ActualitéFootSport

Quelle direction sportive pour l’OM ?

Cela faisait longtemps que l’OM n’était pas tombé si bas (et je ne parle pas que de sa position actuelle au classement). Si Jean-Claude Dassier fut sauvé par Didier Deschamps et Vincent Labrune par Marcelo Bielsa, le club n’a plus de véritable homme fort depuis le départ de Pape Diouf (juin 2009). Mais il n’est pas trop tard pour rectifier le tir, à condition de faire les choix sportifs nécessaires. Voici quelques suggestions :

Qui pour remplacer Míchel ?

Míchel fut un grand joueur, mais ce n’est pas encore un grand entraîneur. Après 32 journées de championnat, l’OM ne pointe qu’à la 14e place du classement, à 15 points du podium, et même si l’équipe a perdu ses meilleurs joueurs l’été dernier (André Ayew, André-Pierre Gignac, Dimitri Payet, Rod Fanni…), l’effectif actuel mériterait d’être bien mieux classé. L’entraîneur est « mort ». Vive l’entraîneur ! Alors, qui pour succéder à Míchel ?

1 – Rudi Garcia, pardi ! Il est libre, alors sautons sur l’occasion !

2 – Christophe Galtier : formé au club, ce serait l’occasion pour lui d’y revenir par la grande porte (avec l’un de ses actuels adjoints à l’ASSE, Laurent Batlles, qui a aussi joué à l’OM, de janvier 2004 à août 2005 ?). Il y retrouverait alors Franck Passi, actuel adjoint de Míchel, avec qui Galtier a joué à l’OM (en 1986-1987) et remporté l’EURO Espoirs 1988.

Christophe Galtier aime l'OM

Christophe Galtier aime l’OM

3 – Jorge Sampaoli ? Sergio Conceição ? Choix risqués, car le 1er n’a jamais entraîné en Europe et que vaut le 2nd en tant qu’entraîneur ?

De plus, peut-être serait-il pertinent de proposer à Jean-Pierre Papin de coacher les attaquants.

Des joueurs de talent ET de caractère, et de la « marseillitude »

Pour s’imposer à l’OM, il faut du talent ET du caractère. Combien de joueurs ont raté leur passage au club parce qu’ils manquaient de talent, de caractère ou des deux à la fois ? Les exemples sont trop nombreux pour que j’aie besoin d’en citer. De plus, la situation économique du club paraît compliquée, alors il va falloir jouer serré.

Au niveau des pros :

Pourquoi ne pas donner enfin sa chance à Dória (actuellement prêté et en difficulté en Espagne) ? Tout le monde en a parlé (et continue d’en parler), mais qui l’a vraiment vu jouer ?

Pourquoi ne pas s’offrir Andy Delort ? Cette saison, le buteur du SM Caen, qui n’a jamais caché son amour pour l’OM, a pour l’instant inscrit 11 buts (et délivré 2 passes décisives) en 34 matchs officiels (statistiques arrêtées au 11/4/2016). Valeur marchande (Transfermarkt) : 5 M€.

Andy Delort est une des révélations de la saison en Ligue 1

Andy Delort est une des révélations de la saison en Ligue 1

Pourquoi ne pas continuer à recruter de jeunes espoirs français ? Youssef Aït Benasser, Clément Lenglet, Arnaud Lusamba, Faitout Maouassa (AS Nancy-Lorraine – entre 400 k€ et 2,5 M€) et Jean-Philippe Gbamin (RC Lens – 2,5 M€) pourraient avoir le profil.

Pourquoi ne pas emprunter Lucas et/ou Théo Hernandez (Atlético de Madrid), nés à Marseille d’un père lui aussi footballeur professionnel (Jean-François Hernandez, à l’OM au milieu des années 90) ?

Pour encadrer et tirer vers le haut tous ces jeunes, pourquoi ne pas faire revenir Mathieu Flamini et Seydou Keita, formés à l’OM et en fin de contrat en juin prochain ?

Si Steve Mandanda partait, il pourrait être remplacé par le champion du monde U-20 2015 avec la Serbie, Predrag Rajković (Maccabi Tel-Aviv – 2 M€), par exemple. L’OM pourrait aussi miser sur d’autres joueurs étrangers à fort potentiel ET abordables : l’Argentin Andrés Cubas (Boca Juniors – 2,2 M€), l’Italien Antonio Barreca (Torino FC – 900 k€), le Colombien Éder Balanta (River Plate – 4 M€), les Belges Jason Denayer (Manchester City FC – 4 M€) et Jordan Lukaku (KV Ostende – 2,5 M€)…

Marseille va perdre un de ses meilleurs jeunes pour manque d'ambition sportive

Marseille va perdre un de ses meilleurs jeunes à cause de son manque d’ambition sportive

Au niveau des jeunes :

L’OM a fait d’énormes progrès… qui ne se voient pas beaucoup (et ce malgré l’éclaircie Bielsa). Dernier (mauvais) exemple en date : le départ programmé de Bilal Boutobba (1998), plus jeune joueur de l’histoire du club, qui a récemment déclaré à La Provence : « J’ai besoin d’un projet sportif et il n’y en a pas ! Si je signe à l’OM, je sais que je me perds… » Dur. Pourtant, le club possède des jeunes intéressants, à commencer par Maxime Lopez (1997), qui, selon Thomas Fernandez, entraîneur de la réserve olympienne, n’a plus rien à faire en CFA, et Jérémie Porsan-Clemente (1997). Plutôt que de chercher ailleurs des joueurs qui s’avèrent parfois décevants, pourquoi ne pas donner leur chance à tous ces jeunes qui ne demandent qu’à montrer ce dont ils sont capables ? Je pense à Stéphane Sparagna (1995), 14 apparitions avec l’OM cette saison (statistiques arrêtées au 11/4/2016), Baptiste Aloé (1994) et Julien Fabri (1994), actuellement prêtés et titulaires en Ligue 2, Michel Aarai (1996), Florian Escales (1996), Alphousseyni Sané (1996), Lucas Perrin (1998), Mathieu Buech (1999), Boubacar Kamara (1999), Raouf Mroivili (1999), Malik Ousfane (1999), Andy Cizo (2000)…

Pourquoi ne pas non plus s’allier aux meilleurs clubs formateurs amateurs de la région marseillaise (Air Bel, Consolat…), forcés de se rapprocher d’autres clubs pros (OL, FC Nantes…), car snobés par l’OM ?

L’OM a grandement besoin d’un président visionnaire et costaud, d’un entraîneur chef d’orchestre, et d’un effectif composé de jeunes talents, de très bons joueurs de Ligue 1 et de vieux briscards. On verra pour la suite.

Related posts
À la uneActualitéFrance

Grève: Nombreuses perturbations sur Paris

À la uneActualitéBrèvesCultureMusiquePop & Geek

YouTube 2019 : Quelles sont les vidéos les plus vues ?

À la uneActualitéFootInternationalJeux olympiquesSport

Dopage: La Russie officiellement sanctionnée

À la uneActualitéCultureMusique

Décès de Juice Wrld : une génération maudite

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux