Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneActualitéSportTennis

Roland-Garros : une percée bleue

En ce jeudi 29 mai se clôt la cinquième journée des Internationaux de France de Roland-Garros. Loin des surprises en série de la veille, aujourd’hui, les rares favoris en lice aujourd’hui n’ont pas failli. Les rares Françaises restantes se sont aussi illustrées, tandis que les Tricolores hommes ont assuré.

Jusqu’ici, malgré la pluie, malgré le froid, malgré le vent indignes d’un mois de mai porte d’Auteuil, tout va bien. En cette fin de cinquième journée, sur les 34 matches au programme, aucune interruption ni aucun véritable séisme. En comparaison des huit têtes de série tombées hier, seulement trois ont été priées de quitter les courts de Roland-Garros ce jeudi. Parmi eux, la Russe Pavlyuchenkova (n° 24), qui a abandonné contre la qualifiée néerlandaise Kiki Bertens (5-7, 6-4, 3-0 ab.). Si nous soulevons cette défaite, c’est qu’elle a son importance.

En effet, Pavlyuchenkova était une des rares têtes de série survivantes du dernier huitième de tableau féminin, dans lequel se trouve la Française Kristina Mladenovic. Celle-ci tentait aujourd’hui de légitimer son exploit du 1e tour (victoire contre la n° 2 mondiale Li Na) contre l’Américaine Alison Riske. Ce fut dur, mais la jeune franco-serbe s’en est sortie (7-6, 3-6, 6-3). La voilà au 3e tour, où elle affrontera l’Allemande Petkovic (n° 28). Soit la dernière tête de série de cette partie de tableau. Cela signifie qu’en cas de victoire, Mladenovic aurait un huitième de Finale plutôt tranquille sur le papier. Même cas de figure pour Pauline Parmentier : vainqueur de la Kazakhe Shvedova (score) aujourd’hui, elle profite d’une hécatombe dans sa partie de tableau (les soeurs Williams et Sabine Lisicki en moins) pour bénéficier d’un tableau très dégagé pour entrevoir les quarts de Finale. Un espoir qu’on ne serait jamais permis d’imaginer, au vu de l’annus horribilis de la Tricolore en 2013. Tant mieux pour nos tenniswomen françaises, en mal chronique de résultats.

Pauline Parmentier accède pour la première fois de sa carrière au 3e tour de Roland-Garros | AFP

Pauline Parmentier accède pour la première fois de sa carrière au 3e tour de Roland-Garros | AFP

Outre ces sereines ouvertures sur les prochains tours, nous le disions en amont, les favoris ont assuré leur statut. Rafael Nadal n’a fait qu’une bouchée du jeune Autrichien Thiem (score) ; Petra Kvitova, Jelena Jankovic, Ana Ivanovic ou encore Simona Halep, sans oublier Andy Murray dans cette collection au firmament du tennis mondial, passent aussi tranquillement au 3e tour. À noter aussi le bon comportement des Français, avec des victoires en 3 sets de Richard Gasquet et Gaël Monfils, qui rejoignent Jo-Wilfried Tsonga et Gilles Simon dans les 32 derniers. Tout va bien pour nos Tricolores, qui seront donc en tout six au 3e tour.

Gaël Monfils accède au 3e tour juste avant la nuit | KENZO TRIBOUILLARD

Gaël Monfils accède au 3e tour juste avant la nuit | KENZO TRIBOUILLARD

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéInsolite

Pourquoi on ne doit pas sourire sur ses photos d'identité ?

ActualitéCinéma

5 choses à savoir sur le film "Rencontre du 3ème type" de Steven Spielberg

ActualitéInsoliteInternational

Pourquoi la tour de Pise est-elle penchée ?

ActualitéFranceSociété

C'est quoi ce phénomène de "Grande démission" venu des États-Unis ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux