À la uneSéries Tv

On a vu pour vous … le pilote de Beyond, la nouvelle série de Freeform

C’est début janvier que Freeform a dévoilé Beyond, sa nouvelle série de genre diffusée en intégralité pour la première fois sur leur plate-forme dès le premier jour.

C’est quoi Beyond ? Holden se réveille après un coma de 12 ans. Pensant reprendre sa vie d’avant, il se découvre de nouvelles aptitudes et semble plonger au milieu d’une vaste conspiration quand une mystérieuse jeune femme lui laisse un message “tu es en danger, ne fait confiance à personne”.

Difficile de dire à quoi ressemble Beyond mais le sentiment de “déjà vu” est pourtant bien réel.
La vague rétro semble s’être aussi emparée de Freeform (pourtant destinée à un public plus jeune) car il y a un peu de l’esprit Stranger Things dans cette nouvelle série. Autrement dit un arrière goût de ces films et séries des années 90. Notamment dans le pré-générique de la série qui installe une atmosphère très 80’s. Globalement ensuite, la série lorgne assez vite du côté de séries teen fantastiques comme Roswell ou même Kyle XY un peu plus tard. Mais ce mélange d’influences clairement encrées dans le passé et “déjà vu” font-elles de Beyond une bonne ou une mauvaise série ?

Et bien ne boudons pas notre plaisir : le premier épisode de Beyond est vraiment très efficace dans la manière d’exposer le concept. Le syndrome Netflix où il faut attendre 4 épisodes pour s’immerger dans la série n’a pas touché Beyond, son pilote est un vrai pilote de série (on évoque Netflix car Freeform a décidé d’opter en plus de la diffusion traditionnelle pour une mise en ligne de l’intégralité de la saison 1 sur sa plate-forme dès le premier jour pour celles et ceux qui voudraient la “binger”).
On a un gros mystère, des éléments disséminés ici et là pour attirer l’attention et un sentiment étrange de ne pas savoir si le fond de la série est “surnaturel” (plutôt fantastique) ou purement de science fiction (extra-terrestres- voyage dans le temps,…) en tout cas jusque dans les dernières minutes du pilote (et encore). Avec une question en toile de fond : “Beyond what ?” Le temps ? L’espace ? Les dimensions ?

La série utilise aussi une thématique plutôt en vogue actuellement qui est un jeune homme ou une jeune femme contraint de “repartir à 0” après une disparition / un coma. On le voit actuellement dans The OA (Netflix), et on l’a vu aussi par exemple dans Thirteen, mini série anglaise. C’était aussi en quelque sorte la thématique d’une série phare des années 90, Le Caméléon.
Moins finement utilisée dans Beyond, cette thématique n’est en réalité qu’un prétexte au service “d’un grand mystère”, les saisons sont plus courtes sur le câble et l’intrigue est resserrée.

Mais dès l’épisode suivant, le mystère s’épaissit avec une mystérieuse organisation à la poursuite de Holden, ce dernier qui fait d’étranges rêves qui semblent avoir une incidence sur le réel. Mais qu’est-il arrivé au jeune homme ? Qu’est-il devenu ?
La série aura le temps de le développer puisque forte d’un succès pour sa saison 1 en VOD, la série a été renouvelée pour une saison 2 une semaine après son lancement sur Freeform.

A lire aussi : Stranger Things passé contemporain

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneInsolite

Insolite : Un homme nu poursuit un sanglier qui lui a volé son sac

À la uneActualitéSociété

Coronavirus : La course au vaccin avance t-elle ?

À la uneActualitéEconomieHigh Tech

Twitter se porte candidat pour le rachat de TikTok

À la uneFootSport

Ligue des champions : Deux clubs français qualifiés, tout savoir le "Final 8" à Lisbonne

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux