À la uneActualitéInternational

Séisme : plus de 70 morts en Asie du Sud

Séisme Asie du Sud

Plus de 70 personnes ont péri ce lundi 26 octobre lors d’un séisme de magnitude 7.5, principalement au Pakistan et en Afghanistan. L’Inde a également subi quelques dégâts, sans déplorer de victimes.

Plus de 70 morts et environ 100 blessés. Tel est le bilan provisoire du séisme de magnitude 7.5 qui a frappé ce lundi plusieurs pays de l’Asie du Sud. Les frontières afghanes au nord-ouest du Pakistan, ainsi que l’extrême nord-est de l’Afghanistan, déplorent pour l’instant les plus lourdes pertes. L’épicentre de ce séisme se situerait d’ailleurs dans cette zone, selon l’Institut américain de géologie (USGS).

Pakistan : 52 morts dans le nord

Le nord-ouest du pays paie pour l’instant le plus lourd tribut de ce séisme, avec 52 morts. Sur ces 52 personnes, 28 ont péri dans les zones tribales  du nord, frontalières avec l’Afghanistan. 20 autres ont trouvé la mort dans le nord-ouest, 3 dans la région de Gilgit-Balistan et 1 dans la partie pakistanaise du Cachemire. 100 blessés sont à déplorer dans la ville de Peshawar.

“Nous espérons que le nombre de victimes ne sera pas aussi important qu’en 2005”, a déclaré un responsable de l’Autorité pakistanaise de gestion des catastrophes naturelles à l’AFP. Il y a 10 ans en effet, le 8 octobre 2005, un séisme de magnitude 7.6 (dont l’épicentre était proche de celui de ce lundi) avait fait plus de 75 000 morts et détruit les foyers de 3.5 millions de personnes.

Carte Afghanistan séisme épicentre

Carte de l’Asie du Sud, avec l’épicentre situé au nord-est de l’Afghanistan

Afghanistan : 18 morts et électricité coupée à Kaboul

Dans les montagnes reculées du Badakhshan (extrême nord-est), là où se situe l’épicentre, près de 400 maisons ont été détruites. A Taloqan dans le nord, 12 écolières ont été tuées dans une bousculade alors qu’elles tentaient de fuir leur établissement qui menaçait de s’effondrer.

Dans la province orientale de Nangarhar, 6 personnes sont mortes et 69 ont été blessées. Dans la capitale Kaboul, située à 250 km de l’épicentre, aucune victime n’est à déplorer mais l’électricité a été presque entièrement coupée.

Inde : aucun dégât majeur

Aucune victime n’est à déplorer en Inde pour l’instant. A New Dehli, le séisme a toutefois fait trembler des bâtiments et a été ressenti plus violemment que celui qui avait fortement frappé le Népal au mois d’avril.

A Srinagar, principale ville du Cachemire indien, les habitants paniqués se sont précipités dans les rues, les enfants dans les bras. Le réseau de téléphonie mobile a été coupé et le trafic s’est immobilisé dans la rue.  Dans cette région, d’importantes inondations ont endommagé de nombreux bâtiments il y a un an, les rendant encore plus vulnérables à une secousse sismique. Ailleurs dans le pays, des photos montrent d’importants dégâts.

*Crédits photo : Francetvinfo

Related posts
À la uneActualitéBrèvesCultureMusique

Le Printemps de Bourges 2020 dévoile ses premiers artistes

À la uneActualitéCinéma

La reine des neiges 2 : Quand la glace rencontre les 4 éléments

À la uneActualitéBrèves

Pluie d'étoiles filantes ce vendredi au petit matin

À la uneBrèvesSéries Tv

Les espions de la terreur : les attentats du 13 novembre au cœur d'une nouvelle série

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux