À la uneArt / ExpoSport

Qui est Thomas Jolly, le futur metteur en scène de la cérémonie d’ouverture des JO ?

Thomas Jolly sera le chorégraphe et metteur en scène de la cérémonie d’ouverture et de clôture des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

En septembre dernier, Thomas Jolly a été désigné directeur artistique des cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux olympiques et Jeux paralympiques 2024 de Paris. Pourtant peu connu du grand public, l’homme de 41 ans est considéré comme un “prodige” du théâtre français. 

Une ambition : faire un théâtre populaire, sinon rien. Thomas Jolly entend proposer un théâtre à la fois populaire, exigeant et curieux. Formé sur les bancs de l’école du Théâtre national de Bretagne, à Rennes, Thomas Jolly s’émancipe en 2006 en fondant sa propre compagnie : La Piccola Familia. Avec cette dernière, il monte Arlequin poli par l’amour et d’autres pièces qui rencontrent un certain succès. Cependant, c’est son incursion dans l’univers de Shakespeare qui révolutionne sa carrière. Entre 2012 et 2014, il crée sa mise en scène d »Henry VI » (pièce en trois parties, d’une durée de 18h) pour la jouer en 2014 dans son intégralité au Festival d’Avignon. Le public lui réclame ensuite Richard III. Il s’exécute l’année suivante. Par la suite, après s’être attaqué à d’autres œuvres marquantes, comme le Radeau de la Méduse de Georg Kaiser ou encore Thyeste de Sénèque (qui ont elles aussi connu un gros succès), il devient directeur du centre dramatique national le Quai d’Angers (2020-2022). 

Par ailleurs, plus récemment, on lui doit la version 2022 de Starmania, distingué par deux Molière en avril.

YouTube video

Malgré un véritable succès public et critique, à la suite de la première, Thomas Jolly annonce sa démission, mettant fin à un mandat qui courait jusqu’à 2023. Dans sa lettre de démission, il explique avoir envisagé la « continuité » de son projet ainsi qu' »un retour à (son) poste à l’issue de (sa) mission auprès de Paris 2024« . 

Cette saison, à L’opéra Garnier, Thomas Jolly présente à l’Opéra (Bastille) : Roméo et Juliette, sa dernière production avant les JO 2024.

YouTube video

Entre cette production monumentale et les préparatifs des cérémonies des JO, le metteur en scène se confie « Je n’ai pas beaucoup dormi ces deux derniers mois, je ne vais pas vous mentir ». Mais « je suis vivifié, je reçois tellement de la part du public et des interprètes que je n’ai pas le temps d’être fatigué », assure-t-il à La Nouvelle République dans les coulisses de l’Opéra Bastille où se tient la première samedi 17 juin.

Les préparatifs des cérémonies des JO sont absolument titanesques. La cérémonie d’ouverture sera pleine d’innovation, renouvelant au passage la structure même de l’événement. Tony Estanguet, président du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 explique dans une interview accordée à France Bleu, « Thomas Jolly est un incroyable metteur en scène » avant d’ajouter« C’est un homme de défi qui est en train de nous concocter une cérémonie d’ouverture absolument inédite sur la Seine ». 

En effet, cette année la mythique cérémonie n’aura pas lieu dans un stade. Pour Thomas Jolly, il n’y a pas de raison que seulement 80 000 spectateurs y assistent. Le metteur en scène prévoit que les spectateurs soient tout le long de la Seine, permettant ainsi qu’ils soient dix fois plus : « L’objectif de cette mission, c’était de savoir comment faire en sorte qu’on se souvienne des Jeux dans 200 ans. Cette année, la scène, ce sera donc les monuments de Paris : Notre-Dame, la Conciergerie, le Pont Alexandre III : « Tous les spectateurs et spectatrices seront installés face à des décors différents. Mon travail, c’est aussi faire en sorte que ces décors soient des acteurs de la cérémonie. On va travailler sur leur façade notamment.« 

A lire aussi : JO 2024 : des étudiants vont-ils vraiment être chassés du Crous ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

The Voice : qui sont nos coups de cœur de la 3ème soirée d’audition ?

À la uneFrance

Salon de l'Agriculture : pourquoi la situation a été tendue pour cette première journée ?

À la uneCinéma

EN DIRECT | César 2024 : Suivez la cérémonie des Césars 2024

À la uneFranceSociété

Qui est Oreillette, l'égérie du Salon International de l'Agriculture 2024 ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux