À la uneCultureFestivalMusiqueTendances

Rock en scène, mais pas que

Rock en Seine 2019 repose ses valises au Domaine national de Saint-Cloud cet été du 23 au 25 août.  N’hésitez pas à sortir vos couronnes de fleurs et vos paillettes pour venir danser sur les sonorités électriques du duo frenchy Polo et Pan ou encore Jorja Smith. C’est aussi la seule occasion de voir The Cure en France, alors foncez !

Fin août, Rock en Seine revient pour sa seizième édition. Hissé au rang d’évènement à ne surtout pas manquer, il avait pourtant connu des débuts timides. Aujourd’hui, il accueille jusqu’à 120 000 festivaliers, soit 40 000 de plus qu’à We Love Green et jouit d’une programmation complète.

Le prix est de 69 euros la journée et 115 euros les deux jours. Pas d’argent ? “Chercher dans Paris les affiches grandeur nature que le festival a dispersées dans les rues, suivre les instructions qui y figurent (on n’en sait pas plus) et hop tu pourras gagner ton pass 3 jours ! Alors qu’en dis-tu ? On part à la chasse ?

Le vendredi présage une ambiance psychédélique avec notamment Météo Mirage ou encore Bagarre. Et oui, cette année la scène indépendante est une nouvelle fois mise à l’honneur.

Samedi, les amateurs de rap auront le plaisir de bouger sur les rythmes « old school » d’Alpha Wann ou sur les sons ténébreux du petit protégé de Damso, 404Billy. Le groupe Major Lazer et l’étoile montante de la soul anglaise Mahalia seront aussi de la partie.

Dimanche, pour finir en beauté, place à Cannibale, Agar Agar, Mauvais Oeil ou encore Aphex Twin qui s’est produit pour la dernière fois dans l’hexagone en 2011 à la Grande Halle de la Villette. 

Un esprit rock et vert 

Rock en Seine est aussi un véritable pôle culture engagé. Soucieux des enjeux environnementaux, la lutte du festival se concentre autour de l’énergie. Depuis sa création, l’évènement de Saint-Cloud est très sensible à la préservation de son site et à la mise en valeur du patrimoine du Domaine. Il se bat tous les ans contre les déchets qu’ils revalorisent en biocarburant. En outre, les denrées alimentaires concevables sont collectées pour être redistribuées. En 2018, 580 kilos de nourriture ont été collectés par plusieurs associations.  

About author

Journaliste culture, mode et lifestyle... Bref, elle est amoureuse de Paris et écrit sur ce qui enjolive la vie !
Related posts
À la uneActualitéFrance

Grève: Nombreuses perturbations sur Paris

À la uneBrèvesSéries Tv

Golden Globes 2020 : les nominations de la 77ème édition

À la uneActualitéBrèvesCultureMusiquePop & Geek

YouTube 2019 : Quelles sont les vidéos les plus vues ?

À la uneActualitéFootInternationalJeux olympiquesSport

Dopage: La Russie officiellement sanctionnée

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux