À la uneActualitéInternational

Les républicains Ted Cruz et John Kasich s’associent face à Donald Trump

Hier soir, John Kasich et Ted Cruz, candidats républicains à l’élection présidentielle américaine, ont annoncé leur accord pour s’allier pour les dernières primaires de mai et juin. Tandis que Ted Cruz se présentera seul face à Trump dans dans l’Indiana, Kasich ira l’affronter dans l’Oregon et le Nouveau Mexique.

Cette décision intervient alors qu’aucun candidat autre que Trump ne peut plus remporter les 1237 délégués nécessaires pour gagner la primaire. Avec 845 délégations déjà remportées, Donald Trump devance en effet de loin ses principaux opposants Ted Cruz, 559 délégués et John Kasich et ses 148 délégués au compteur. Si aucun candidat n’atteint les 1237 délégués, soit la majorité, l’élection du candidat Républicain aux présidentielles se décide lors de la Convention Nationale des Républicains, qui aura lieu cette année du 18 au 21 juillet et lors de laquelle les délégués pourront changer de camps. En s’associant, Ted Cruz et John Kasich tentent donc d’empêcher Trump d’être élu au premier tour. Face à cette annonce, Donald Trump a réagi, comme à son habitude, avec un sarcasme très apprécié de ses soutiens :

“Wow, just announced that Lyin’ Ted and Kasich are going to collude in order to keep me from getting the Republican nomination. DESPERATION!” puis “Lyin’ Ted and Kasich are mathematically dead and totally desperate. Their donors & special interest groups are not happy with them. Sad!” .

“Wow, on vient de m’annoncer que Ted le menteur et Kasich vont s’associer dans le but de m’empêcher d’être nommé candidat des Républicains. DÉSESPOIR!” puis a ajouté “Ted le menteur et Kasich sont morts mathématiquement et complètement désespérés. Leurs donateurs et groupes de soutien ne sont pas contents d’eux. Triste!”

(Traduction Radio VL)

Le candidat républicain et sénateur du Texas Ted Cruz ©Gage Skidmore

Le candidat républicain et sénateur du Texas Ted Cruz ©Gage Skidmore

 

Le candidat républicain John Kasich. © Michael Vadon

Le candidat républicain John Kasich. © Michael Vadon

Selon les Etats, le nombre de délégués est différent et proportionnel au poids démographique. Ainsi, pour la quinzaine d’Etats sur les 50 que composent l’Amérique qui doivent encore s’exprimer, 502 délégués restent à convaincre. Trump doit son succès auprès des Républicains à son charisme et ses idées exprimées de manière tranchée et radicale. Chaque discours du candidat est un véritable “show” qui parvient à attirer l’attention des Américains. Le compétiteur se démarque ainsi au sein de son parti, bien que son programme soit similaire à celui des autres candidats qui l’affrontent.

En effet, tous se positionnent pour renforcer les frontières et limiter l’immigration aux Etats-Unis. Trump propose son fameux “mur” de 1600 km de long et plus haut que la muraille de Chine entre les Etats-Unis et le Mexique, qu’il fera construire aux frais des mexicains. Les Républicains s’accordent également sur la “protection du deuxième amendement de la constitution”, à savoir l’autorisation du port d’armes à feu pour tous. Enfin, ils souhaitent tous réduire les taxes et impôts et ainsi libéraliser davantage les Etats-Unis. En terme de politique internationale, les Républicains souhaitent agrandir l’armée afin de dissuader toute attaque et envoyer des troupes combattre l’Etat islamique en Irak et en Syrie.

Pour retrouver tous les résultats des élections américaines état par état sur des cartes interactives, rendez-vous sur la page : http://www.270towin.com/2016-republican-nomination/

Image à la une : © Gage Skidmore, Washington DC, février 2011

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue 1 - 10ème Journée : Lyon ne gagne toujours pas

À la uneCultureSociétéSortiesSpectacles

Le retour de « 12 hommes en colère » au Théâtre Hébertot : le public vote favorablement

À la uneBrèvesSéries Tv

Astrid et Raphaëlle : France 2 lance le tournage de la saison 1

À la uneActualitéBrèvesNumérique

Objets connectés : Près de 105 millions d’attaques en 2019

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux