À la uneSport

Saumur Complet : dernière ligne droite avant Tokyo

Le concours Saumur complet aura lieu du 29 avril au 2 mai. Les cavaliers français pourront s’entraîner une dernière fois avant les jeux de Tokyo. Mais la crise sanitaire oblige néanmoins quelques restrictions.

« Gagner, tout simplement et comme toujours ! » C’est l’objectif du sélectionneur national de concours complet, Thierry Touzaint pour la 35e édition de Saumur Complet. Ce sera là l’occasion pour les cavaliers français de montrer tout leur potentiel avant les jeux de Tokyo.

Au total, 35 cavaliers et 38 chevaux de onze nations différentes seront de la partie pour cette compétition. Un tiers des 15 cavaliers français ont été engagés. Parmi les compétiteurs, Astier Nicolas, médaillé d’or avec l’équipe de France et d’argent en individuel à Rio en 2016. Il sera accompagné de son cheval Babylon de Gamma âgé de 10 ans. Karim Laghouag, équipier d’Astier Nicolas, y participera également avec son cheval Triton Fontaine, lui, âgé de 14 ans. Ils seront accompagnés de Nicolas Toussaint qui montera Eboli, 12 ans ainsi que de Cédric Lyard avec Unum De’Or, 13 ans. Selon Thierry Touzaint, cette compétition est un enjeu important pour l’équipe française : « Pour un sélectionneur, mais également pour les cavaliers, un CCI 4* Long est toujours important : il s’agit de l’un des niveaux les plus élevés dans la hiérarchie des concours. »

La France combattra face à 10 autres nations. La Suisse, l’Italie, le Brésil, le Luxembourg, la Suède, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, le Japon et la Lituanie. L’Allemagne présentera sa championne Julia Krajewski à dos d’Amande de B’Neville. Du côté de l’Italie, c’est Pietro Sandei qui se présentera aux commandes de Rubis de Prere. C’est Carlos Parro qui représentera le Brésil avec les deux chevaux Calcourt Landline et Goliath. Thierry Touzaint semble confiant quant à l’équipe française : « La réputation du complet français est actuellement excellente. »

Malheureusement, comme beaucoup de compétitions sportives, le Saumur Complet sera impactée par la crise sanitaire due au virus du Covid-19. En effet, beaucoup de pays ont dû renoncer à se présenter au Saumur Complet. Mais selon Thierry Touzaint, cette contrainte n’est pas trop pénalisante puisque tous les concurrents y sont confrontés. « Nous serons tous à égalité puisque personne n’aura réellement pu voir ce qu’il vaut par rapport aux étrangers. »

Pour le sélectionneur national de concours complet, la victoire de la France est presque assurée. « Les Français ont quelques belles cartouches à jouer ; je serais donc déçu si la France ne montait pas sur la plus haute marche du podium cette année à Saumur. »

Crédit photo : Jean Lou Bigot & Aktion de Belheme*Concept GPO. Saumur Complet 2019. © Les Garennes
About author

Journaliste
Related posts
À la uneFranceSanté

Conseil de défense sanitaire : de nouvelles restrictions ?

À la uneCinémaCulture

Harry Potter : HBO Max dévoile une partie du casting de "Retour à Poudlard" à travers une bande-annonce

À la uneCinéma

Hitchcock : quels sont les classiques du Maître disponibles sur Salto ?

À la uneFrancePolitique

Qui est Bertrand de la Chesnais, le nouveau directeur de campagne d'Eric Zemmour ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux