À la uneActualité

Réforme, vers un permis de conduire économique?

Objectif économie pour le candidat au permis de conduire ! Après la visite du CFA de Chasseneuil en Charente ce jeudi matin, le Premier ministre Edouard Philippe a évoqué dix mesures pour faciliter son accès. C’était l’une des promesses d’Emmanuel Macron, d’autant qu’en France le prix moyen est de 1800 euros, pour le plus grand plaisir des écoles de conduites.

Une annonce détaillée par le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. En ressort une réforme et dix mesures, applicables dès cet été pour certaines d’entre elles qui se veulent garantir une mobilité indispensable. 30% d’économie, une belle ambition affichée par Matignon.

Une accessibilité universelle

“Nous devons lever toute sorte d’empêchement, le permis de conduire ne doit pas être un frein à l’accessibilité au travail”. Moderniser l’épreuve, et faire passer l’usage du simulateur de conduite qui passe de 5 à 10 heures de conduite sur les 20 obligatoires. Une préparation gratuite au code et l’examen seront offerts aux jeunes qui s’engagent dans le Service National Universel (SNU).

La conduite avec un accompagnateur titulaire d’un permis depuis 5 ans, sera favorisée après un échec, pour éviter à l’élève de multiplier les heures en auto-école. L’élargissement du permis encadré est prévu et doit s’ouvrir aux métiers à la mobilité nécessaire. “L’aide à la personne, impossible à exercer sans permis dans la ruralité“.

Gagner du temps

L’idée est de responsabiliser l’élève. Ce dernier pourra s’inscrire à l’examen en ligne, et sera muni d’un carnet témoignant de son expérience. En cas d’échec, le délai dépend du résultat, plus le niveau est faible plus l’attente sera longue. La conduire accompagné sera possible dès 17 ans, cela afin de laisser l’élève “se consacrer à la poursuite des études et des examens“.

Le parc automobile français est l’un des rares à se composer d’autant de boîte manuelle. Plus rapide et moins cher, un développement du permis sur boîte automatique sera favorisé. Il sera par la suite possible de passer sur un boitier traditionnel en trois mois au lieu de six.

Toutefois, pour éviter de reprendre des heures de cours, le gouvernement compte développer le permis encadré, qui permet de conduire avec un accompagnateur dans le cadre d’une formation professionnelle.

Related posts
À la uneActualitéBrèvesCinémaCulture

Emma Stone et Brad Pitt pour le prochain film de Chazelle ?

À la uneActualitéCinémaCulturePop & Geek

Sonic a enfin le droit à un trailer prometteur

À la uneBrèvesSoiréesVoyages

Dormir dans des hôtels de luxe grâce à Staycation

À la uneActualitéArt / ExpoCultureInsolite

Un Alien sur la Tour Eiffel: Invader sur le toit du monde

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux