À la uneActualitéEconomieFrance

Renault va reprendre les voitures en libre-service à Paris

Empêtrée avec le fiasco Autolib’, la mairie de Paris devrait voir le bout du tunnel d’ici quelques jours. En effet, Anne Hidalgo devrait renouer un contrat avec Renault dans les prochains jours.

Tant de critiques ont plu sur Anne Hidalgo ces derniers mois : entre le naufrage Velib et l’arrêt d’Autolib’, la maire de Paris n’a pas été épargnée. Il y a une dizaine de jours, le service parisien d’autopartage annonçait sa disparition progressive jusqu’au 31 Juillet 2018. Mais bonne nouvelle pour Mme Hidalgo qui vient de nouer un partenariat avec Renault. Ce partenariat devrait reposer sur la reprise de services de voitures en libre-service dans Paris.

L’annonce de la résiliation du contrat entre le syndicat Autolib’Velib’ et le groupe Bolloré avait suscité de nombreuses réactions de la part des, désormais, futurs anciens utilisateurs d’Autolib’.

Quel projet pour le Groupe Renault ?

La conférence officialisant le contrat aura lieu demain, mercredi 4 Juillet. L’entreprise du groupe envisagerait de maintenir le principe de voitures électriques. Toutefois, une principale différence existe par rapport à l’ancien système d’Autolib’. En effet, les voitures ne seraient pas branchées à des bornes mais fonctionneraient en autopartage. Les usagers déposeraient la voiture à l’endroit de leur souhait à la façon de Gobee.bike. En contre-partie de cette possibilité de stationner n’importe où dans Paris, le constructeur français devra verser une somme entre 300 et 500€.

L’idée serait, à terme, d’augmenter le nombre de voitures en libre service à 20 000. Jusqu’à présent, 4 000 Autolib’ étaient à la disposition des Franciliens.

Related posts
À la uneActualitéInternationalPolitique

Le Liban brûle d’espoir

À la uneCinémaCultureMusique

Kanye West : album, film, fin, à quoi s'attendre ?

À la uneArtCultureMusiqueSortiesSpectacles

Jae-Hyuck Cho: de l'enregistrement au live.

À la uneBrèvesNumériquePop & Geek

Netflix réfléchit à empêcher le partage de compte ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux