Vous qui êtes dans la défense de la cause animale ou dans le phénomène du sans gluten, ces préservatifs sont fait pour vous.

Avoir un rapport sexuel sans risque et 100 % végan c’est désormais possible. Deux marques proposent une alternative aux préservatifs classiques, sans substance d’origine animale.

Peu de gens le savent,  mais les préservatifs vendus dans les pharmacies sont fabriqués à partir de caséine, une protéine qui vient du lait, qui sert à rendre le latex plus souple. Mais voilà, le principe du véganisme est justement de bannir toute matière provenant d’un animal, et le lait en fait partie.

La marque allemande « Fair Squared » est la première à se lancer sur le marché de la capote « healthy » et écologique. Elle propose toute une gamme de préservatifs en latex 100% végétal, et donc parfaitement écologique. Le fabricant met en avant l’aspect éco-responsable de sa démarche. Le caoutchouc utilisé est issu d’une plantation de commerce équitable, située dans la région du Tamil Nadu, au sud de l’Inde. La matière première est ensuite transformée près d’Hanovre, en Allemagne, détaille la marque sur son site internet. Une partie des bénéfices est même reversée par l’entreprise pour planter des arbres.

Une marque suisse avait déjà lancé, l’année dernière sa marque de préservatif végan : « Green Condom Club ». Sans gluten et non testés sur les animaux, les préservatifs végan trouvent de plus en plus de fidèles. Ces préservatifs ont reçu le label officiel européen « Vegan ».

« De nombreux composants sont utilisés pour rendre le latex plus doux et plus fin, mais les fabricants ne sont pas tenus de les indiquer. C’est la même chose pour les couches culottes et les tampons hygiéniques », a expliqué la créatrice de Green Condom Club, Gabriella Lods au site Pourquoi Docteur?

Côté prix, la contraception végan et sans gluten ne coûtera pas beaucoup plus cher : c’est à quelques centimes près la même chose que pour des préservatifs classiques.