À la uneActualitéEconomieFootFranceInternationalPolitiqueSport

Rétro : les 6 événements qui ont fait 2015

2015, rassemblement Place de la République après les attentats contre Charlie Hebdo

L’année 2015 s’achève pour laisser place à une nouvelle année. C’est le moment pour nous de regarder dans le rétroviseur. De l’aveu de huit Français sur dix, l’année 2015 a été éprouvante. Les attentats de janvier et novembre, les mauvais chiffres du chômage et les scores du FN aux élections régionales y sont pour beaucoup. A l’international, la guerre en Syrie, la crise européenne des réfugiés et la question du climat ont fait de 2015 une année intense en événements de grande ampleur. Radio VL a donc sélectionné les 6 faits les plus marquants de l’année 2015.

Les attentats de janvier en France

Le 7 janvier, les djihadistes Chérif et Saïd Kouachi attaquent le siège du journal satirique Charlie Hebdo. Douze personnes sont tuées, dont les dessinateurs Wolinski, Cabu, Charb, Tignous et Honoré.

Deux jours plus tard, Amedy Coulibaly réalise une prise d’otage à l’Hypercacher situé Porte de Vincennes à Paris. La prise d’otage, qui aura fait quatre morts, dure quatre heures et s’achève avec l’intervention du RAID et de la BRI.

Coulibaly est tué durant l’assaut. La veille, le terroriste se revendiquant de l’Etat islamique avait tué une policière à Montrouge.

Les attentats du 13 novembre

Dix mois plus tard, le 13 novembre au soir, des attentats simultanés frappent les alentours du Stade de France (où se tient le match amical de football France-Allemagne), la salle du Bataclan et divers bars et restaurants situés dans les Xème et XIème arrondissements parisiens.

Bataclan attentats 13 novembre 2015

La salle du Bataclan, Boulevard Voltaire à Paris, a vu 89 personnes mourir sur les 130 victimes des attaques du 13 novembre (lesitedelevenementiel.com)

Armés de kalachnikovs et de ceintures à explosifs, les terroristes tuent 130 personnes au nom de l’Etat islamique. Sur les 8 terroristes engagés, sept sont morts et un (Salah Abdeslam) est toujours recherché.

Le cerveau des attaques, Abdelhamid Abaaoud, est tué le 18 novembre lors d’un assaut nocturne du RAID et de la BRI à Saint-Denis.

La crise des migrants en Europe

Depuis le début des années 2010, l’Europe fait face à une crise migratoire sans précédent depuis la Seconde guerre mondiale. Mais 2015 constitue l’année où les chiffres ont débordé de partout. Au total, 1 005 504 migrants ont traversé la Méditerranée ou les Balkans en 2015 pour entrer sur le territoire européen, au péril de leur vie.

2015, réfugiés

“La photo qui fait taire le monde”. Celle d’un petit garçon syrien de 3 ans échoué sur une plage turque (lesitedelevenementiel.com)

Les guerres civiles, notamment en Syrie, expliquent cet exode massif. Ainsi les Syriens constituent le contingent de réfugiés le plus important devant les réfugiés d’Irak, d’Afghanistan, de la République démocratique du Congo, d’Erythrée ou du Soudan du Sud.

Cette situation engendre des tensions diplomatiques au sein des pays européens. La Commission européene veut imposer des quotas de réfugiés à chaque pays de l’UE. Mais les pays de l’est de l’Union s’y opposent. La Hongrie considère notamment que cette vague migratoire constitue un danger pour l’identité chrétienne de l’Europe.

Les mauvais chiffres du chômage

En France, le taux de chômage bondit de 0,2 point au troisième trimestre, pour atteindre 10,6% de la population active. C’est le niveau le plus élevé que le pays ait connu depuis 1997.

Chômage 2015

Le Pôle Emploi, établissement public à caractère administratif (EPA), chargé de l’emploi en France (lemonde.fr).

Depuis le quinquennat de François Hollande, la hausse du nombre de chômeurs est monté à 0,9 points. Soit l’équivalent, selon le Bureau International du Travail (BIT), de 300 000 demandeurs d’emploi de plus. Au total, on compte 2,85 millions de chômeurs en métropole.

Les jeunes sont particulièrement touchés. Le taux de chômage chez les 15-24 ans dépasse la barre symbolique des 25%, pour atteindre 25,3%.

Elections régionales et poussée du Front National

Les mauvais chiffres du chômage évoqués plus haut annoncent la percée du Front National lors du premier tour des élections régionales (6 et 13 décembre 2015), marqué par une forte abstention.

Le FN arrive en tête dans six régions sur quinze à l’issue de ce premier tour. Il recueille 27,96 % des suffrages exprimés, devant l’union de la droite formée par Les Républicains, le MoDem et l’UDI (26,89 %). A gauche, le PS plafonne à 23,33 %.

FN élections régionales 2015

Le Front National en tête dans 6 régions à l’issue du premier tour des élections régionales (sudradio.fr)

Au second tour, devant la possibilité de voir le FN gouverner plusieurs régions, les électeurs se mobilisent. La droite remporte huit régions, le Parti Socialiste en conserve sept. Le parti frontiste n’en remporte finalement aucune.

La COP21 et l’accord des pays participants sur le climat

A l’unanimité, les 195 pays participants à la COP21 (organisée au Bourget du 30 novembre au 12 décembre) ont trouvé un accord visant à encadrer la lutte contre le réchauffement climatique au niveau mondial.

COP21 2015

En partant de la droite : François Hollande, Laurent Fabius et Ban Ki-moon se congratulent de l’accord historique trouvé sur le climat (lemonde.fr).

Il devrait entrer en vigueur en 2020 et a pour objectif de limiter le réchauffement “bien en deçà de 2°C” et de “s’efforcer de limiter cette augmentation à 1,5°C” d’ici 2100, par rapport au niveau pré-industriel.

Les pays du Nord s’engagent en outre à verser chaque année 100 milliards de dollars pour aider ceux du Sud à financer leurs politiques climatiques, soient “un plancher pour l’après 2020”. Un nouvel objectif chiffré devra être défini au plus tard en 2025.

La FIFA et ses scandales de corruption

La toute puissante institution footballistique faisait l’objet de soupçons et d’enquêtes de la part de journalistes. En cause : les contributions d’attribution des Coupes du monde 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar.

FIFA 2015

Joseph Blatter, l’homme par qui le scandale de la FIFA est arrivé (quid.ma).

L’enquête lancée par le Département de la Justice des Etats-Unis pour des faits de corruption aboutit le 2 juin 2015 à la démission de Sepp Blatter de son poste de président de la FIFA, trois jours après sa réélection pour un cinquième mandat.

Le 8 octobre, Sepp Blatter est suspendu 90 jours de manière provisoire de toute activité liée au football par la commission d’éthique de la FIFA. Michel Platini, qui était candidat à sa succession, écope de la même suspension, pour soupçon d’un paiement déloyal de 1,8 million d’euros de Sepp Blatter en sa faveur.

Le 21 décembre, cette même commission reconnaît Michel Platini coupable et le condamne à huit ans de suspension de toute activité liée au football, ainsi qu’à une amende de 80 000 francs suisses.

On aurait pu également citer…

D’autres événement auraient pu apparaître dans ce Top 6 des événements marquants de 2015. Nous aurions pu citer le crash d’hélicoptère de Villa-Castelli en Argentine qui a provoqué la mort de dix personnes dont les athlètes Alexis Vastine, Camille Muffat et la navigatrice Florence Arthaud.

D’autres attentats meurtriers se sont déroulés à l’étranger, notamment ceux du musée du Bardo et de Sousse en Tunisie. Ou encore celui de l’Université de Garissa au Kenya.

Le crash de l’A320 de la Germanwings dans les Alpes-de-Haute-Provence, que le copilote Andreas Lubitz avait volontairement programmé, a aussi marqué les esprits (150 morts).

*Photo en Une : lexpress.fr

Related posts
À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... Hierro, un bon polar qui tient ses promesses

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

Le Disney Channel (La loi des séries s'la raconte) | La loi des séries #308

À la uneActualitéInternationalSanté

L'Inde, premier pays à interdire la cigarette électronique

À la uneBrèvesSéries Tv

Caïn saison 8 : 6 nouveaux épisodes marqués par le départ de Julie Delarme

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux