À la uneActualitéFranceSociété

Qui sont les deux suspects recherchés ?

Suite à l’attentat perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo le mercredi 7 janvier 2015, la police continue ses recherches et focalisent désormais ses forces sur 2 suspects en cavale. 2 suspects mais également 2 frères, qui ont été dénoncés par leur cadet qui c’est rendu au commissariat de Charleville-Mézières dans la nuit entre mercredi et jeudi.

C’est un duo familial que recherche aujourd’hui la police de manière très active. Chérif et Saïd Kouachi, deux frères déjà connu des services de police, ont été dénoncés par le troisième suspect et également le plus petit de la famille âgé de 18 ans. Il c’est rendu au commissariat de Charleville-Mézières en Ardennes, dans la nuit de mercredi à jeudi.

Plusieurs mandats d’arrêts ont été publiés depuis et les forces de l’ordre emploient tous les moyens nécessaire pour procéder à leur arrestation.

Un passé bien fourni

Chérif Kouachi, 32 ans, comparaissait déjà en 2008 devant la justice de Paris dans l’affaire dite de la « filière irakienne du 19e ». Une organisation qui, entre 2003 et 2005 aurait participée à l’envoi, la formation et la motivation de plusieurs dizaine de jeunes gens (âgés de moins de 25 ans), en Irak au nom du Djihad et de la religion.

Après le départ pour la Syrie de plusieurs de leurs complices, Chérif Kouachi est interpellé à Paris et condamné à 3 ans d’emprisonnement (dont 18 mois avec sursis) sans avoir eu le temps de mettre son projet à exécution.

Quelques années plus tard, en 2010, il est de nouveaux confronté à la justice. Il aurait aidé Smaïn Ait Ali Belkacem, l’un des cerveaux des attentats de 1995. Il fait un bref séjour en prison et ressort quelques temps plus tard. C’est lors de cette affaire que le nom de son frère, Saïd Kouachi, apparait pour la première fois. Il n’est pas poursuivi, faute de preuves.

Aujourd’hui, la police détient toujours le plus petit des trois frères Kouachi. Les deux autres courent toujours mais sont actuellement les hommes les plus recherchés de France. Les forces de l’ordre encouragent tous les citoyens à communiquer et diffuser leurs portraits, pour que la cavale laisse place à la justice.

About author

Informer, décrypter, divertir
    Related posts
    À la uneCinéma

    Le jour où...Forrest Gump a révolutionné le cinéma

    À la uneInsoliteInternational

    Le Royaume-Uni, victime d'une pénurie de nains de jardin

    À la uneCultureSéries Tv

    « Quelque chose de méchant va arriver » Le suspense pèse sur la saison 10 d’American Horror Story

    À la uneFranceReportages

    Une nouvelle manifestation « Paris pour la liberté »

    Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux