À la uneActualitéInternationalsociété

Séisme en Indonésie, Lombok particulièrement touchée

Dimanche 5 août, l’île de Lombok est secouée par un séisme de magnitude 6,9. Les autorités dénombrent 91 morts, les recherches de survivants sont toujours en cours.

ADEK BERRY/AFP

91 morts et 209 blessés : c’est le bilan dressé par les autorités après le séisme de magnitude 6,9 qui a frappé l’île touristique de Lombok au sud de l’Indonésie. Quatre français figurent parmi la liste des victimes. Actuellement, l’évacuation de Lombok est en cours. C’est plus de 900 touristes indonésiens et étrangers qui quittent l’île indonésienne et ses petits ilôts voisins. Alors que 200 ont été évacués jusqu’à présent, selon un porte-parole de l’agence nationale de gestion des catastrophes, “il en reste environ 700 en attente d’évacuation”.

L’île de Lombok, proche de Bali, est l’île la plus touristique de l’archipel d’Asie du Sud-Est. Située sur la “ceinture de feu” dans le Pacifique, l’île indonésienne réside à la jonction même de plusieurs plaques tectoniques qui, en s’entrechoquant, sont à l’origine d’éruptions volcaniques et violents tremblements de terre. C’était déjà le cas en 2004, où 220 000 personnes avaient péri suite au séisme de magnitude 9,3, au large de Sumatra, qui avait entraîné la formation d’un tsunami.

SONNY TUMBELAKA/AFP

Au-delà de la frayeur des habitants de Lombok et des touristes venus passer leur vacance estivale dans l’archipel, le bilan dressé par les autorités locales s’alourdit. Les dernières recherches ont évalué à 91 personnes le nombre de morts tandis que les blessés continuent d’être découverts sous les ruines des bâtiments détruits. Les principales structures touchées par le séisme se situent à Mataram, la principale ville de l’île. “Il s’agissait pour la plupart de bâtiments construits avec des matériaux peu solides”, déclare le porte-parole de l’agence nationale de gestion des catastrophes indonésienne.

Dans la matinée du 6 août, deux répliques ont suivi la première grande secousse, la plus puissante atteignant 5,4 de magnitude. L’Institut américain de géophysique (USGS) informe que le séisme est survenu à une faible profondeur de 10 km. C’est à 18 km au nord-ouest de l’île indonésienne que se situait l’épicentre du drame. L’ampleur des secousses étaient telles que les résidents de Bali ont pu ressentir du mouvement sous leur pied. Terrifiés, les touristes et habitants ont rapidement rejoint l’extérieur, craignant des effondrements.

Néanmoins, de telles catastrophes naturelles ne sont pas inédites sur l’île de Lombok. Le 29 juillet, un tremblement de terre avait ôté la vie à 17 personnes et détruit plusieurs centaines de bâtisses. Les craintes se tournent également vers le mont Rinjani, le deuxième volcan actif le plus haut d’Indonésie. Cependant, le bilan actuel reste alarmant, approchant presque la centaine de décès.

Emmanuel Macron s’est exprimé sur le sujet sur Twitter. L’ambassade de France à Jakarta mobilise tous les moyens possibles afin de renseigner, voire rapatrier les Français en besoin d’assistance.

A lire aussi : Vendetta : ces Indonésiens massacrent 292 crocodiles pour venger leur proche

About author

Etudiante en bicursus Droit et Histoire - Sorbonne et Assas
Related posts
À la uneFranceLittératureRugby

La BD "les rugbymen" joue les prolongations pour un 18e tome

À la uneActualitéFrancePolitique

Féminicides : la Loi Pradié soutenue par l'assemblée (Interview)

À la uneActualitéInsolite

Des milliers de poissons pénis échoués en Californie !

ActualitéFranceMusique

David Shaw and The Beat : "Qui m'aime, me suive !"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux