À la uneActualitéFrancePolitique

Primaire de la gauche : Quels seront les candidats?

jean-christophe-cambadelis

          A la surprise générale, Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti Socialiste a annoncé samedi la tenue d’une primaire de la gauche à la fin du mois de janvier, le 22 et 29 janvier, pour désigner le candidat du parti à la présidentielle de 2017. C’est une situation inédite dans la Vème République qu’un Président de la République en exercice soit obligé de se présenter à une primaire pour obtenir le droit de se représenter pour exercer un second mandat. Mais l’organisation d’une primaire semblait inéluctable ces dernières semaines face au risque de multiplication des candidatures à gauche à la présidentielle voire d’explosion du parti. La question qui se pose maintenant est de savoir quels seront les candidats à la primaire de la gauche?   

Les candidats déjà déclarés à la primaire : Marie Noëlle Lienemann et Gérard Filoche

         Ancien inspecteur du travail, Gérard Filoche est un frondeur membre du bureau national du parti socialiste opposant à la loi Travail du gouvernement. Il fait parti de l’aile gauche du PS. Il a annoncé sa candidature dans l’émission là-bas si j’y suis et a présenté son programme présidentiel qu’il défendra à la primaire : le SMIC à 1800€, la semaine de 32 heures, le retour de la retraite à 60 ans, l’interdiction d’avoir plus de 5% de travailleurs précaires dans chaque entreprise, l’interdiction des  salaires supérieurs à 20 fois le Smic.

Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice de Paris et ancienne secrétaire d’Etat au logement a annoncé sa candidature la première le 24 mars dernier. Membre de l’aile gauche du PS opposée à la loi Travail. Dans l’émission Parlement Hebdo sur Public Sénat, elle expliquait vouloir porter « une voix républicaine sociale et conforme au socialisme démocratique qui a porté tous les progrès ».

Les probables candidats frondeurs : Arnaud Montebourg, Benoit Hamon, Christian Paul

         Les frondeurs semblent très divisés à l’approche de la primaire. Pas moins de 5 personnalités risquent d’être candidat au premier tour de ce scrutin ce qui aura pour conséquence une division des voix des militants. Le poids des frondeurs est non négligeable au PS puisqu’ils avaient récolté à travers la motion B des frondeurs plus de 30% des voix en Juin dernier lors du Congrès du parti à Poitiers. En plus de Gérard Filoche et Marie-Noëlle Lienemann, Arnaud Montebourg devrait annoncé sa candidature en août prochain lors de la fête de la rose de Frangy en Bresse qu’il organise. Benoit Hamon prépare sa candidature en recherchant le soutien de Martine Aubry pour appuyer sa candidature. Le leader des frondeurs Christian Paul pourrait également être candidat.

Le secret de polichinelle : François Hollande candidat?

         Après avoir été obligé d’accepter l’organisation de primaire par le PS à cause de son impopularité, François Hollande croit en sa bonne étoile et mise sur la division de l’aile gauche du parti pour réussir à s’imposer. Il devrait annoncer sa candidature à la fin de l’année. Les candidatures concurrentes ainsi que les sondages pourraient impacter son choix de se présenter ou non.

Les partenaires de la majorité gouvernementale

         Le parti socialiste souhaite élargir à toute la gauche sa primaire pour limiter au maximum la multiplication des candidatures au premier tour de la présidentielle de 2017. Jean-Luc Mélenchon annoncé par les sondages à égalité ou devant François Hollande, a déjà refusé de participer à la primaire. Le parti Europe Ecologie Les Verts vient également de refuser. Les écologistes espèrent une candidature de Nicolas Hulot pour les représenter. Néanmoins, le parti radical de gauche s’interroge sur le candidat qu’il pourrait proposer à la primaire. Annick Girardin et Sylvia Pinel, deux anciens membres du gouvernement sont sur les rangs. François de Rugy souhaite pour sa part représenter les écologistes réformistes membres de la majorité ayant quitter EELV.

         La liste des candidatures n’est pas exhaustive. Martine Aubry, Manuel Valls ou Emmanuel Macron pourrait ainsi créer la surprise en annonçant leur candidature. Mais cette hypothèse est peu probable si François Hollande annonce sa candidature. Réponse en décembre.

About author

Promotion 71 du CFJ Paris // Rédacteur en chef Médias à Radio VL // Rédacteur en chef adjoint et programmateur de Réveil Médias
Related posts
ActualitéSéries Tv

De Pigalle à Notre Dame, le génie de Hervé Hadmar en action

ActualitéCinéma

Qui est Norman Lear, cette immense personnalité de la télé américaine qui vient de fêter ses 100 ans ?

À la uneCulture

Qui était François Corteggiani, l'un des dessinateurs de Pif le chien ?

À la uneSéries Tv

En thérapie : est-ce qu’il y aura une saison 3 pour la série d’Arte ? 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux