À la uneTurf

Le roi de Vincennes Bold Eagle vers un second sacre dans le Prix d’Amérique?

Bold Eagle, un cheval hors norme. De l’avis de tous les commentateurs, les passionnés de courses hippiques, ce trotteur de 6 ans est le roi de Vincennes, théâtre de ses exploits. Ce dimanche 29 janvier, il devra relever le défi du doublé dans l’épreuve reine des courses de trot attelé, le Prix d’Amérique, l’une des courses les plus réputées au monde dans laquelle il a triomphé en 2016.

Un cheval d’exception

Bold Eagle fascine et attire les foules, à l’instar de son illustre père, Ready Cash, double vainqueur du Prix d’Amérique en 2011 et 2012. Il faut dire que Bold Eagle a hérité de nombreux atouts de son père, un trotteur d’exception dont la régularité au plus haut niveau (ayant gagné le Critérium des 3 ans et le critérium des jeunes en 2008) est la preuve qu’il était un grand crack. Une légende qui perdure maintenant au haras où il est l’un des meilleurs étalons français. Bold Eagle n’a que 6 ans et s’est vite imposé comme le leader incontestable de sa génération, celle des “B”, une génération de haut niveau qui comprend également Belina Josselyn, l’une des meilleurs juments de 6 ans qui aligne les accessits derrière Bold Eagle, ou encore Baltic Charm.

 

En janvier dernier, lors du Prix d’Amérique 2016, Bold Eagle se retrouvait face à ses ainés et notamment Timoko ou Up and Quick, deux des meilleurs chevaux d’âges dans la discipline. Bold Eagle a pris les commandes de l’épreuve et a porté sur ses épaules le poids de la course. Répondant dans la ligne droite finale aux attaques de Timoko et d’Up and Quick qui n’ont jamais réellement pu faire illusion pour la gagne.

Bold Eagle a t-il montré ses limites?

La question s’est posée au grand dam de ses nombreux supporters. Bold Eagle, qui n’était pas invaincu lors qu’il a remporté son Prix d’Amérique en 2016, était considéré comme invincible. Oui mais le champion a déjà été défait, lors du Grand Prix de Paris, le marathon de Vincennes disputé sur 4150 métres, battu par un Lionel des grands jours et n’a pas pu remporter la Triple Couronne (Prix d’Amérique, le Grand Prix de France et le Grand Prix de Paris).

Cette seconde place n’était qu’une simple alerte, Bold Eagle ayant enchaîné les victoires dans la foulée, avec notamment des Groupes 1 comme le Prix René Ballière, le Prix Jockey ou le Critérium des 5 ans, retrouvant une suprématie incontestée.

C’était sans compter sur le Prix Marcel Laurent disputé courant novembre sur la distance des 2100 mètres de la Grande Piste de Vincennes, un Groupe II au programme de Bold Eagle mais aussi de Traders, le champion de Philippe Allaire, aussi caractériel que talentueux. Après une course sélective où les favoris se sont retrouvés en tête de l’épreuve, Bold Eagle a essayé de déposer sur place Traders au début du tournant final, prenant une demi-longueur d’avance sur lui, avant que ce dernier ne reparte au courage dans la ligne droite finale, battant Bold Eagle à la régulière.

 

Cette seconde place, obtenue sur un parcours plus rapide que celui du Prix d’Amérique a constitué là aussi une piqure de rappel, le champion de Sébastien Guarato et de Pierre Pilarski son heureux propriétaire n’est pas forcément invincible comme on pouvait le penser.

Bold Eagle aura l’avantage d’être sur le parcours des 2700 mètres, un parcours de tenue que nous vous proposons de découvrir en vidéo ci-dessous et qui nécessite un bon compromis entre vitesse et tenue. C’est le point fort de Bold Eagle, capable sur cette distance de placer une accélération dévastatrice dans le dernier tournant après un parcours sélectif.

En manque d'adrénaline ? Foncez à Vincennes Hippodrome de Paris, demain, pour la 12ème étape des EpiqE Series : le Grand Prix de Belgique🇧🇪 👉 2850m de suspens avant de savoir qui se qualifiera pour la finale #EpiqESeries du Trot !Votre invitation ici ➡️http://www.vincennes-hippodrome.com/fr/epiqe/Le Trot Equidia – La Chaîne du Cheval Au coeur de la course

Publié par EpiqE sur samedi 14 janvier 2017

 

Bold Eagle une nouvelle fois sacrée dans l’Amérique?

Bold Eagle sera logiquement favori dans ce Prix d’Amérique 2017 mais l’opposition sera bien présente.
C’est bien sûr Timoko le plus riche de la course qui sera le premier à vouloir le battre pour son dernier prix d’Amérique, lui qui va disputer, son 6ème Prix d’Amérique sans avoir réussi à en remporter un malgré de nombreuses places.

Oasis Bi pourra être l’une des belles chances associé à Gabriele Gelormini tout comme Anna Mix qui a un peu moins de classe pure Bold Eagle au papier. Mais c’est sans nul doute Lionel qui sera installé dans le fauteuil du challenger de Bold Eagle, lui qui l’a battu (ce que peu de partants pourront se prévaloir au départ de la course) lors du Grand Prix de Paris, mais il devra rester sage, lui qui était parti au galop lors de la précédent édition, et s’adapter à la distance classique des 2700 mètres.

Du beau spectacle en perspective que l’on ne peut s’empêcher de vous inviter à aller le vivre sur place à l’Hippodrome de Paris Vincennes pour une journée qui s’annonce mémorable

Plus d’information sur le site de l’événement ici

Crédits photos et vidéos: Le Trot

 

About author

Directeur de la rédaction VL Media
Related posts
À la uneFootSport

Kevin Volland, un attaquant polyvalent et efficace

À la uneFranceSport

Handball: Sursaut des Bleus qui commencent par une victoire

À la uneInternationalSociété

Des tensions éclatent à Bruxelles après la mort d'Ibrahima

À la uneActualitéCinémaCulture

Chris Evans pourrait revenir à l'écran en Captain America

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux