Santé

Pourquoi souscrire une mutuelle pour les soins d’orthodontie ?

L’orthodontie n’est pas réservée qu’aux enfants et adolescents, mais concerne bien toute la population. Les interventions se multiplient chez les adultes pour résoudre des problèmes esthétiques qui n’ont pas été pris en charge chez l’enfant, ainsi que pour des soins liés à des malformations et des douleurs. L’orthodontie ne bénéficiant d’aucun remboursement par l’assurance maladie après 16 ans, il est recommandé de posséder une mutuelle prenant en charge ces traitements spécifiques. 

Que soigne l’orthodontie ?

L’orthodontie rectifie le positionnement des dents pour des raisons esthétiques, mais aussi pour corriger des chevauchements qui augmentent les risques de développer des caries, une malocclusion produisant des défauts de prononciation et des problèmes de mastication, des dents trop écartées, des mauvais positionnements qui engendrent des douleurs, etc. 

L’orthodontiste recourt à des appareils fixes ou amovibles conçus sur mesure et devant être portés sur de longues durées. L’orthodontie chez les adultes connaît depuis le début du siècle un essor considérable. Les adultes préféraient avant conserver leurs défauts d’alignement, plutôt que de porter des bagues disgracieuses. L’avènement des gouttières invisibles et des appareils amovibles pouvant n’être portés qu’à la maison a permis à beaucoup de résoudre leurs problèmes, sans développer de complexes. 

Les principaux appareils orthodontiques 

L’orthodontie corrige le mauvais positionnement des dents et les déformations maxillaires engendrant une malocclusion. Lorsque les dents du haut ne sont pas bien articulées avec celles du bas, le patient peut éprouver des difficultés à mastiquer. Ce problème peut entraîner des répercussions sur le système digestif. Par ailleurs, les défauts orthodontiques peuvent générer des défauts de prononciation handicapants et sources de complexes.

L’orthodontiste commence par réaliser un examen complet de la mâchoire à l’aide de radios et empreintes dentaires. Il décide alors de l’appareil orthodontique le plus adapté pour résoudre le problème. L’objectif de l’appareil est d’exercer une pression sur les dents et sur les mâchoires, afin de rectifier les positionnements. 

L’appareil orthodontique fixe

L’appareil orthodontique fixe est composé de bagues fixées sur les dents et reliées entre elles par un fil métallique qui est retendu au fur et à mesure que les dents s’alignent. Les bagues métalliques sont le plus souvent utilisées pour les enfants et les adolescents. 

Les adultes rechignant à les porter, il existe désormais des bagues plus discrètes en céramique de la même teinte que les dents ou en résine transparente. Le fil qui les relie est blanc ou transparent. 

L’autre possibilité est de placer les bagues sur la face interne des dents. On parle alors d’orthodontie linguale. Le dispositif est totalement invisible. Toutefois, étant moins efficace, il doit être porté plus longtemps. 

L’appareil de rétention amovible

L’appareil de rétention est constitué d’un faux palais en résine et d’un fil métallique passant sur la face extérieure des dents. Étant amovible, les adultes préfèrent le porter chez eux et durant la nuit, le retirant à l’extérieur. Il faut dans ce cas prolonger le traitement. 

Les gouttières transparentes

Les gouttières transparentes ont révolutionné l’orthodontie. Elles sont d’une grande discrétion et peuvent être retirées pour prendre ses repas et pour les rendez-vous importants. Elles ne cessent de se perfectionner et peuvent désormais corriger de très nombreux problèmes. 

La chirurgie buccale 

Certains cas nécessitent une intervention chirurgicale. C’est le cas pour l’extraction des dents de sagesse, les greffes osseuses (notamment en cas de maladie parodontale), la rectification des déviations des mâchoires ou des malformations du visage, etc.

La prise en charge des soins orthodontiques par l’assurance maladie

Le coût des soins orthodontiques est élevé. Les prix étant libres, ils dépendent du praticien auquel vous faites appel, du type d’appareil qu’il choisit et de la durée du traitement. Voici un aperçu de ce que vous coûtent ces soins lorsque vous ne possédez pas de mutuelle pour les soins d’orthodontie. 

SoinCoût moyenPrise en charge sécurité socialeReste à charge
Appareil dentaire fixe1 400 €193,50 € avant 16 ansAucune pour les adultes1 206,50 €
Appareil amovible1 400 €193,50 € avant 16 ansAucune pour les adultes1 206,50 €
Gouttières transparentes2 500 €193,50 € avant 16 ansAucune pour les adultes2 500 € pour un adulte
Chirurgie maxillo-faciale1 500 €193,50 €1 306,50 €

Quels sont les avantages d’une mutuelle pour les soins d’orthodontie ?

La mutuelle prenant en charge les soins d’orthodontie pour adulte vous permet de résoudre vos problèmes dentaires pour un coût moindre, voire sans avoir à avancer d’argent lorsqu’elle couvre la totalité du reste à charge. 

Avant de souscrire votre mutuelle pour les soins d’orthodontie, vous pouvez demander un devis à votre orthodontiste, afin de choisir sur une base concrète. Si vous avez différents soins à effectuer, sélectionnez celle qui vous propose les meilleures conditions.

La meilleure mutuelle adulte pour les soins orthodontiques peut vous proposer un forfait de remboursement calculé sur l’année ou sur le trimestre. Si une partie de votre traitement est pris en charge par la Sécurité sociale, intéressez-vous au pourcentage de remboursement de la mutuelle. 

Exemple de remboursement pour des soins coûtant 2 000 € à l’année

Avec un forfait vous autorisant un montant de 700 € par semestre, vous êtes remboursé de 2 x 700 € = 1 400 €, donc 600 € de reste à charge. 

Si vous êtes partiellement remboursé de 193,50 € par la sécurité sociale et que votre mutuelle vous propose 300 % de remboursement, elle vous rembourse de 193,50 x 300 % = 580,50 €.

Vous serez en tout remboursé de 580,50 + 193,50 = 774 €, soit un reste à charge de 2 000 – 774 = 1 226 €.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
Santé

Le pouvoir de la dermocosmétique : soins avancés pour la peau

À la uneSantéSociété

C’est quoi la “taxe lapin” que veut instaurer le gouvernement ?

ActualitéFranceSanté

5 idées reçues qui circulent encore sur le SIDA

Santé

Éléments Cruciaux à Examiner Avant d'Opter pour une Chirurgie Esthétique Tendance : L'Implant Capillaire

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux