France

Senior : comment concevoir votre contrat obsèques ?

La perte d’un proche est une situation éprouvante et très coûteuse en raison des nombreux frais liés aux funérailles. Pour soulager leur famille de ce poids, plus de 5 000 000 de Français ont souscrit une assurance obsèques. Si vous souhaitez opter pour ce contrat, voici les clauses importantes à prendre en compte.

Choisissez le type de contrat

Lors de la souscription d’une couverture obsèques, votre assureur vous proposera deux types de contrats.

Le contrat en prestation

Le contrat en prestation est idéal si vous souhaitez tout organiser à l’avance. Grâce à cette formule, vous pouvez financer vos funérailles et préciser tous les détails (cérémonie civile ou religieuse, inhumation ou crémation, modèle du cercueil) concernant son déroulement.

Pour vous faciliter la tâche, votre assureur peut vous présenter une liste d’agences de pompes funèbres avec lesquelles il est partenaire, le capital constitué sera ainsi versé à l’entreprise que vous avez choisie pour l’organisation de vos funérailles.

Le contrat en capital

Cette formule garantit le versement d’une somme à un bénéficiaire. Ce dernier peut être un proche, un membre de la famille ou une personne de confiance qui pourra utiliser cet argent pour réaliser vos obsèques. Conformément à la loi du 26 juillet 2013, le capital doit être nécessairement consacré à cette fin.

Il peut arriver que le montant remis aux proches du souscripteur soit supérieur aux coûts des funérailles. Dans ce cas, ils peuvent récupérer le reste de la somme.

Optez pour la durée de cotisation qui vous convient

Le jour de la signature de votre contrat d’obsèques, l’assureur vous présentera trois options pour la cotisation : le versement par prime unique, temporaire ou viagère. Le choix de l’un d’entre eux vous permettra de connaître la durée de votre cotisation.

Avec la première solution, vous versez la totalité du capital dès la signature du contrat. Si vous choisissez plutôt le paiement par prime temporaire, vous paierez la cotisation sur une période de 5 à 20 ans. Quant au versement par prime viagère, il se fait jusqu’au décès de l’assuré. Ce type de cotisation est conseillé pour les seniors qui ont un âge très avancé. Si vous avez entre 50 et 60 ans, évitez cette option, car la somme de vos cotisations peut excéder le capital garanti.

Vérifiez bien les clauses avant de signer

Avant de signer votre contrat d’obsèques, vous devez bien lire les clauses qu’il contient et vous assurer que ces dernières vous conviennent. Faites particulièrement attention à la partie qui mentionne la revalorisation du capital. Vérifiez que ce dernier sera bien revalorisé de manière à couvrir les frais de funérailles en cas d’augmentation.

Vous devez aussi prendre en compte le délai de carence. Il est souvent de 6 mois à 2 ans pour ce type d’assurance. L’idéal est un contrat d’obsèques qui mentionne un délai de carence inférieur ou égal à 12 mois.

Enfin, le dernier point à contrôler est l’exclusion de garantie. Généralement, les personnes qui se suicident dans la première année après avoir souscrit cette assurance ne sont pas couvertes. C’est aussi valable si le décès résulte d’un crime commis volontairement par l’assuré. Prenez bien connaissance de ces clauses pour ne pas perdre votre couverture.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéFranceMédias

Quels sont les animateurs qui ont déjà animé le “Juste Prix” ?

France

Les événements marquants de l’année : rétrospective et perspectives

ActualitéFaits DiversFrance

C'est quoi un home-jacking ?

À la uneCultureFrance

Entrée au Panthéon : qui était Missak Manouchian ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux