoire depuis le début de sa construction.

Une cathédrale en plein centre de Paris

Notre-Dame est située en plein cœur de l’Ile de la cité. Une cathédrale majestueuse en plein cœur de notre capitale. Ce sont ces facteurs qui ont fait d’elle un symbole si présent que tant de personnes à travers le monde soient attristés par cet incendie. En effet Paris étant la 3e ville la plus visitée dans le monde en 2018 selon le classement réalisé tous les ans par Mastercard, ce n’est pas étonnant de voir l’engouement derrière ce témoin de l’histoire qu’est Notre-Dame. De plus, contrairement à d’autre monument comme la Tour Eiffel, le Palais de Versailles ou le Musée du Louvre, l’entrée de la cathédrale était gratuite. Les touristes de passage dans la ville lumière n’hésitaient donc pas à aller la visiter.

Avec un tel incendie, la culture internationale est donc passé très près d’une catastrophe. Heureusement, la structure, la façade et les tours ont été préservés. Il faudra certainement des années pour que notre monument soit restauré et retrouve la splendeur dont elle faisait preuve depuis 850 ans.

 

“Notre Dame est l’un des plus beaux trésors au monde, et nous pensons au peuple de France en ce moment de chagrin. C’est dans notre nature de pleurer quand nous voyons l’histoire perdue, mais c’est aussi dans notre nature de reconstruire pour demain, aussi fort que nous le pouvons.”

 

A LIRE AUSSI : Notre-Dame de Paris est ravagée par les flammes : un incendie historique !

 

 

 

About author

Étudiant en Économie et Gestion à Aix Marseille université
Related posts
À la uneCinémaCultureFemmesFranceSexeSociété

 « Une fille facile » : un conte d’été amoral de Rebecca Zlotowski avec Zahia Dehar

À la uneActualitéEconomieFootFranceSport

Feu vert pour le rachat de l'OGC Nice !

À la uneActualitéFootFrancePolitiqueSantéSociétéSport

Alcool dans les stades : vers une interdiction dans les loges ?

À la uneActualitéCinémaCulturePop & Geek

Matrix 4 et le retour de Keenu Reeves annoncés

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux