À la uneÉtudiantFranceOrientationSociétéVie Étudiante

REPORTAGE – L’ESSCA organise une rentrée solidaire

L’ESSCA, école de commerce et de management, a su se démarquer en offrant à ses élèves de première année une intégration basée sur le bénévolat et la solidarité. Les élèves de premières années avaient 3 jours pour réaliser un projet caritatif dédié à l’optimisation d’infrastructures d’instituts médico-éducatifs. Nous avons visité l’institut au Chesnay avec lequel travaillait le campus de Paris.

Un projet caritatif

Pour leur première semaine de rentrée, l’ESSCA a réservé une surprise qui n’est pas des plus ordinaires à ses élèves de première année. Pour la première fois, l’école organise sa semaine d’intégration autour d’un grand projet caritatif qui vise à la construction d’infrastructures pérennes d’un institut médico-éducatif. Du 6 au 9 septembre, près de 420 élèves ont été mobilisés à Paris et nous avons pu être témoin de la vivacité de ce projet dans un IME au Chesnay dans les Yvelines. 

En collaboration avec Splash Project, les élèves ont eu pour mission de construire de nouveaux espaces extérieurs, sécurisés et accessibles qui permettront d’améliorer le quotidien des jeunes enfants et adolescents des instituts médico-éducatifs. Ces nouvelles zones favoriseront la convivialité, la détente, les temps d’échange et aussi l’apprentissage et l’épanouissement à travers les sens, la nature et le sport.

Une intégration intelligente basée sur le team building 

C’est sous un modèle de team builiding assez peu développé en France que prend vie le projet d’intégration de l’école de management ESSCA, une façon de réinventer les évènements d’intégration souvent associés à la fête et aux dérives. Marie Courtois, responsable du projet souligne « l’intégration intelligente » et le « dépassement » que signifie ces 3 jours de travaux qui permettront aux élèves de travailler en groupe et surtout de mettre en pratique dès leurs premiers jours de rentrée les valeurs de l’école. 

Solidarité, responsabilité et avant tout management, les élèves ont appris à s’ouvrir, se dépasser, mais également à avoir un impact sur la société. L’objectif était d’enseigner aux étudiants, dès la rentrée, le
management de projet et le travail de groupe.

Ces derniers qui ont travaillé avec des membres du Splash Project ont écouté les besoins et demandes des IME, et les ont mis en pratique. Au Chesnay, les étudiants ont pu construire un potager sur une pergola, un mur floral, ou encore un terrain de foot avec des gradins, des infrastructures pérennes dont profiterons les jeunes enfants et adolescents de l’institut.

Étudiants de l’ESSCA travaillant sur la construction de potager

Marie Courtois explique l’aspect éducatif de cette initiative, le but étant de permettre aux élèves de « se projeter ». « On est là pour les soutenir, les aider, notre rôle est de leur apprendre quelque chose tout en les éclairant » ajoute-t-elle. Les jeunes ont ainsi pu dès leur première semaine de rentrée en études supérieures s’impliquer dans un projet concret et utile, les poussant à devenir des futurs managers et entrepreneurs responsables et ouverts d’esprit.

Une rentrée solidaire  

Cette rentrée posée sur le ton du caritatif, permet également aux élèves de travailler en équipe et apprendre à se mobiliser collectivement. C’est dans une ambiance chaleureuse que l’on a rencontré plusieurs élèves impliqués dans le projet. 

Tous les élèves ont partagé leur enthousiasme, même si la plupart n’a jamais bricolé. Un jeune étudiant travaillant sur la pergola souligne la polyvalence du projet « c’est polyvalent, on travaille en équipe et on sociabilise, ça permet une bonne intégration ». Agathe, justement souligne la qualité de l’intégration « c’est la meilleure activité pour sociabiliser et c’est beaucoup plus altruiste ». En effet, le projet caritatif semble avoir créé une très bonne entente entre l’ensemble des étudiants, qui ont l’occasion de se rapprocher et créer des liens bienveillants en se montrant solidaire collectivement. 

Des étudiants en deuxième année et membres de la Welcome Team qui vise à améliorer l’intégration des premières années, ont accompagné les étudiants dans le projet. « J’aurais même aimé faire ça l’année dernière » nous dit Gaspard. La Welcome Team a tout de même prévu d’autres événements d’intégration indépendamment de l’école, une façon de renforcer les liens qui semblent déjà bien forts.  

L’ESSCA a su réinventer le concept d’intégration autour d’une projet solidaire qui a permis aux élèves de vivre une expérience enrichissante, une belle façon de commencer leur première année d’études supérieures !

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéPolitique

5 éléments pour comprendre ... la crise des sous-marins

À la uneSéries Tv

Lancement du tournage de La Flamme saison 2

À la uneCinéma

Halloween Kills : une dernière bande annonce efficace

À la uneActualitéCinémaInsolite

Un Français regarde Kaamelott 203 fois et bat le record du monde de visionnage d'un film

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux