Covid19: Une ado de 12 ans morte du Covid19 en Belgique. Plus de 3000 morts en France. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéCultureInternationalMédiasNumériquePop & Geek

Reporters Sans Frontières crée une map sur Minecraft pour lutter contre la censure de la presse

L’ONG RSF a crée une librairie virtuelle où se trouvent des articles de presse censurés par différents pays dans le monde. L’objectif est de détourner les interdits de certains régimes et de lutter pour la liberté de la presse.

Minecraft ou le jeu vidéo aux 145 millions d’utilisateurs par mois

C’est l’un des jeux les vendus au monde et le nombre d’utilisateurs ne cesse d’augmenter chaque année. Le principe est simple : pour une vingtaine d’euros environ, vous pouvez créer votre propre univers et ce à l’infini. C’est parce qu’il n’impose aucune limite de création et qu’il se vend à un prix raisonnable que Minecraft a connu un tel succès.

Pour créer son monde, on peut soit créer un univers personnel ou alors jouer en mode multijoueur. C’est d’ailleurs de cette dernière option que s’est inspiré Reporters Sans Frontières pour créer sa “Bibliothèque libre”.

Une librairie numérique immense

Les joueurs réguliers de Minecraft le reconnaitront bien volontiers, l’univers offert par RSF est titanesque.

La construction a duré trois mois et la bibliothèque est constituée de plus de 12,5 millions de blocs. Sa conception et sa création ont demandé plus de 250 heures de travail à 24 constructeurs de 16 pays. Le dôme principal du bâtiment atteint près de 300 mètres de largeur, ce qui en ferait le deuxième plus grand au monde.

rsf.org

En se connectant au serveur proposé par l’ONG, un immense palais blanc s’offre à nous avec autour de nombreux jardins. À l’intérieur, au coeur du bâtiment, se trouve une pièce gigantesque où figurent tous les drapeaux de tous les pays du monde. Au sol, la carte de RSF montrant le niveau de liberté de la presse à travers le monde. Sur le côté, des écriteaux indiquent les pays d’où proviennent les articles censurés comme la Russie, le Mexique ou encore l’Arabie Saoudite.

Puis la visite continue à travers les nombreux couloirs du palais où l’on trouve les salles des pays concernés. Chaque salle de chaque pays présente une immense bibliothèque ainsi qu’un symbole rappelant l’État en question. Enfin, on trouve les articles censurés disponibles en anglais ou dans la langue d’origine.

Couloir présentant les salles de la Russie et du Vietnam / Maëva Dumas – VL MEDIA

Lutter contre la censure de la presse

Reporters Sans Frontières (RSF) a réalisé un coup de génie en créant cette map. En effet, Minecraft est utilisé partout dans le monde et il est complexe de le censurer. L’ONG souhaite atteindre toutes les populations et notamment les jeunes qui se font avoir par la désinformation.

En raison de cette censure, beaucoup de jeunes grandissent dans des environnements où ils n’ont quasiment aucun accès à une presse indépendante. Sous l’impact des campagnes de désinformation de leur gouvernement, leurs opinions finissent par être complètement manipulées.

rsf.org

Ainsi, l’objectif de RSF est de sensibiliser toute personne vivant dans des États censeurs pour qu’elle ait accès à l’information dans son intégralité à travers l’utilisation de Minecraft. Pour accéder au serveur, il suffit de se connecter avec cette adresse sur Minecraft : visit.uncensoredlibrary.com. L’annonce de ce projet n’a rien d’un hasard, l’ONG a voulu marqué le coup en ce jeudi 12 mars, journée mondiale contre la censure sur internet.

À lire aussi : Ukraine: RSF s’inquète de la publication des informations de milliers de journalistes

About author

Maëva, 19 ans 🇫🇷 Journaliste VL Média Bordeaux
Related posts
À la uneActualitéFrancePolitiqueSanté

Coronavirus : Edouard Philippe le grand invité au JT de TF1

À la uneActualitéFrancePolitiqueSanté

Coronavirus : Les chiffres du mardi 2 avril

À la uneSéries Tv

VIDEO | Demain c'est confinement, quand 4 comédiens de DNA se retrouvent pour tourner ... ou presque

À la uneFrance

Coronavirus : les transferts de patients s’accélèrent en France

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux