ActualitéInternational

Présidentielle Autriche : l’extrême droite accède au second tour

Norbert Hofer, candidat d'extrême droite, au second tour de l’élection présidentielle en Autriche

Hier se tenait en Autriche le premier tour de l’élection présidentielle. L’extrême droite et les écologistes sont les deux sélectionnés pour le second tour. Ils écartent par la même occasion le parti social-démocrate et le parti conservateur, les seuls à avoir dirigé le pays depuis 1945.

Tous les sondages l’avaient prévu mais ce résultat fait quand même énormément de bruit au sein de la classe politique européenne. Dimanche 24 avril, le parti national populiste autrichien (FPÖ) a obtenu plus de 35% des voix à l’élection présidentielle. Ce score place Norbert Hofer, vice-président du Parlement en première position, devant le candidat indépendant Alexander Van der Bellen, ancien président des Verts et toujours supporté par ces derniers.

 

Parlement de Vienne, Autriche. © CC / Wikimedia Commons

Parlement de Vienne, Autriche. © CC / Wikimedia Commons

Sa campagne se base principalement sur l’insatisfaction des autrichiens vis-à-vis des deux partis qui se partagent le pouvoir depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale et sur la question des migrants.

Deux points apparemment au centre des préoccupations du peuple, les représentants du parti social-démocrate et des conservateurs obtenant chacun moins de 11% des voix. La crise migratoire a aussi été un axe majeur de sa campagne, Norbert Hofer a dénoncé un gouvernement beaucoup trop laxiste sur le sujet.

Un président qui compte bien faire valoir ses droits

Une fonction honorifique ? Certes mais pas uniquement. Le Président possède aussi de nombreux droits indéniables, et Norbert Hofer compte bien les utiliser s’il accède au pouvoir. Lui revient donc le droit de dissoudre l’Assemblée. Il a soulevé ce point lors de sa campagne et a annoncé qu’il n’hésiterait pas si la majorité n’acceptait pas de revoir ses positions au sujet de la crise migratoire.

A l’étranger, ce vote retentit comme une sirène d’alarme pour tous les partis sauf pour l’extrême droite, qui se félicite une nouvelle fois de faire un excellent résultat lors d’un premier tour.

Ce résultat est le meilleur du parti depuis 1945. Pour le moment, les sondages donnent cependant le candidat écologiste vainqueur au second tour, le 22 mai prochain.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéVoyages

City Break : que faire à Milan pour le week-end ?

ActualitéFootSport

"Giroud" : 4 anecdotes que vous allez découvrir sur Olivier Giroud dans le documentaire de Canal +

ActualitéSociété

5 conseils pour bien se préparer aux examens

ActualitéCinéma

5 choses à savoir sur "Furiosa" le nouveau volet de la saga "Mad Max"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux