ActualitéFrance

Retour à l’école après le confinement: les profs s’indignent

Après plus d’une cinquantaine de jours sans école, beaucoup d’élèves retournent enfin en cours. Une remise en route du système scolaire qui fait pâlir les professeurs, mais aussi les parents. 

Ce mardi 12 mai marque la reprise des cours en France, dans la majorité des écoles primaires mais aussi dans les crèches et les maternelles. Par souci d’égalité devant l’apprentissage, le Ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer avait annoncé cette reprise quelques semaines auparavant.

Il avait annoncé la reprise d’un élève sur cinq, sur la base du volontariat des parents, ainsi que des mesures drastiques. Et si tous les parents avaient voulu la reprise de leur enfant, en même temps ?

Dans les crèches et maternelles, il est prévu que les enfants n’aient pas accès aux différents jeux mis à leur disposition habituellement. Le but est de limiter le risque de contamination et les contacts entre les enfants. Mais difficile de demande à un poupon de 2-3 ans de ne pas jouer avec ses camarades.

Alors qu’il annonçait un redémarrage progressif, les enseignants, mais aussi les parents ont réagi.  Sur les réseaux sociaux, nombreux sont les professeurs ayant poussé des « coups de gueule ». Pour beaucoup d’entre eux, il est trop difficile de choisir entre leurs élèves. Tandis qu’ils feront l’école en classe pour les élèves physiquement présents, ils seront dans l’obligation de délaisser les élèves qui ne pourront venir en cours. Une solution pour une égalité devant l’éducation que beaucoup peinent à comprendre et à cautionner. 

Related posts
À la uneActualitéBuzzSanté

Le leader d'IAM Akhenaton penche vers le complotisme au sujet du coronavirus

À la uneActualitéCinéma

Quels sont les 10 acteurs les mieux payés en 2020 ?

À la uneActualitéSéries Tv

Netflix dévoile le trailer de la dernière saison de Trinkets

À la uneActualitéSanté

Coronavirus : Une médecin risque la radiation pour avoir diffusé sur Facebook de faux certificats contre-indiquant le port du masque

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux