À la uneActualitéFrancePolitique

Marine Le Pen candidate aux régionales : préparer le terrain pour 2017

Alors que l’élection présidentielle de 2017 approche, Marine Le Pen compte bien asseoir son influence dans la région Nord-Pas-de-Calais, après la victoire du parti d’extrême droite à Hénin-Beaumont. Hier soir, elle a poursuivi dans cette optique en annonçant à Arras sa candidature en tête de liste FN aux élections régionales avec à la clé la tête de la région. 

Elle s’oppose aux listes Les Républicains de Xavier Bertrand et PS de Pierre de Saintignon, et est donnée favorite dans un sondage Opinionway avec 32% des intentions de vote au premier tour contre 26% pour Les Républicains et 18% pour le PS.

Une élection à double-tranchant

D’une part, une défaite pour Marine Le Pen fragiliserait sérieusement l’image de puissance montante que le FN s’évertue à diffuser, avec bien évidemment 2017 en point d’apogée. Il lui serait en effet difficile voire impossible de rester crédible face à une présidentielle après avoir perdu une élection de moindre ampleur. Il s’agirait d’un nouveau coup dur pour le parti, après le départ mouvementé de Jean-Marie Le Pen cette année, témoin d’une guerre intestine au sein du FN.

D’autre part, une victoire aux régionales pourrait certes servir à préparer le terrain de la succession de François Hollande, mais soumettrait directement la présidente du FN au regard avisé de ses détracteurs, qui ne manqueront pas une occasion de souligner sa mauvaise gestion de la région. De plus, gagner la région conserverait Marine Le Pen très occupée par ses fonctions, compliquées à concilier avec une campagne présidentielle… La principale intéressée juge ces deux responsabilités « compatibles », réaffirmant au passage sa candidature aux élections présidentielles.

Cette candidature pourrait être le signe que le parti ne dispose pas encore d’éléments possédant suffisamment de charisme, ou même d’influence politique pour être à la tête d’une région. La candidate en a elle-même bien conscience : « J’ai pris en considération l’attente énorme que suscite ma candidature ici », a-t-elle déclaré lors de son discours.

Voir le discours intégral de Marine Le Pen à Arras le 30 juin 2015 :

Une candidature moquée

La photo de campagne de Marine Le Pen n’a par ailleurs pas manqué d’éveiller l’esprit créatif de la Twittosphère qui s’en est immédiatement emparée pour la détourner de différentes manières.

Petit top 3 des as de Photoshop ci-dessous :

Related posts
À la uneActualitéÉtudiantFranceSociété

Grève nationale : Moments de tension à Bordeaux

À la uneActualitéBrèves

Manifestations du 5 décembre : mi-journée en quelques chiffres

À la uneActualitéBrèvesFrance

Blocus des lycées: Paris totalement immobilisé

À la uneActualitéBrèvesFrancePolitiqueReportages

Grève SNCF/RATP: récit de cette matinée du 5 décembre

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux