À la uneFrance

Ce que Radio VL retient du Salon de l’Agriculture 2017

Radio VL était à la clôture du Salon de l’Agriculture. En sillonnant les allées et les stands, nous avons rencontré et découvert des jeunes motivés, des agriculteurs passionnés et des innovations bluffantes. Champ de tous les possibles, le Salon de l’agriculture nous a étonné. Voici ce que nous retenons :

Des jeunes impliqués, engagés et créatifs : focus sur le TNLA

Le Trophée National des Lycées Agricoles se déroule chaque année au Salon de l’Agriculture. Ce trophée a pour but de valoriser les différentes méthodes d’apprentissage au sein des établissements qui prennent part à la compétition. Ils s’affrontent en quatre épreuves :

Création d’objets de communication (blogs, affiche, vidéos…)

Épreuve de manipulation d’un bovin en toute sécurité

Présentation d’un animal

Implication des élèves sur le salon

Cette année, c’est le lycée Edgard Pisani Tulle-Naves qui a remporté cette édition 2017 du TNLA. Radio VL a cependant eu un coup de coeur pour la seule école d’ingénieur en lice pour cette compétition : AgroParisTech. La participation de ses étudiants apporte une dimension nouvelle à la compétition. Ils nous montrent que jeunesse, technologie et agriculture ne sont pas nécessairement incompatibles. Adèle, étudiante en première année à AgroParisTech, en fait la démonstration dans l’interview qu’elle a accordé à Radio VL :

Pouvez-vous présenter le projet de votre école au sein de cette compétition ?

Qu’est-ce que cela représente pour vous et votre école d’être au Salon de l’Agriculture ?

En quoi ce trophée consiste-t-il et comment s’y préparer ?

Vous avez parlé d’agriculture biologique. En quoi est-elle innovante par rapport à d’autres méthodes ?

Des innovations à la pelle !

L’agriculture de demain est déjà là. Agriculture connectée, machines ultra modernes ou encore nouvelles méthodes de production, le Salon de l’Agriculture est un vrai nid des derniers progrès scientifiques. Radio VL a sélectionné pour vous les 3 meilleures innovations du Salon. Voici notre podium :

La 3ème place revient au drone de Bioline Agrosciences. Sa mission est simple : il vole au dessus des plants de maïs pour larguer des oeufs de trichogrammes – à savoir de minuscules guêpes – qui permettent de lutter contre la pyrale du maïs (insecte qui détruit les plantations). Une solution alternative aux pesticides, qui allie avancée technologique et méthode naturelle.

La médaille d’argent est attribuée à monpotager.com. Ce site permet de créer son potager en ligne uniquement composé de fruits et légumes de saison et cultivés localement ! Et les agriculteurs sont engagés en agriculture à haute valeur environnementale (biologique ou raisonnée). Une fois que vos légumes sont prêts à être récoltés, vous êtes avertis, et choisissez une date et un lieu de livraison près de chez vous. En bref, aussi pratique qu’un supermarché, mais la qualité et une provenance locale en plus.

Notre coup de coeur ? Myfood. Cette start-up conçoit des serres à partir d’une méthode d’agriculture qui permet aux personnes de produire leurs propres fruits et légumes. On parle d’aquaponie. Grâce à des « tours » au sein de la serre, toute la culture pousse verticalement, multipliant de facto la surface au sol par 10. Sous ces tours se trouvent des bacs remplis d’eau dans lesquels il y a des poissons. Et c’est là qu’intervient toute l’ingéniosité. La serre devient véritablement autonome. Les panneaux solaires disposés sur le toit permet de faire fonctionner des pompes à eau. Un système d’irrigation se met ainsi en place pour arroser les plantations verticales. Et les déjections des poissons filtrent l’eau et nourrissent les cultures grâce à des réactions chimiques. Le tout étant connecté, il est tout à fait possible de réguler le système en étant loin de chez soi. Pour résumer, sur 20m2 de ce type d’exploitation, on récolte autant que sur 200m2 de terrain d’une agriculture classique, le tout sans presque rien faire. Vous avez dit génie ? Ils sont tout simplement les réconciliateurs du monde urbain et du monde rural.

Retrouvez notre interview d’Élise Urban, attachée de presse de Myfood :

Pouvez présenter le projet Myfood ?

En quoi consiste la méthode d’agriculture utilisée par Myfood ?

L’aquaponie a-t-elle des rendements supérieurs à l’agriculture conventionnelle ?

À lire aussi : La permaculture : silence ça pousse !

Related posts
À la uneActualitéInternationalSport

Lionel Messi ne prolongera pas son contrat avec le FC Barcelone

À la uneActualitéCultureInternational

5 éléments pour comprendre… l’affaire Monica Lewinsky

À la uneActualité

Plus de quarantaine pour les voyageurs français et vaccinés au Royaume-Uni

À la uneActualitéSport

JO de Tokyo jour 13 : Le sport collectif français est magique, septième médaille d'or grâce au Karaté, Kevin Mayer en argent

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux