À la uneFrancePolitique

Qui est Manuel Bompard, la nouvelle “figure de proue” de LFI ?

Au cœur de toutes les campagnes pour la présidentielle de Jean-Luc Mélanchon, Manuel Bompard est la toute nouvelle figure de proue de LFI.

Manuel Bompard a été élu pour remplacer l’ex député Insoumis à Marseille dans sa circonscription des Bouches-du-Rhône pour les élections législatives. Mais qui est ce mathématicien que peu de monde connait ?

Engagé depuis toujours dans la politique

Née dans la Loire en 1986, Manuel Bompard a grandi dans la Drôme avec son père, informaticien puis agriculteur et avec sa mère, fonctionnaire. À l’école, Manuel était, selon ses professeurs, un élève rebelle et dissipé mais brillant. Il brille dans les maths dont il obtient un 20/20 au bac. Il est ensuite diplômé d’une école d’ingénieur à Grenoble. Manuel suit de grandes études avant de s’engager dans la politique.

“Mes premiers engagements politiques eurent lieu en 2004 contre le Contrat Première Embauche (CPE) puis en 2005 dans la campagne du non au référendum sur le Traité Constitutionnel Européen (TCE)“.

Manuel Bompard pour les Insoumis

Sa rencontre avec Jean-Luc Mélanchon a lieu dans une librairie parisienne en 2008.

“J’étais séduit par le projet. Jean-Luc Mélenchon sortait du PS avec une vraie stratégie, pas pour construire une énième boutique marginale à gauche.

Manuel adhère au parti de gauche en 2009 lors de sa création : “J’ai fait mes armes avec François Delapierre, un très proche de Mélenchon, décédé en 2015, et Danielle Simonnet. Porte à porte, réunions publiques, stratégie… J’ai beaucoup appris au contact d’anciens militants”. Confie l’homme politique à Médiacités. Il est décrit comme un grand travailleurs par sa famille et ses proches.

“C’est quelqu’un de remarquable par son efficacité et son intelligence politique. On croise rarement des gens aussi complets d’un point de vue politique : très fort stratégiquement, très rationnel, très fort en coordination politique. Il a une force de travail incroyable”.

Clémence Guetté, coresponsable du programme de l’avenir en commun en 2022.

À tout juste 24 ans, Manuel Bompard devient secrétaire national du parti et devient l’organisateur des événements lors de la campagne de Jean-Luc Mélanchon à la présidentielle.

Un bras droit de Jean-Luc Mélanchon

Manuel devient rapidement un homme de confiance de Jean-Luc Mélanchon. Deux hommes très proches au point que le mathématicien dormait au domicile de l’ancien candidat à la présidentielle.

Ah ! Manu… Il a la tête bien faite celui-là, il comprend tout mieux et plus vite que les autres. À chaque fois que j’ai un doute, je me retourne pour voir s’il est derrière moi“.

Jean-Luc Mélenchon à Libération

“Ils n’ont pas tout à fait le même caractère mais s’entendent très bien parce qu’ils sont en symbiose intellectuelle sur l’écrasante majorité des sujets”.

Cadre de la France insoumise au Point

En 2017, Manuel Bompard est nommé directeur de campagne pour la présidentielle. Un poste important et très stratégique. Très en pointe sur le numérique, c’est à lui que l’on doit notamment les hologrammes et la stratégie numérique offensive des Insoumis pour la campagne, avec une forte présence sur les réseaux sociaux.

L’affaire des comptes de campagne

Le 16 octobre 2018, il est au côté de Jean-Luc Mélenchon lorsque l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales pénètre dans le siège du parti politique. L’enquête porte sur les comptes de campagne de 2017 et de présumés emplois fictifs au Parlement européen. Dans cette affaire, le 7 février 2019, “cinq heures de perquisition” ont eu lieu à son domicile personnel “pour 15 fichiers informatiques sans aucune signification”, avait-il dénoncé sur Twitter.

Poursuivi pour “actes d’intimidation contre l’autorité judiciaire, rébellion et provocation”, il est condamné le 9 décembre 2019, à 7 000 € d’amende.

Un député mobilisé sur l’agriculture

Très engagé dans l’agriculture, Manuel Bompard s’occupe des sujets de l’énergie, de l’environnement, de l’agriculture ou du bien être animal. Il a ainsi mené le combat pour sa délégation sur le tentaculaire dossier de la Politique agricole commune. Tout son travail se fait au sein de la délégation de la France insoumise au parlement européen.

À lire aussi : Qui est Rachel Kéké, la première femme de chambre à entrer à l’Assemblée Nationale ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFrancePolitique

Remaniement : qui sont les ministres du nouveau gouvernement Borne ?

ActualitéFrancePolitique

5 dates clés dans la carrière d’Olivier Véran, porte-parole du gouvernement

À la uneFrance

Comment faire pour changer de nom ?

À la uneMusiqueNon classéSoiréesSpectaclesTendances

La fine fleur des Dj Dark ce soir pour la New Wave Party à l'International Paris emmenée par le Dj Yami Spechie

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux