À la uneActualitéFrance

Prise d’otages près de Carcassonne, au moins 2 morts. La situation à 14 heures

RAID

Une prise d’otages à eu lieu ce matin à Trèbes, à l’est de Carcassonne. Le tireur s’est revendiqué de l’organisation État Islamique. Edouard Philippe parle d’une situation sérieuse, il y aurait 2 morts. Les informations heure par heure. Le point à 14 heures.

Au moins 2 morts selon des sources concordantes

C’est ce qu’on déclaré plusieurs personnes à propos de la prise d’otage du supermarché de Trèbes. Des sources concordantes qui pourraient valider les informations inquiétantes récoltées par les médias sur place à 13 heures.

Le preneur d’otage reclame la libération de Salah Abdeslam

Le tireur aurait émis cette revendication. Salah Abdeslam est le seul membre encore vivants des attentats de Paris, en date du 13 novembre 2015.

Edouard Philippe : « Les informations laissent à penser qu’il s’agit d’un acte terroriste »

En déplacement à Mulhouse, le Premier ministre a interrompu sa réunion pour s’exprimer sur la prise d’otages de Trèbes.

L’individu serait connu des services de renseignements

Information BFM TV.

Important dispositif de secours déployé

80 pompiers sont a proximité de la prise d’otages. Les hélicoptères réservés aux opérations de secours se tiennent également prêts. Une cellule d’information a été mise en place par la préfecture.

 

Carcassonne

Le lieu de la prise d’otages. (cp. France Bleu)



LE RAPPEL DES FAITS, CE QU’ON SAIT DÉJÀ

Ce matin, un homme est entré dans le supermarché Super U de Trèbes dans l’Aude. Plusieurs coups de feu ont été entendus, cela a alerté les autorités. En effet, deux CRS ont été blessés par balle par un homme armé lors d’un jogging entre collègues. Ces derniers s’apprêtaient à rentrer au cantonnement de Carcassonne. L’individu a tiré de sa voiture, il s’est ensuite retranché dans le supermarché. Le parquet annonce que ce dernier se revendique de l’organisation terroriste État Islamique.

L’opération de police, débutée à 11 heures, est toujours en cours. Le GIGN, la BRI et le Raid sont mobilisés, trois hélicoptères survolent l’enceinte. Le Premier ministre Edouard Philippe évoque une situation « sérieuse ». Le Premier Ministre détaille une « agression armée » dirigée contre 4 CRS. Le policier touché n’est pas en danger.

Le quartier est bouclé pour protéger la population, affirme David Leyraud sur BFM TV. Le maire de Trèbes, évoque « deux victimes » à l’intérieur du supermarché. « C’est un drame terrible » a-t-il déclaré.

Le parquet a ouvert une enquête aux chefs « d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste, tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste, séquestrations sous conditions en relation avec une entreprise terroriste, et association de malfaiteurs terroristes criminelle. »

Le ministre de l’Intérieur a annoncé sur Twitter qu’il se rend sur place « immédiatement ».

 

À LIRE AUSSI… Le tireur se revendique de Daesh

 

Related posts
À la uneÉtudiantFranceSexe

Les préservatifs gratuits pour les 18-25 ans dès le 1er janvier 2023

À la uneMédiasMusique

Qui est Maskey, ce YouTuber français ?

ActualitéCinémaCultureLittérature

C'est quoi "Le Comte de Monte-Cristo", cette histoire de nouveau adaptée au cinéma ?

À la uneMédias

Disparition brutale du producteur Franck Saurat à 55 ans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux