À la uneActualitéSportTennis

Roland-Garros : quelle hécatombe !

La quatrième journée de Roland-Garros s’est terminée ce mercredi 28 mai, comme d’habitude sous les coups de 21h30. Elle a été marquée par les nombreuses éliminations de cadors du circuit, avec notamment les soeurs Williams et Alizé Cornet déjà dehors.

S’il y avait une journée à retenir depuis le début du tournoi, nul doute que la plupart des suffrages s’exprimeraient pour ce quatrième jour. L’ocre parisien a en effet joué des mauvais tours à pas moins de huit têtes de série, dont deux hommes. Parmi ces huit victimes du jour, citons pêle-mêle Mikhaïl Youshny (n° 15), Flavia Pennetta (n° 12), Sabine Lisicki (n° 16, abandon). Mais attardons-nous sur trois sorties remarquées. Deux d’entre elles pourraient presque compter pour une : en effet, les soeurs Williams (Serena n° 1 et Venus n° 29)  sont toutes deux sorties au deuxième tour, à quelques minutes d’intervalle (mais pas sur le même court quand même), par deux joueuses quasi-inconnues (respectivement l’Espagnole Muguruza et la Slovaque Schmiedlova). Il est loin le temps où les deux frangines dominaient le tennis féminin mondial, et se retrouvaient merveilleusement en Finale de Grand Chelem, comme à Wimbledon en 2008. L’autre surprise du jour, elle est française. La n° 1 tricolore, Alizé Cornet (n° 20), s’est faite surprendre par une Américaine invitée par les organisateurs, Taylor Townsend (6-4, 4-6, 6-4). Très appliquée dans le jeu et toujours présente en retour de services, la jeune Américaine (18 ans) a dominé une Niçoise trop irrégulière pour prétendre à la victoire.

Sabine Lisicki, pourtant n° 16, s'inclins dès le deuxième tour sur l'ocre parisien | Getty Images

Sabine Lisicki, pourtant n° 16, s’incline dès le deuxième tour sur l’ocre parisien | Getty Images

Partons justement du côté français pour analyser la prestation de nos Tricolores en ce mercredi nuageux, voire pluvieux. Leurs résultats étaient à l’image du temps : bien tristes. Sur les huit Français engagés aujourd’hui, seulement deux ont connu les joies de la victoire. Gilles Simon a facilement dominé le Colombien Gonzalez (6-4, 6-0, 6-2) et Jo-Wilfried Tsonga n’a eu aucun problème contre l’Autrichien Melzer (6-2, 6-3, 6-4), demi-finaliste porte d’Auteuil en 2010. Autrement, aucune victoire à savourer dans le clan français. Il y eut des défaites logiques, comme Jérémy Chardy contre Novak Djokovic (6-4, 6-1, 6-2), ou Claire Feuerstein contre la Slovaque Hantuchova (6-1, 6-4). Mais certaines défaites portent à regrets. Notamment le jeune Laurent Lokoli, sorti des qualifications et stoppé en cinq sets par l’Américain Johnson (4-6, 6-7, 7-6, 6-3, 6-3). Arrêté par la nuit hier, le match a mal tourné pour le Corse, qui est passé très près de l’exploit malgré le soutien massif dans les tribunes. C’est aussi fini pour Benoît Paire, nettement battu par l’Espagnol Bautista-Agut (6-4, 7-6, 6-2), sans que le Tricolore n’ait pu réagir. C’est aussi fini pour le Columérin Kenny de Schepper, battu logiquement par l’Espagnol Tommy Robredo (6-2, 6-3, 6-3), 1/4 de finaliste l’année dernière.

Jo-WIlfried en plein effort, en route vers la deuxième semaine

Jo-WIlfried en plein effort, en route vers la deuxième semaine

Alors que les qualifications pour le troisième tour battent leur plein, il ne reste que huit Français (six hommes et deux femmes) en lice dans les tableaux principaux. N’oublions pas les tournois en double, où chez les hommes, les Français Nicolas Mahut et Michaël Llodra sont tête de série n° 5. En double dames, Kristina Mladenovic est associée à Flavia Pennetta, et possèdent à elle deux la tête de série n° 12. La jeune Française est aussi en lice dans le tableau en double mixte, avec le Canadien Daniel Nestor, avec qui elle a gagné l’Open d’Australie en janvier dernier. Les deux partenaires sont têtes de série n° 5.

Après leur titre à Melbourne, Mladenovic et Nestor rééditeront-ils l'exploit à Paris ?

Après leur titre à Melbourne, Mladenovic et Nestor rééditeront-ils l’exploit à Paris ?

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFranceInternational

“Sophie Adenot dans l'espace” : quelles études pour devenir astronaute ?

À la uneCinémaCulture

Qui est Sean Baker, le réalisateur qui a eu la Palme d’or à Cannes ?

À la uneSéries Tv

Demain nous appartient : quand Luce Mouchel prouve en une scène qu'on peut faire de grandes choses dans du soap

À la uneMédiasSéries Tv

Mask Singer : qui se cache derrière "Ladybug" de Miraculous ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux